Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Thierry
Invité

Jouer un solo dans un morceau

le Mar 21 Mar 2006 - 21:27
salut à tous ,

Quand il m'arrive de faire un solo(clairon) ,je m'autorise à le faire différement de ce qui est écrit, voire même d'avoir plusieurs versions différentes...
Pensez-vous qu'il faille respecter "à la lettre" la partoche, ou le solo au contraire est fait pour être interprété selon le musicien ?

j'aime bien les solos adapés de Romagnat par exemple.



Thierry de Chaponost /8
soliste remplaçant ...
avatar
jp
Homme politique
Nombre de messages : 2023
Age : 52
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Date d'inscription : 20/04/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mar 21 Mar 2006 - 21:31
Salut,
a mon avis, ca depend du style du morceau...si c'est du classique, mieux vaut pas trop s'eloigner de la "ligne"...
par contre, le reste du temps, on peut se lacher en gardant l'esprit general du morceau...jouissif quand ca marche bien...
Thierry
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mar 21 Mar 2006 - 21:37
Ce que je trouve jouissif , c'est de voir la tête du chef la première fois !
et tu te demandes si tout le monde ne va pas être déstabilisé pour repartir après le solo!

Thierry
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mar 21 Mar 2006 - 21:53
c'est à force d'ententre toujours la même variation qu'il a compris que tu le faisait exprès !!
avatar
Denis
Modérateur
Masculin
Nombre de messages : 2390
Age : 45
Nom de la BF : Avenir St Didois
Ville (Dép, n°) : St Didier d'aussiat (Ain, 01)
Instru(s) / Activité BF : cor
Date d'inscription : 17/01/2006

solo

le Mar 21 Mar 2006 - 21:55
Pardon de vous déranger entre "Chaponist".Le solo de cor dans Lolu bossa me plait bien.J'ai même pensé le faire avec un ....(oh pis non,je ne le dirai pas là,ou alors un peu plus tard parcequ'il y a un concours qui arrive!)Mais pour répondre a Thierry EC,c'est vrai que si les autres musiciens ne sont pas habitués a une certaine "liberté" du soliste,il est clair que ça destabilise tout un groupe.
avatar
jp
Homme politique
Nombre de messages : 2023
Age : 52
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Date d'inscription : 20/04/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mar 21 Mar 2006 - 22:04
bon, y'a 2 aspect dans le "lachage"...
le bon, c'est quand tu reussi ton trip, c'est vraiment tres bon...

le pas bon, c'est quand tu part sur un truc et que tu voit pas comment tu va retomber sur tes pattes...la, pendant que tu sort les rames, tu vois les bouteilles d'huile qui s'entassent aux pieds de ton chef
Thierry
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mar 21 Mar 2006 - 22:11
Quand je dis s'approprier un solo, ça ne veut pas dire improviser.
Parce là, il faut être vachement gonflé quand même !

Non ,il faut le répéter en douce pour s'assurer de l'effet.
Ce qui ne veut pas dire que la première fois que tu le fais, tu fait celui qui a improvisé .
Respect total du pupitre le reste de la saison!!!!
Invité
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mar 21 Mar 2006 - 22:14
@jp a écrit:bon, y'a 2 aspect dans le "lachage"...
le bon, c'est quand tu reussi ton trip, c'est vraiment tres bon...

le pas bon, c'est quand tu part sur un truc et que tu voit pas comment tu va retomber sur tes pattes...la, pendant que tu sort les rames, tu vois les bouteilles d'huile qui s'entassent aux pieds de ton chef


cemapa
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 47
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Date d'inscription : 02/03/2006

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mer 22 Mar 2006 - 0:50
Quand il m'arrive de faire un solo(clairon) ,je m'autorise à le faire différement de ce qui est écrit, voire même d'avoir plusieurs versions différentes...
Pensez-vous qu'il faille respecter "à la lettre" la partoche, ou le solo au contraire est fait pour être interprété selon le musicien ?


Bonjour,
je ne vous connais mais tant pis, le sujet me paraît intéressant, aussi je vais vous donner mes impressions et parler un peu de mon expérience puisque le "SOLO" c'est quelque chose avec quoi je vis un peu tout le temps.
Tout d'abord avant d'être pro, j'ai joué en amateur évidemment et ce depuis l'âge de 8 ans à Romagnat tout d'abord.
A 11 ans, j'étais jeune soliste clairon puis trompette. Vous ne pouvez pas imaginer ce que moi et mon cousin (fils de sous-chef et de chef) nous sommes tapés comme solos à cette période très mode (Boléro, Minauderie, Pépita, Reine du muguet, Valse des manèges, Disco Mique, Tropical Trumpet, Madinina, Karukéra, ...).
Jeune étudiant au CNR, je commençais à jouer quelques pièces solistes avec piano puis avec orchestre avant de passer mon Prix à 15 ans. J'avais déjà jouer quelques Feux d'artifice royaux, Water Music, Gershwin, Carmen, Carl Orff, etc.
Je suis entré à l'Air à 17 ans et suis resté 4 ans second soliste aux côtés de JP Pakosz à la BF. Ne soyons pas hypocrites, je me tapais tout ce qu'il ne voulait pas jouer (impros dans Trumpet Riif en duo avec Ch. Gondot, les staccatos dans Loucky Louc, Fantaisie Provençale, .... et plus tard Lamentation la plupart du temps, jusqu'au Soir sur un Mont Juich que j'ai par la suite enregistré après son décès).
Je suis ensuite entré comme soliste à l'Harmonie et assume cette tâche depuis 14 ans.
Je vous passe tout le répertoire mais vous rappelle quelques standards (Les tableaux, le boléro, le concerto en Sol, les Pins de Rome, des Smith, John de Meij, Berstein, ....).
A côté de cela, j'ai joué Hummel avec Symphonique, Haydn, Arutunian, Faillenot, ... en tant que concertiste sans compter les nombreux concerts avec l'orchestre d'auvergne, Paris, Lyon ou Cannes.
Je crois savoir ce que c'est que de vivre la chaise de Soliste et ce qu'un chef peut attendre de vous puisque par ailleurs je dirige la BF de Chapdes depuis longtemps déjà et je connais ce rôle aussi avec mes jeunes (amateurs) qui donnent le meilleur d'eux-mêmes par amour de ce qu'ils font (je dirai entre parenthèses que pro ou non, l'engagement du musicien est le même quand il se présente au public et joue pour sa fierté mais aussi pour élever sa société).

Alors, à la question "faut-il respecter à la lettre la partition ?" je serai tenter de répondre OUI car c'est ce qu'il y a de plus dur à réaliser et il y a une grande satisfaction à tendre vers la perfection.
Maintenant, c'est aussi une histoire de plaisir, de concertation avec le chef, de réaction de la part de la formation, de répertoire et de COMPETENCES. Là aussi, il est question de trouver un équilibre dans ce que vous faîtes à tous et de définir votre place comme soliste dans une formation ou Devant une formation (ça peut faire l'objet d'un autre débat).
Mais mon avis premier est d'affirmer qu'il n'a rien de plus difficile que de jouer à la lettre toutes les valeurs d'un solo tel que La Marche Funèbre de Poutoire ou Sensation, de faire preuve de justesse, respecter le phrasé, etc. Et la technique de Claudine et Jean Claude, .... certaines pièces de la PN jouées par un dénommé Laurent BOURDON et bien d'autres excellents musiciens , etc, etc.
Il y a bien sûr des pièces jazzy qui permettent un peu de zèle ou de "gri-gris" mais je ne pense pas qu'il en était question dans le sujet.
Je ne parle pas des pièces modernes pour lesquelles je recommande la même démarche que le classique. Respect écriture. La plupart du temps, tout est dit dans le texte ou alors c'est que c'est raté ...
Désolé pour ce que je vais dire, mais je pense que ceux qui arrangent à leur sauce quelques traits en dehors, c'est souvent pour faciliter leur approche du solo et metre en valeur leur jeu. Je ne connais pas tout car je n'écoute pas beaucoup, et il y a peut-être des choses de bon goût, mais je crois sincèrement que la plupart du temps c'est une façon déguisée d'esquiver les difficultés d'un solo que de partir dans tous les sens. Je me réfère à certaines interprétations de Karukéra où pour palier à la difficulté du solo qui réside dans la longueur (résistance), le soutien, le son et la justesse, certains envoyaient des rythmes dans tous les sens (pour ne pas avoir à tenir les sons), écourtaient du coup les longueurs (fin de phrase), jouaient de l'écriture pour éviter les intervalles et jouer ainsi sur les rapports (justesse), ...
A la sortie, j'appelle ça de l'esbrouffe même si le tout passe bien à l'oreille du tout public.
Après, il reste à savoir ce que l'on cherche vraiment.
Je pense que tout ceci est respectable et qu'il faut recadrer peut-être tout ceci à l'échelle amateur. Mais si on veut avoir une discussion honnête, je vous dis que je ne suis pas favorable à cette approche du solo.
Enfin, il faut parler de Musicalité car la technique et certaines performances (c'est malheureusement souvent ce qui intéressent les amateurs, tant pis je suis obligé de le dire !) doivent être au service de la Musique. Et pour ne pas être trop long, face à cette phrase, que j'avoue avoir du mal à comprendre "ou le solo au contraire est fait pour être interprété selon le musicien ? je réponds : heureusement que le solo est fait pour être interprété. Il ne peut pas être autrement d'ailleurs. Et à chaque prestation, il le sera différemment.
Et j'ajoute, qu'on peut respecter à la lettre une partoche et interpréter tout de même un solo ! Heureusement, non, sinon j'ai rien compris et il faut que j'ouvre une épicerie !

Ah, il faut bien rire. Je suis sûr que ce n'est pas tout à fait ce qu'a voulu dire notre collègue qui s'interroge. J'attends ses réactions.

En ce qui concerne le chef, il a évidemment un rôle très important à jouer envers le soliste car il doit le mettre en confiance.
Un chef crispé va à son tour crisper son soliste (à moins qu'il soit très solide).
Par le passé, peu de chefs savaient gérer ceci. Ils te mettaient la pression souvent en te disant de mettre toutes tes tripes, d'appuyer pour que ça passe, te faisait peser tout le résultat du concert sur le dos. Tu t'arrachais (même t'esquinter) pour assurer la réussite de la prestation.
Aujourd'hui, avec la formation, les chefs sont plus aptes à cadrer leur potentiel (ne pas demander à un musicien l'infaisable non plus par rapport à ses moyens. La situation d'échec est ensuite lourde à gérer). Ils savent mieux conduire l'orchestre, accompagner le soliste et respirer avec lui.
On en revient aux compétences.
Par contre, quand un soliste est court, qu'il est usé, qu'il s'embrouille, qu'il passe à côté, ... que c'est le KO, le chef ne peut souvent rien si ce n'est vivre l'embarras, partager la souffrance puis la peine, et essayer seulement de raccourcir l'enfer car il n'y a rien de plus malheureux qu'un soliste qui s'affale ....

Mais qu'est-ce que c'est beau et judicieux de faire jouer de bons solistes dans une société. C'est payant.
Mais attention, c'est avant tout un travail d'ensemble. Et l'on ne peut pas s'abriter derrière seulement quelques artistes. Un orchestre c'est avant tout, l'unité.

Merci d'avoir eu la patience de tout lire.
Je sais, je suis long ....
avatar
krichon
Homme politique
Masculin
Nombre de messages : 4597
Age : 74
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Date d'inscription : 05/05/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mer 22 Mar 2006 - 9:23
Com' d'hab Patrice ...c'que t'es long !! ....mais p.tain qu'c'est intéressant .

Voilà qui est vraiment du vécu et du senti !!

Merci pour tes témoignages !!!
avatar
OLIVE
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1701
Age : 39
Nom de la BF : aucune
Ville (Dép, n°) : Rhone 69
Instru(s) / Activité BF : Trompette-Clairon
Date d'inscription : 02/05/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mer 22 Mar 2006 - 10:02
C EST VRAI QUE C LONG MAIS TRES INTERRESSANT.

SURTOUT QUAND TU VOIS A L HEURE O:50 mn qu il ecrit notre patrice , putain moi je dors depuis longtemps .....


une autre question patrice: on ne s'improvise pas soliste comme ca, ca depend egalement du caractere de la personne et de sA motivation? EN PLUS DE CES MOYENS J EN CONVIENS?????
Thierry
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mer 22 Mar 2006 - 19:07
J'ai tout lu !!

Tu es pro, tu sais ce que cela représente en travail pour arriver à la perfection demandée par l'auteur , OK.
J'ai bien compris que tu n'autorises pas tellement d'écart par rapport à la partition.

Je pense néanmoins qu'une adaptation des solos peut amener un peu de fraicheur , à condition que le morceau s'y prête évidement.

Quand les interprètes sont pros, tu as l'impression d'entendre le CD.Comme on connait les morceaux par coeur, les improvisatios sont plaisantes.

C'est sûr , dans Sensations, on attend le clairon au tournant.
Si le solo est arrangé pour des raisons évidentes de facilité, on est un peu déçu...

Musicalement,
Thierry
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mer 22 Mar 2006 - 19:11

Qu'en penses-tu, Thierry, cher ami ?

Tout à fait.
On n'a pas à se plaindre, le Chef à l'air d'apprécier!!
cemapa
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 47
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Date d'inscription : 02/03/2006

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Jeu 23 Mar 2006 - 1:36
C'est vrai que rendre le solo parfaitement comme il est écrit est un bel hommage pour l'auteur

Bonsoir,
j'aimerai répondre à Jérémy que là n'est pas la question. Il ne s'agit de se placer que par rapport à l'auteur, il en va d'une performance pour le musicien qui exécute premièrement un texte ! Quelquefois, ç'est extraordinaire pour l'interprète. Certains parlent d'Impressions de Poutoire, moi je trouve qu'il n'y a rien à toucher dans ce genre d'écriture pour chaque musicien qui se retrouve soliste d'ailleurs. En général, faites le pari, prenez un métronome, jouer votre partition en respectant les nuances, les valeurs, les articulations, le phrasé, les effets, etc. Vous me direz si vous remplissez toutes les conditions de recevabilité (à moins de jouer un truc cul-cul avec 3x rien sur la portée !). Une fois que vous possédez ceci, faites ensuite de la Musique là-dessus en essayant d'exprimer quelques émotions. C'est certainement très difficile.
C'est une de mes théories qui m'a poussé à travailler et à essayer de maîtriser l'instrument. C'est pour moi une vraie difficulté.
Maintenant je ne suis pas rigide, et quand il s'agit d'envoyer une impro, arranger par quelques glissendos, flatt, trilles ou staccatos quelques solos, je prends plaisir à le faire mais il faut que le texte s'y prête sinon je trouve cela de mauvais goût.
Exemple : le solo trp de La Biguine à Papy, je l'arrange un peu en le démarrant par un glissendo jusqu'au sol aigu. Mais, entre nous, il est certainement plus risqué et plus difficile de l'attaquer directement sur le sol en question. Comme il s'agit d'une fin de concert, ça s'y prête bien mais ça arrange tout le monde car je prends moins de risques et ça fait chouette (très variète, ça donne l'air d'un gars qui se ballade). C'est ce que j'appelle de l'esbrouffe. Mais c'est chouette. Mais je triche ...
Alors quoi en penser ?
(je crois que j'ai bien imager ma pensée !!!!)


mais ce n'est pas une insulte de rajouter sa touche perso. Parce que si tout le monde faisait la même chose, ce serait pô très marrant....

Pas d'accord, car personne ne peut faire la même chose. C'est impossible .....
Pour mémoire, chaque candidat aux concours à l'Air, chaque jury, examens, ... en 20 ans, je n'ai jamais rien écouté de semblable avec les mêmes pièces au programme.
Désolé. Mais ce n'est peut-être pas tout à fait ce que vous vouliez dire. Certainement pas d'ailleurs. Mais je préfère dans un premier temps faire cette réponse.

Sur ce, bonne nuit et merci pour le dialogue.
Invité
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Ven 24 Mar 2006 - 22:48
Thierry EC a écrit: Pensez-vous qu'il faille respecter "à la lettre" la partoche, ou le solo au contraire est fait pour être interprété selon le musicien ?
Je vais te donner mon point de vue...
Je pense qu'un solo écrit doit etre respecter...
a la lettre... non!!! on peut ajouter sa touche personnelle...
Une trille, une sourdine (débouche chiot)... et là, c'est un respect pour l'auteur...
Retransformer un solo déjà écrit, pourquoi pas, mais faut etre sur de son coup, non...!!!???
Thierry EC a écrit: j'aime bien les solos adapés de Romagnat par exemple.
Il me semble que nous respectons ce qui est écrit... avec peut etre une touche personnelle de temps en temps...
Dis nous en plus...
Thierry
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Sam 25 Mar 2006 - 9:50
Il me semble que nous respectons ce qui est écrit... avec peut etre une touche personnelle de temps en temps...
Dis nous en plus...

J'adore les solos trompette clairon dans Sharley.

J'adore aussi le solo de guitare dans Buggle riff.

Pour moi ce sont de bons exemples de mise en valeur de ces morceaux et de la BF en général.

Continuez!
Invité
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Sam 25 Mar 2006 - 10:00
Thierry EC a écrit:
Il me semble que nous respectons ce qui est écrit... avec peut etre une touche personnelle de temps en temps...
Dis nous en plus...
J'adore les solos trompette clairon dans Sharley.
J'adore aussi le solo de guitare dans Buggle riff.
Pour moi ce sont de bons exemples de mise en valeur de ces morceaux et de la BF en général.
Continuez!
merci Thierry pour tes encouragements...
Dans bugle riff, le trio guitare, basse et batterie a été rajouté et tant mieux que çà plaise...
Et pour sharley rag, oui il y a eu quelques modifs...
Le débouche chiot arrange bien les choses... à9
avatar
yop
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1171
Age : 35
Nom de la BF : Chevanceaux, EM La Jumellière
Ville (Dép, n°) : Talence (Gironde, 33)
Instru(s) / Activité BF : Cor
Date d'inscription : 12/06/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Sam 25 Mar 2006 - 13:15
de toute facon avant toute chose quand on apprend un solo on l'apprend à la lettre pour s'en imprégner et ressentir au mieux ce qu'a voulu écrire le compositeur... parceque mine de rien quand on modifie trop un solo on s'éloigne de ce qu'a voulu faire passer l'auteur et parfois ca peut etre limite irrespectueux dans le cas où le solo ressemble moyenneneemnt à ce qui est écrit !
aussi certains compositeurs utilisent le terme chorus à la place de solo et je pense que ce terme n'est pas anodin : un chorus donne un état d'esprit de ce que veut entendre le compositeur mais laisse pour moi plus de liberté qu'un solo avec tous les accents d'écrits, des nuances dans tous les sens... dans ce dernier cas on voit bien que l'auteur nous décrit le + précisément possible ce qu'il veut et là il faut respecter le texte. donc je pense qu'un chorus peut etre etoffé et un solo doit etre respecté. et de toute facon meme en respectant une partition à la lettre chaque interprète a sa couleur de son et chaque soliste joue sans s'en rendre compte un solo à sa façon !
avatar
jp
Homme politique
Nombre de messages : 2023
Age : 52
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Date d'inscription : 20/04/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Dim 26 Mar 2006 - 18:49
salut Cemapa,
tes 2 posts "fleuves" m'ont interpelle, donc je reagi sur le 1er...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:parler un peu de mon expérience puisque le "SOLO" c'est quelque chose avec quoi je vis un peu tout le temps.
jusqu'au Soir sur un Mont Juich que j'ai par la suite enregistré.
ouais, respect ! l'enregistrement d'"un soir..." est ma bible... et pour ce morceau-la, il ne m'est meme pas venu a l'esprit d'essayer de changer quelque chose a ton interpretation (car ce n'est pas non plus du 100% par rapport a ce qui est ecrit...et je ne te ferais pas l'affront de dire que c'etait pour esquiver les difficultes du morceau ). j'ai d'abord essaye de...le jouer en entier...comme tu disais, se "contenter" de placer le notes, les nuances et le phrase sur un TRUC pareil, ca "occupe deja 2-3 minutes mais comme je le disais dans un post precedent, les solos dits "classiques" (attention au terme !!! tout est question de sensibilite...), je vois pas l'interet de re-inventer l'histoire...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Alors, à la question "faut-il respecter à la lettre la partition ?" je serai tenter de répondre OUI car c'est ce qu'il y a de plus dur à réaliser et il y a une grande satisfaction à tendre vers la perfection.
Respect écriture. La plupart du temps, tout est dit dans le texte ou alors c'est que c'est raté ...
...99% d'accord avec toi...reste le 1% de touche perso...mais ou est la limite dans l'interpretation et l'improvisation...tant que la ligne directrice donnee par le compositeur est respectee...
il faut tout de meme reconnaitre que la plupart des solos sont ou interpretes avec quelques libertes ou remanies par les 'pros' sur leurs CDs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Désolé pour ce que je vais dire, mais je pense que ceux qui arrangent à leur sauce quelques traits en dehors, c'est souvent pour faciliter leur approche du solo et metre en valeur leur jeu.
... façon déguisée d'esquiver les difficultés d'un solo que de partir dans tous les sens.
m'est rarement arrive d'arranger a l'esbrouffe des solos pour contourner les difficultes du solo et palier mes limites perso...dans ce cas...je ne les jouent meme pas...
les seules fois ou je me permets de "partir" dans tous les sens, c'est sur des solos non ecrits....genre bugle riff...pour le reste, ca reste de l'interpretation, car j'ai pas les ressources techniques pour "creer" des solos du feu de dieu a l'envie...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais si on veut avoir une discussion honnête, je vous dis que je ne suis pas favorable à cette approche du solo.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:...je réponds : heureusement que le solo est fait pour être interprété.
ili semble que globalement, on soit tous d'accord...les seuls divergences se trouvant dans notre "comprehesion" du truc..je m'explique...je crois que personne ne pense vraiment a re-ecrire l'histoire comme j'ai dit plus haut. les solos tels qu'ils sont ecrits, l'ont pas ete pour noircir du papier, mais bien pour cadrer avec le morceau dans lequel ils sont integres.
ca n'empeche qu'on essaie tous d'apporter notre touche perso a un solo, meme en "trichant"...comme tu le fais d'ailleurs...car ca plait au public...et ca, c'est cool ! apres, le "tout et n'importe quoi" reste a mon avis tres marginal, sur quelques morceaux tres particuliers, ou pour des solos pas ecrits, OU deja remanies par les pros sur leurs CDs...
c'est clair que parfois, le resultat est un peu "sport", mais si on peu pas se lacher sur quelques solos comme 'bugle', y'a plus qu'a laisser la BF et aller jouer dans un big-band...la, on pourra se taper quelques chorus bien sentis sans pb...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je suis sûr que ce n'est pas tout à fait ce qu'a voulu dire notre collègue qui s'interroge.
Merci d'avoir eu la patience de tout lire.
ouais, sujet interessant en tout cas, et disserter avec toi de ce sujet est cool...meme si pas en face...
salut
jp
cemapa
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 47
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Date d'inscription : 02/03/2006

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Lun 27 Mar 2006 - 13:02
Bonjour à jp et merci pour ces propos élogieux concernant le "soir sur le ..." mais il n'a été trop difficile de l'enregistrer. Il est plus difficile de le jouer en concert dans n'importe quel contexte. Didier Hollevile qui l'a joué par la suite s'en est toujours très bien sorti. Pour ma part je l'ai joué seulement deux fois avec la BF de l'Air qui m'avait invité à l'occasion de l'anniversaire de ma société. J'avais joué le rôle du "régional de l'étape", c'était sympa et pour l'aspect musical, je crois pouvoir que ça s'était très bien passé.

Sinon, concernant ce thème, je crois nous sommes assez d'accord les uns et les autres, et je rejoins et partage entièrement le propos de Yop un peu plus haut.
Que les interprètes "interprètent" la musique et que les "délires" (ce n'est pas péjoratif) puissent se faire sur des CHORUS indiqués me paraissent aussi bien logiques. Il y a des séquences libres pour ça et je suis en PHASE avec ce mode de liberté bien approprié au genre. Il est important qu'il reste une interprétation et un sens musical à l'intervention.
Maintenant, tout est histoire de goût. Je ne suis absolument pas rigide sur le thème du SOLO. Je sais ce que personnellement je veux, mais à chaque musicien de se retrouver avec ses orientations et au public d'apprécier ou non.
Ce qui est bien, c'est de pouvoir en parler comme nous le faisons.
A plus

Pour l'anecdote : la cadence du Mont Juich est une séquence que j'ai écrite le matin de l'enregistrement dans le train en montant sur Paris. A l'origine, Jacky Bonnard avait écrit quelque chose qui ne me donnait pas pleine satisfaction. Mais l'arrangement datait de 10 ou 20 ans (la partition était resté dans les placards parce que JP Pakosz n'aimait pas trop partir dans les coups de langue à l'époque. Plus tard non plus, d'ailleurs). Et quand il a été question de venir jouer à Chapdes-Beaufort, Gilbert a pensé que je devais jouer pour l'occasion (car je n'étais plus à la BF) et Jacky a ressorti ce texte qui nous a paru marrant. La polka a eu son effet, a marqué les esprits et plus tard Gilbert m'a demandé de l'enregister. Ni techniquement, ni musicalement, la cadence de Jacky ne me plaisait. Je pensais qu'il y avait mieux à faire et c'est pourquoi au dernier moment, j'ai posé les notes sur papier. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mis je suis assez fier musicalement de cette cadence. Pour ce qui est de l'oeuvre, je ne sais pas s'il la vend et s'il a rajouté cette cadence dans la partition, ni même s'il a signé ou non ces quelques notes mais la cadence n'est pas de lui. Voilà, ce que je voulais préciser.

A plus.
avatar
OLIVE
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1701
Age : 39
Nom de la BF : aucune
Ville (Dép, n°) : Rhone 69
Instru(s) / Activité BF : Trompette-Clairon
Date d'inscription : 02/05/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Lun 27 Mar 2006 - 13:25
MERCI POUR LES INFOS PATRICE.

que devient didier holleville, mec super sympa et super musicien que j'avais pu apprecier lors d un stage avec gondot, hauquier, garnero et michel mathieu.

le soir sur le mont et sympa a jouer, ce que je prefere c la partie du milieu avec les intervalles c la partie un peu plus "libre" par rapport au texte musicale du debut et de la fin du morceau
cemapa
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 47
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Date d'inscription : 02/03/2006

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Lun 27 Mar 2006 - 15:03
Didier est aujourd'hui cornet solo à l'orchestre de cuivres de la musique de l'Air (et non chanteur au Choeur de la Radio, comme j'ai pu le lire dans une autre rubrique) et Assistant au CNR d'Amiens. Je sais qu'il a passé le CA d'enseignement récemment mais je ne sais pas s'il l'a eu. Il travaille à Amiens aux côtés d'Eric AUBIER et son directeur n'est autre que le célèbre LEROY, ancien de la BF de l'Air qui a écrit le célèbre Flash Mimile entre autres.
Voilà, sinon il va bien apparemment.
Peut-être se présentera t-il au concours de Trompette co-soliste à l'harmonie qui a lieu le 10 mai prochain !

Concernant le passage du milieu de la polka, cela s'appelle une CADENCE, olive. C'est écrit mais libre d'interprétation. Cela reste tout de même cadré ..... ça se travaille mais ce n'est pas facile d'interprétation. C'est là qu'il faut avoir mangé du répertoire pour bien maîtriser et faire de la Musique.
Je suis content que ça te plaise.
Avec cette cadence, je crois être le premier à avoir mis une "pédale" (do) sur un support audio ! NON ?

A plus
avatar
OLIVE
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1701
Age : 39
Nom de la BF : aucune
Ville (Dép, n°) : Rhone 69
Instru(s) / Activité BF : Trompette-Clairon
Date d'inscription : 02/05/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Lun 27 Mar 2006 - 15:10
Merci patrice pour toutes ces infos

pour la "cadence" excuses moi je viens d'apprendre quelque chose de nouveau mais je n'ai jamais vu la partition, peut etre que c ecrit dessus, je le joue 'd oreille' ou sur bande son....

pour le do "pedale" exact jamais entendu sur enregistrement, fallait oser!!!
avatar
jp
Homme politique
Nombre de messages : 2023
Age : 52
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Date d'inscription : 20/04/2005

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mar 28 Mar 2006 - 23:25
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Bonjour à jp et merci pour ces propos élogieux concernant le "soir sur le ..." mais il n'a été trop difficile de l'enregistrer. Il est plus difficile de le jouer en concert dans n'importe quel contexte.
Salut Cemapa. pas de quoi...ca merite...
et c'est clair qu'en public, c'est encore autre chose...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Didier Hollevile qui l'a joué par la suite s'en est toujours très bien sorti.
ouais, je l'ai entendu a Gex, ....et on peut dire qu'il s'en sortait bien surtout que les pauvres autochtones n'avait pour comparatif...que ma version...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je ne suis absolument pas rigide sur le thème du SOLO. Je sais ce que personnellement je veux, mais à chaque musicien de se retrouver avec ses orientations et au public d'apprécier ou non.
Ce qui est bien, c'est de pouvoir en parler comme nous le faisons.
absolument !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pour l'anecdote : la cadence du Mont Juich est une séquence que j'ai écrite le matin de l'enregistrement dans le train en montant sur Paris. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mis je suis assez fier musicalement de cette cadence. Pour ce qui est de l'oeuvre, je ne sais pas s'il la vend et s'il a rajouté cette cadence dans la partition, ni même s'il a signé ou non ces quelques notes mais la cadence n'est pas de lui.
on s'ra pas morts idiots aujourd'hui... quoi qu'il en soit, moi, j'aime... et oui, il a ajoute la cadence sur la partoche...manuscrite d'ailleurs alors que le reste est informatise...et tu peux en etre fier, ca pulse...
ch'tite question: sur le papier, la serie de triolets entrecoupes, vers le debut, apres "l'appel" do-mi-sol-mi.... (facon tatakata...tatakata...tatakata...tatakata...tatakata...etc...si tu vois le passage...) est ecrite sans "interuption", soit une suite de coups de langue ternaires a decorner les boeufs...mais j'ai jamais entendu cette version-la...le detail vient de jacky ou c'etait ta version de base ?
pour revenir a ton propos, je pesne qu'il en a vendu quelques-uns, car c'etait vraiment un morceau qui plaisait au public...et, egoistement, au soliste
voilou.
cemapa
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 47
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Date d'inscription : 02/03/2006

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mer 21 Fév 2007 - 13:20
J'ai fait de l'esbrouffe !
Ca soufflait trop fort pour jouer tranquillement ce solo, qui de plus, doit être joué à l'alto. Et puis, c'est l'exception qui confirme la règle ....
Merci pour ta remarque.
Et vous, au moins que je sache si c'est le style que vous aimez, est-ce que ça vous a plu ?
Invité
Invité

Re: Jouer un solo dans un morceau

le Mer 21 Fév 2007 - 13:22
moi personnellement, j'ai aimé ça change et ça reste dans l'esprit et ça change légèrement de la premiere fois donc non j'ai bien aimé même si tu trouves que c'est de l'esbrouffe

@+

Fab
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum