Le forum BFConnexion

Le forum de toutes les batteries fanfares


Partagez

descriptionTonalité de morceaux EmptyTonalité de morceaux

more_horiz
Je me pose une question depuis quelques temps, donc je vais la poser. ca concerne les tonalités de morceaux !!! Bon en batterie fanfare j'ai a peu pret compris le système de tonalités mib et sib avec leurs relatives et puis j'ai aussi compris qu'on pouvais aller chercher d'autres tonalités !!
Mais ce que je comprends pas c'est le choix des tonalités pour les oeuvres pour orchestres symphoniques : quelques fois c'est concerto en DO majeur, d'autres fois c'est symphonie en ré majeur. ( c'est le meme chose en mineur !!!! )
Comment on fait pour choisir la tonalité : si on reprend mon exemple, pour le compositeur il a pas choisi un concerto en ré majeur et une symphonie en do majeur ???
Ca change quoi de choisir plutot une tonalité a une autre dans une pièce ????

Merci de vos réponses !!!!

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
deja, tu n'auras pas le meme caractere selon la tonalité (je ne parle pas de mode evidemment).

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
Au niveau du mode, je comprends pourquoi le compositeur va privilégier un mode a un ton. Mais la tonalité je ne vois pas comment le compositeur penche plutot vers cette tonalité plutot qu'une autre. De plus en faisant des recherches je viens de m'apercevoir que lors d'arrangements il y a quelquefois des changements de tonalités !!!
La question est peut etre délicate, mais ca m'intrigue alors !!!!

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
ta question est interessante et pour etre franc, je ne saurais te repondre mais je crois qu'avec les "maitres" que l'on a ici, une reponse ne devrait pas tarder...

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
La tonalité et toutes ses variantes, c'est comme la couleur et toutes ses nuances.
A l'époque Baroque, on associait à chaque tonalité un caractère différent. Des compositeurs comme M-A Charpentier l'ont théorisé, exemples:
Do M = gai et guerrier - Do m = obscur et triste- Mib M = cruel et dur
Mib m = horrible, affreux - Mi m = effemminé, amoureux et plaintif, etc.
Cela s'inscrit dans la " rhétorique musicale" ( cf. La théorie de la musique, Claude Abromont).
Même si aujourd'hui on est loin d'une telle classification, peut-être qu'il en reste un petit quelque chose qui fait pencher tel ou tel compositeur vers telle ou telle tonalité. La tonalié n'est pas le seul paramètre qui influe sur la couleur, l'atmosphère d'une oeuvre, il y a également le timbre à travers l'instrumentation, le choix des nuances, etc.

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
La tonalité est la conséquence du "placement" du thème dans la tessiture de l'instrument. La plupart du temps une composition commence par l'imagination d'un thème, que l'on "entend" à un instrument (ou un pupitre). Si par goût on imagine par exemple une flûte plutôt "haut perchée", on va égrenner le thème musical sur les notes supérieures de l'instrument, en ayant soin de rester dans la fourchette de notes à la fois aisée et brillante. C'est un exemple. Je pourrais aussi donner celui d'un thème exposé aux violoncelles, dans la partie médium/grave, en ayant conscience des tonalités qui "tombent bien sous les doigts".
Cela suppose bien sur une bonne connaissance des techniques instrumentales. Il y a aussi une question "culturelle". Même sans avoir l'oreille absolue, la récurrence des tonalités crée une habitude chez l'auditeur. Tel instrument est plutot chaleureux dans telle ou telle tonalité en vertu de ses particularités, ce qui crée une "couleur" que l'auditeur enregistre inconsciemment, comme il se souvient d'un parfum.

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
Ah d'accord, et on peut utiliser toutes les tonalités possibles ou bien il y a des tonalités qui ne sont jamais utilisées ? Par exemple est ce que on peut trouver un concerto pour violon en lab M ?

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
Certaines tonalités sont particulièrement difficiles pour tel ou tel instrument, du fait des doigtés "tordus". Puisque tu le cites, par exemple, lab majeur est chiatique au violon.... Mais en terme de "sonorité" c'est assez interessant parce que le lab est la note la plus grave que l'on puisse jouer sur un violon en posant le premier doigt sur la corde grave (sol). De ce fait, on peut jouer justement sur cette corde grave qui est très chaleureuse en sonorité. En sol majeur, cela tombe très bien sous les doigts mais par contre, dans le grave, on tomberait souvent sur le sol "corde à vide", qu'on évite parce qu'impossible à vibrer. Donc le choix d'une tonalité dépend aussi d'autres facteurs. Rien n'est impossible en théorie, tant que l'on reste dans la tessiture de l'instrument, mais tout ne donne pas un résultat des meilleurs.

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
................ J'ajoute autre chose : on m'a souvent demandé en cours de solfège pourquoi y a-t-il des instruments en sib, en mib, en fa, etc... et pourquoi pas tout en ut ?
Pour faire rapide, disons que les instruments se calquent du point de vue de la tessiture sur les différentes hauteurs de la voix (soprano, alto, ténor, basse). Donc, un instrument d'une même famille est construit plus ou moins long ou court de manière à ce qu'il s'approche le mieux possible du registre recherché. En raccourcissant ou allongeant l'instrument, on en change forcément sa tonalité. Par contre, par raison de commodité, on continue de "penser" les doigtés en ut. Le meilleur exemple est celui des saxophones : tous ont le même doigté, lisent la même clef mais leur "longueur" est différente pour être en phase avec les hauteurs de registre. De ce fait, ils sont "transpositeurs".
Certains instruments sont transpositeurs tout en ayant gardé la lecture "en sons réels". C'est le cas du trombone. Il est construit en sib mais on le pense en sons réels, c'est à dire qu'un sib est "pensé" sib. Alors qu'une trompette sib (ou un clairon) "JOUE" sib et "PENSE " do. Comprendo ?

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
question de timbre de l'instrument aussi, une trompette en mib ne sonne pas comme une sib ou une Ut ...

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
@DT a écrit:
question de timbre de l'instrument aussi, une trompette en mib ne sonne pas comme une sib ou une Ut ...


Effectivement, ça roule beaucoup plus !

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
@tamino a écrit:
@DT a écrit:
question de timbre de l'instrument aussi, une trompette en mib ne sonne pas comme une sib ou une Ut ...


Effectivement, ça roule beaucoup plus !


mais non pas la cavalo, la mib à systèmes comme disent ces messieurs de la chevalerie !

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
c'est interessant parce que enfet c'est la base de la musique d'orchestre le choix de l'instrumentarium et de la tonalité.
une dernière question pour la route : comment est ce que l'on apprend tout ce que vous savez ?? Existe-il des livres ? enfin par exemple que le labM est interessant au violon mais trop complexe dans le doigté ??
Je compte prendre des cours d'écriture et d'analyse a la rentrée de septembre si tout ce passe bien et ce serait cool de pouvoir "connaitre" un peu le sujet avant de vraiment le travailler !!!
Merci de vos réponses en tout cas, ca me permet de comprendre vachement de choses !!

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
@Ty Jean a écrit:
c'est interessant parce que enfet c'est la base de la musique d'orchestre le choix de l'instrumentarium et de la tonalité.
une dernière question pour la route : comment est ce que l'on apprend tout ce que vous savez ?? Existe-il des livres ? enfin par exemple que le labM est interessant au violon mais trop complexe dans le doigté ??
Je compte prendre des cours d'écriture et d'analyse a la rentrée de septembre si tout ce passe bien et ce serait cool de pouvoir "connaitre" un peu le sujet avant de vraiment le travailler !!!
Merci de vos réponses en tout cas, ca me permet de comprendre vachement de choses !!


Dans les traités d'orchestration mais aussi et surtout en étant curieux, en écoutant l'orchestre, en demandant aux copains musiciens (lorsqu'on en a) les possibilités de leur instrument (en réalité pas en théorie) en leur demandant de jouer telle ou telle note pour entendre réellement comment elles sonnent.

Ou tout simplement en demandant à Tamino ! Tonalité de morceaux 01

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
@NINU a écrit:
La tonalité et toutes ses variantes, c'est comme la couleur et toutes ses nuances.
A l'époque Baroque, on associait à chaque tonalité un caractère différent. Des compositeurs comme M-A Charpentier l'ont théorisé, exemples:
Do M = gai et guerrier - Do m = obscur et triste- Mib M = cruel et dur
Mib m = horrible, affreux - Mi m = effemminé, amoureux et plaintif, etc.
Cela s'inscrit dans la " rhétorique musicale" ( cf. La théorie de la musique, Claude Abromont).
Même si aujourd'hui on est loin d'une telle classification, peut-être qu'il en reste un petit quelque chose qui fait pencher tel ou tel compositeur vers telle ou telle tonalité. La tonalié n'est pas le seul paramètre qui influe sur la couleur, l'atmosphère d'une oeuvre, il y a également le timbre à travers l'instrumentation, le choix des nuances, etc.


Bonjour Ninu.Quelle est l édition de cet ouvrage?
Tout ceci m intéresse.

@DT a écrit:
@Ty Jean a écrit:
c'est interessant parce que enfet c'est la
base de la musique d'orchestre le choix de l'instrumentarium et de la
tonalité.
une dernière question pour la route : comment est ce que
l'on apprend tout ce que vous savez ?? Existe-il des livres ? enfin par
exemple que le labM est interessant au violon mais trop complexe dans
le doigté ??
Je compte prendre des cours d'écriture et d'analyse a
la rentrée de septembre si tout ce passe bien et ce serait cool de
pouvoir "connaitre" un peu le sujet avant de vraiment le travailler !!!
Merci de vos réponses en tout cas, ca me permet de comprendre vachement de choses !!


Dans
les traités d'orchestration mais aussi et surtout en étant curieux, en
écoutant l'orchestre, en demandant aux copains musiciens (lorsqu'on en
a) les possibilités de leur instrument (en réalité pas en théorie) en
leur demandant de jouer telle ou telle note pour entendre réellement
comment elles sonnent.

Ou tout simplement en demandant à Tamino ! Tonalité de morceaux 01

Je rajouterais une précision à la BF.
Dans
l écriture, il vaut mieux éviter à cause de nos instruments
caractériels, de faire sonner ensemble des notes tempérées( Fa de
cavalo et Sib de clairon par exemple) car sinon ça cogne à l oreille.
Même si en théorie, ce sont les mêmes notes.

Dernière édition par NiGhtB le Lun 11 Aoû 2008 - 15:16, édité 1 fois (Raison : Double post.)

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
@CORFA40 a écrit:
@NINU a écrit:
La tonalité et toutes ses variantes, c'est comme la couleur et toutes ses nuances.
A l'époque Baroque, on associait à chaque tonalité un caractère différent. Des compositeurs comme M-A Charpentier l'ont théorisé, exemples:
Do M = gai et guerrier - Do m = obscur et triste- Mib M = cruel et dur
Mib m = horrible, affreux - Mi m = effemminé, amoureux et plaintif, etc.
Cela s'inscrit dans la " rhétorique musicale" ( cf. La théorie de la musique, Claude Abromont).
Même si aujourd'hui on est loin d'une telle classification, peut-être qu'il en reste un petit quelque chose qui fait pencher tel ou tel compositeur vers telle ou telle tonalité. La tonalié n'est pas le seul paramètre qui influe sur la couleur, l'atmosphère d'une oeuvre, il y a également le timbre à travers l'instrumentation, le choix des nuances, etc.


Bonjour Ninu.Quelle est l édition de cet ouvrage?
Tout ceci m intéresse.

Bonjour Régis!
Collection "LES INDISPENSABLES DE LA MUSIQUE" chez FAYARD-HENRY LEMOINE. Tonalité de morceaux 04

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
Tu as l adresse?

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
Oui moi aussi cela m'interesse d'avoir l'adresse pour commander le livre !! Perso j'ai rien trouvé sur internet mais je n'ai peut être pas cherché ou il fallait !!!!

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
Aller sur éditions Henry Lemoine.
Commande en ligne:
Auteur: ABROMONT Claude
Titre: Le guide de la théorie de la musique. (32€)

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
Merci grand chef!!!

descriptionTonalité de morceaux EmptyRe: Tonalité de morceaux

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum