Bonjour çà tous
je me permet d'ouvrir ce sujet suite a une reflexion personnelle :
je lisais sur le forum que malheureusement, peu de compositeurs s'intéressaient au "plus petits" niveaux (attention, il n'y a rien de péjoratif dans ce propos). c'est vrai pourtant qu'il y a surement beaucoup de BF a être dans ce cas!
quelles sont les raisons qui font que les compositeurs écrivent pour les plus "plus haut niveaux"?
y'a t'il dans les fédés des sortes de "cahier des charges" qui feraient que par exemple telles ou telles indication feraient que ça classifieraient telles ou telles écritures?
S'il y en a, quels sont les "engagements de ce cahier des charges à tenir?
il se peut que je me soit mal exprimé, n'hésitez pas si c'est le cas!
Merci

_____________________________
Mettez ensemble les notes qui s'aiment !!!!
(tiré et inspiré de W.A. Mozart)

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."