Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
tamino
Rhéteur
Masculin
Nombre de messages : 1387
Nom de la BF : Musique des G. de la Paix de Paris
Ville (Dép, n°) : 89
Instru(s) / Activité BF : Direction, composition
Date d'inscription : 29/10/2005

ACHETEZ DES CDs !

le Lun 15 Mar 2010 - 16:55
Chers tous

Vous le savez, la situation du marché CD est très difficile et il faut le savoir, la fin du CD est plus que probable.
Hors, si les gros labels sauront mieux résister en trouvant des sources de financements autres que les ventes de "galettes", il en est tout autrement pour les "petites boites".

Sans trahir de secret et je sais qu'elle ne m'en voudra pas de livrer quelques impressions ici même (je sais qu'elle lit nos échanges), j'aimerais vous dire ici le courage qu'a eu Martine Zuber en reprenant la maison "Corelia" qui - vous le savez - est sans doute la plus représentative dans notre secteur.
Juste pour info et pour vous donner la mesure des difficultés rencontrées, Martine m'a confié qu'il y a deux ans, lorsqu'elle a repris "Corelia", les ventes de CD étaient de 5 à 10 exemplaires par jour.
Aujourd'hui, elle vend moins de 5 albums... Par semaine.
Certes, la situation économique des familles n'est pas des meilleures, un CD coute un peu d'argent et en période de difficulté, le produit "culturel" peut passer au second rang. Cependant, dans nos comportements, il y a aussi des choses à revoir, sans doute...
Il est très facile d'écouter un album sur Deezer, gratuitement ou de télécharger de manière payante des titres en mp3. Oui mais... Si les "gros" labels peuvent faire leur chiffre grace à la loi du (grand) nombre, les labels confidentiels comme Corelia ne peuvent pas compter sur cette logique du nombre.
Alors pensons-y et peut-être que nous pouvons aussi réfléchir à d'autres occasion d'acheter des CDs... Au moment des fêtes, des anniversaires, on ne sait jamais quoi offrir... Alors au lieu d'un bouquet de roses pour mémé ou une sempiternelle cravate, pensez au CD et profitons en pour promouvoir et faire écouter nos formations.
Je ne suis pas là pour faire la promotion d'une boite sur laquelle je vais toucher un pourcentage ! Simplement je pense que nous avons besoin de tous les acteurs de la BF - et du genre "musique à vent" - pour que nous puissions continuer à faire ce qui nous passionne... Les petits ruisseaux font les grandes rivières.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum