Le forum BFConnexion

Le forum de toutes les batteries fanfares


Partagez

descriptionFormation de nos Mib EmptyFormation de nos Mib

more_horiz
Après répétition hier, le sujet de la formation des Mib est une nouvelle fois revenue sur le tapis : pour mettre sur les rangs de futures Tp B ou Tp, faut-il ou non envisager de démarrer les débutants directement sur ces instruments ?
On sait que la difficulté apparaît très vite dés les premiers mois et qu'il n'y a pas affluence de supports pédagogiques pour les faire travailler.
Certains ont conçu des recueils d'exercice pour débutants.
Quels sont les résultats, quelle a été votre expérience pour ceux qui auraient appliqué ce choix ?

PS : pour anecdote, certains ont peut-être connu Hervé NOEL (trompettiste talentueux) qui jouait merveilleusement de la Piccolo et qui avait démarré la trompette SUR Piccolo ! Cause à effet, don, ... faut-il y voir un signe par rapport au sujet abordé ?!

descriptionFormation de nos Mib EmptyRe: Formation de nos Mib

more_horiz
Trés bon sujet Formation de nos Mib 04

Chez nous (MARCQ EN BAROEUL) tout les jeunes désirant faire de la trompettes débutent aux clairons.
Cours de clairons, solfege (clé de sol), et dés qu'ils sont "apte", is entrent dans nos rangs mais au pupitre de clairons ! (au 2emes clairons, ensuite au 1ers clairons...)
C'est seulement aprés 3 voir 4 ans qu'ils passent en trompettes si le souhaitent biensur.

Est ce une bonne solution ?

J'ai hate de voir les différents messages et idées !

Aprés je pense qu'il faut bien maitrisé le clairon avant d'aller en trompette, maintenant ça reste que mon idée.....



descriptionFormation de nos Mib EmptyRe: Formation de nos Mib

more_horiz
Moi je part du principe que chaque instrument à sa particularité et bien sur son travail different.

Travailler le clairon avant de passer à la trompette, certes ca a son avantage mais rapellons nous que une trompette mib n' est pas comme un clairon .....ce sont 2 instruments differents, 2 sonorités differentes qui demandent un travail de base commun certes mais à un moment le travail est different.
Un clairon , une trompette, on va rechercher sa sonorité specifique !

La preuve est simple et je l' ai constaté, il a une difference de sonorité notable que l' on entende un trompetiste jouant sur un bugle, ou que ce soit un pur bugle.

Par contre l' avantage d' un clairon passant à la trompette apres quelques années est la maitrise du fonctionnement d' un cuivre, la position de la langue, la respiration, l' endurance etc....mais bien sur tout cela à conditions que l' eleve ait un prof competent.
Il peut y avoir aussi un effet de motivation....un eleve qui deviens excellent au clairon pourra passer à la trompette de cavalerie mais cela peut aussi engendrer un complexe d' inferiorité aux autres clairons.

Ma philosophie est simple : pour etre un bon clairon il faut commencer par le clairon, pour etre une bonne trompette il faut commencer par une trompette mais il n' empeche que suivant les acquis on peut se balader de l' un à l' autre mais restera bon que dans ce qu' on a ete instruit. Bien entendu il y a des cas à part qui maitrise les 2 sans problemes mais bien souvent ce sont des professionelles.

Voila c' est mon avis personnel.

descriptionFormation de nos Mib EmptyRe: Formation de nos Mib

more_horiz
je ne vois pa sl'interet de débuter au clairon pour jouer de la trompette, d'autant que la trompette mib a plus de notes dans le grave à utiliser.
Cependant Il existe des trompettes d'Hie à bas prix qui permettent aux élèves de travailler chromatiquement du do au do, mais ça Cemapa le sais bien mieux que moi. Pour ma part j'ai débuter au clairon un mois de septembre (au siècle dernier avec loulou Vaisant) et suis passé à la trompette sib le mois de janvier suivant justement pour avoir des exercices plus nombreux et progressifs (tout en continuant à jouer du clairon, la "fanfare" étant un orchestre intégré à l'école de musique de Villeneuve le Roi 94)


Bien entendu il y a des cas à part qui maitrise les 2 sans problemes mais bien souvent ce sont des professionelles.
Professionnel n'a jamais été un gage de qualité: Le Titanic a été construit par des pros, l'arche de Noë par un amateur !

descriptionFormation de nos Mib EmptyRe: Formation de nos Mib

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Professionnel n'a jamais été un gage de qualité: Le Titanic a été construit par des pros, l'arche de Noë par un amateur !

Pour le Titanic on a des preuves....................par contre l'arche de Noé ??????????? Formation de nos Mib Thinking

Je sais, je suis hors-sujet, me cherchez pas , je suis déjà parti ......

descriptionFormation de nos Mib EmptyRe: Formation de nos Mib

more_horiz
Merci Serge Formation de nos Mib Musique4
dans notre ècole de musique tous les jeunes élèves débutent par le clairon pendant un an. Puis on leur fait essayer divers instru Bf, petite et grosse embouchure et en commun accord on les dirrige vers l'instru où ils sont le plus alaise.
Ils est important (à mon avis) que l'élève se familiarise aux notes Si b ou Mi b au plus tôt.

descriptionFormation de nos Mib EmptyRe: Formation de nos Mib

more_horiz
Je pense sincèrement que le choix appartient quand même à l'instrumentiste dès lors qu'il se sent plus à l'aise sur l'un ou l'autre. La trompette et ses coups de langue est différente de la technique du clairon, bien que la pratique des deux n'est pas du tout incompatible.
Ensuite il y va également des besoins de la bf, pour renforcer tel ou tel pupitre lors des prestations et du choix du répertoire joué dans telle ou telle occasion.
L'idéal étant bien entendu d'être polyvalent, qui devient du pain béni alors pour le chef...

descriptionFormation de nos Mib EmptyRe: Formation de nos Mib

more_horiz
Formation des cuivres ...en général:
1 - fabrication de la matière sonore - C'est le PLUS IMPORTANT,peu importe le "support",le tuyau ! Autour de cette priorité,il convient de manipuler, en groupe, des notions "d'éveil musical" sur les paramètres du "son":
- durée (+ ou - long )
- hauteur ( tout droit, monte,descend...)
- volume ( + ou - fort )
- timbre ( ici le "tuyau/support" est un élément de comparaison)
2- le jeu "comparatif" est le moteur pédagogique de ces INDISPENSABLES acquisitions.
3 - le codage arrive trés vite et le "solfège" devient une matière vivante comprise.
4 - la trompette mib présente pleins d'avantages pour ces "premiers pas", légèreté, ergonomie adaptée aux petits bras, sons rapprochés dans le grave.
Tout ce processus fait parti de la rubrique "découverte instrumentale" cfbf, avec les stages "qui vont bien".
5 - la trompette "courte "ZEFF ,de part sa conception: dessus de pistons plus larges,anneau réglable, pavillon de trompette, JUSTESSE ... prix!... est parfaitement complémentair ,indispensable !
La méthode "Pas à Pas" (De Aske) est exemplaire de progression instrumentale et solfégique.
6- PRENDRE LE TEMPS DE BÂTIR DES FONDATIONS SOLIDES! C'est ainsi que l'on gagne du temps!De l'efficacité!Et le plaisir de "transmettre"...une des raison d'être de nos associations musicales.
NE PAS HÉSITER A DEMANDER ET A SE FORMER.
Bon courage.

descriptionFormation de nos Mib EmptyRe: Formation de nos Mib

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum