Le forum BFConnexion

Le forum de toutes les batteries fanfares

[Cuivres] Colonne d'air

Partagez

description[Cuivres] Colonne d'air Empty[Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Bonsoir,

C’est encore moi qui viens vous “bassiner” avec des considérations techniques...
N’ayant reçu aucune instruction sur le sujet de la part des administrateurs / modérateurs, j’entame donc un nouveau fil de discussion : la colonne d’air. C’est un sujet qui concerne tous les cuivres...

Comme pour un sujet précédent (Comment ça marche?), j’essayerai de répondre aux questions et de ne pas trop tarder à donner des suites à ce premier article...

Si on considère l’appareil phonatoire (les scientifiques parlent très mieux que nous), le processus qui mène à la parole ou au chant est assez simple. Au niveau du pharynx (pomme d’Adam) se trouvent les cordes vocales. Il s’agit de deux “lèvres” qui, selon les cas, peuvent s’interposer ou non dans le système respiratoire. Le schéma ci-dessous vous montre ce qui se passe. En cas d’inspiration “profonde”, les cordes vocales s’ouvrent pour laisser passer l’air. Mais dans le cas où on souhaite émettre un son, elles se rapprochent pour produire une vibration. Comme les lèvres de l’instrumentiste...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En ce qui concerne le chant, l’idéal est de trouver la posture dans laquelle on obtiendra le meilleur son avec le minimum d’efforts. Donc, chantez une note grave et essayez de modifier votre posture. Vous constatez que l’effort minimum pour une efficacité maximum est atteint lorsque la position de la tête “fait suite” à la trachée-artère. Il faut “rentrer la tête dans les épaules” et reculer la boîte crânienne. Pour être sur de l’efficacité de votre émission, le meilleur moyen consiste à placer une main sur votre sternum. Quand vous ressentez une vibration intense au niveau des bronches, c’est que vous êtes “bien placé”. Pour ceux qui se demanderaient pourquoi je parle du chant et des cordes vocales, je voudrais indiquer que la production d’un son dans un cuivre est du même niveau : simplement, on ne cherche pas à mettre en oeuvre les lèvres du système phonatoire, mais les lèvres de l’instrumentiste, soit une différence d’environ 15 cm !

A bientôt pour la suite de nos aventures...

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Ce sujet particulièrement passionant pour tous ceux qui soufflent ou qui chantent, intéressera certainement de nombreux lecteurs.
En France, en ce qui concerne les cuivres, l'un des premiers pédagogues à avoir traité la question a été l'éminent trompettiste Robert Pichaureau qui a laissé des écrits particulièrement intéressants, et dont le flambeau a été repris par de nombreux élèves. On pense bien sûr aussi à Michel Ricquier et son traité paru dans les années 70, qui est un ouvrage complet sur le sujet (disponible également en BD... il fallait aussi y penser !). M. Ricquier a été le vulgarisateur de la "colonne d'air", sujet majeur que l'on ne savait pas toujours bien appréhender jusqu'alors.
De très bons articles de divers pédagogues paraissent aussi régulièrement dans plusieurs revues musicales, dont la "Lettre du Musicien".
Depuis une trentaine d'années cet enseignement empirique est donc accessible à tous.
Parmi les anciens professeurs de trompette du Conservatoire de Paris, beaucoup ont négligé cet aspect, de façon involontaire, au grand désarroi de nombreux élèves. Il y avait les élèves qui "jouaient sur l'air", et puis les autres... Pour de nombreux artistes, l'acte de bien souffler est particulièrement naturel, le meilleur exemple étant sans aucun doute, celui de Maurice André. Et pour ces artistes, il n'est pas toujours aisé d'expliquer aux élèves le pourquoi du comment, ou "comment il font" tout simplement.
Il y a de nombreuses anectodes d'élèves sur ce sujet, très révélatrices et qui démontrent bien d'ailleurs au fil des siècles, cette quête indissociable du jeu instrumental.

Jean-Louis Couturier.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Que se paase t il quand on joue la gorge serrée au niveau de la colonne d air et posture?

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Est-ce que quelqu'un pourrait nous donner les titres et les éditeurs pour ceux que ces ouvrages interressent ( moi par exemple) merci, depuis le temps que j'entends parler de cette fameuse colonne dair j'aimerais bien pouvoir y travailler ainsi que faire travailler mes élèves

Dernière édition par ALCorMi52 le Ven 27 Fév 2009 - 11:56, édité 1 fois

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Jean-Louis Couturier a écrit:
Parmi les anciens professeurs de trompette du Conservatoire de Paris, beaucoup ont négligé cet aspect, de façon involontaire, au grand désarroi de nombreux élèves. Il y avait les élèves qui "jouaient sur l'air", et puis les autres...
Jean-Louis Couturier.


Mon cher Jean-Louis, je suis d'accord avec toi pour constater que cela a été négligé par un certain nombre de professeurs (et c'est minime je pense de nos jours) de grandes écoles mais je me suis toujours posé la question autrement : est-il normal que des élèves qui entrent au Sup. aient à être placés car ne jouant pas sur la colonne d'air ?
1 - que font les professeurs des "petites" écoles ?
2 - comment arrive t-on à ce niveau de concours d'entrée sans jouer sur l'air ?
3 - est-ce le rôle des professeurs du CNSM de "débuter" un élève et faire ce travail de base ? (même s'il doit être capable d'enseigner tous les aspects, j'en conviens).
Bien sûr, il y a bcp à dire mais tout cela est ambigü.
Je reste persuadé que de bons pédagogues mais qui ne savent pas jouer (facteur imitation) et n'ont rien compris à la colonne d'air entres autres (sont-ils d'ailleurs de bons pédagogues ?) font encore bcp de mal dans les petites écoles. Je dis cela car on parle toujours des têtes d'affiche de CNSM mais jamais du voisin dans l'école de chez soi qui sur des postes à DE ou CA ne possède même pas d'ensemble de trompettes dans sa classe, alimente aucune formation musicale de l'école ou associative, n'a jamais joué en quatuor, voire avec un piano !!! Combien y a t-il de bons professeurs par chez nous, déjà ? On a encore assisté à l'octroi de CA par promotion interne qui vous coupe le souffle (beau jeu de mot, non ?) ... Moi, je ne m'étonne pas et je ne montre pas du doigt ces messieurs de Paris ou Lyon car ils sont là pour faire de leurs élèves des virtuoses et non pour leur expliquer le B.A.BA de la trompette. Il y a d'autres voies pour cela ...
Regardons le modèle universitaire américain, allemand, ... et on comprend mieux pourquoi ils soufflent droit ailleurs (1 prof colonne d'air, 1 prof technique de base, 1 prof virtuosité, ... par exemple au Canada).
Merci en attendant à nos cuivres sans mécanismes, ma jeune flûtiste qui joue aussi de la trompette depuis 2 ans et qui vient de prendre un clairon depuis 15 jours a bien progressé dans le domaine de la respiration circulaire (car pour moi, la respiration n'est pas que verticale ...).
Dans ce domaine, tournez-vous vers Jean-Marie GALLOT, disciple de Toto ...
A bientôt.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Voici la page personnelle de Michel Ricquier :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ses ouvrages peuvent être commandés dans toutes les bonnes librairies musicales. On peut également les commander sur Internet, par exemple sur ce site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

Amitiés

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Dans ce domaine, tournez-vous vers Jean-Marie GALLOT, disciple de Toto ...

Juste un éclaircissement pour ceux qui ne seraient pas dans la confidence :
Toto était le surnom donné par ses élèves à Robert Pichaureau.
Par ailleurs, Jean-Marie Gallot est l'élève de "Toto" qui a pris la succession du Maître au Conservatoire de Brétigny sur Orge (91) lorsque ce dernier est parti à la retraite. Jean-Marie Gallot a, depuis, cédé sa place à un autre élève bien connu de Robert Pichaureau : Alain Faucher.

Il existe une liste de professeurs "certifiés Pichaureau" à cette adresse :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A bientôt

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Merci mais j en reviens à ma question.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Que se paase t il quand on joue la gorge serrée au niveau de la colonne d air et posture?

Comme je compte bien développer cet aspect primordial des choses dans un prochain article, je te laisse momentanément sur ta faim ! Il ne faut pas aller plus vite que la musique :ere:, histoire que tout le monde puisse suivre...

Amitiés

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
la colonne d air est un instrument qui marche bien naturellement et pour moi elle commence a deconer a partir du moment ou l on se fait des noeuds au cerveau
donc connaitre le fonctionement est tres bien mais si on commence a y penser en permanance et c est le debut de la cata
il faut jouer comme on sait et surtout pas refflechir 3 heures avant de faire une note sinon vous n allez meme plus penser au plus inportant : ce qui sort de votre bignou
biz a tous

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Je suis un peu d'accord avec presidentdestos et pour ma part, je n'en parle en cours que quand il y en a besoin !
Cependant, ce n'est pas rare que l'enfant devenu ado, dés lors qu'il rencontre des difficultés ou autres, est besoin parfois d'être recalé. Il faut bien alors posséder quelques "images" et autres pirouettes pour les remettre en face ...
sinon, je partage l'avis de presidentdestos, faisons-les jouer szans trop se prendre la tête et la plupart du temps, ça marche !

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Bonsoir Presidendestos et Cemapa (et tous les autres, bien sur),

Que doit-on conclure de vos déclarations ?
Qu'il ne faut pas parler de ce sujet ? Que ce sujet contrarie votre pratique ou votre enseignement ? Que comprendre comment on joue nuit à la manière de jouer ?

J'ai entrepris ce post dans un esprit de partage des connaissances, non dans un esprit de querelle entre professionnels. Les lois physiques concernant l'acoustique des cuivres (mises en évidence par Bernouilli, Helmholtz ou Bouasse) sont totalement insensibles aux états d'âme des musiciens. C'est cruel, mais c'est !

Chacun est libre de jouer comme il le sent, cela va sans dire. Mais il me semble que quelques explications, des éclairages variés ainsi que le partage de l'expérience peuvent apporter beaucoup aux musiciens qui se cherchent. Non ? Je demande donc à chaque musicien du forum, quelque soit son approche vis à vis de cette fameuse "colonne d'air" de ne pas émettre d'avis définitif, mais d'écouter et de partager.

Amitiés

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Jean-Louis Couturier a écrit:
En France, en ce qui concerne les cuivres, l'un des premiers pédagogues à avoir traité la question a été l'éminent trompettiste Robert Pichaureau qui a laissé des écrits particulièrement intéressants, et dont le flambeau a été repris par de nombreux élèves.
Bonsoir Jean-Louis,

Ayant tourné un film sur la méthode Pichaureau l'année dernière (je dois en finir le montage, mais je n'arrive pas à trouver le temps...) avec son successeur et plus ancien élève, Alain Faucher, j'ai eu accès aux documents originaux tracés de la main de "Toto". Et la moisson est maigre ! En fait, suite à la venue de Lionel André dans ses cours, et poussé par son père, Maurice André, Robert Pichaureau avait bel et bien envisagé d'écrire sur le sujet. J'ai pu consulter ces écrits et j'ai été très surpris de ne trouver que des croquis et des réflexions ou autres aphorismes notés à la hâte. L'explication m'a été donnée par Claude Egéa et Alain Faucher : "Toto" n'était pas à l'aise avec l'écriture et son enseignement passait essentiellement par la gestuelle. Donc, à ce jour, il n'existe pas d'écrits "construits" de Robert Pichaureau comparables, par exemple à ceux de Stamp ou de Caruso. Michel Ricquier a comblé ce manque, également poussé par Maurice André.

Par contre, Alain Faucher a commis quelques articles sur le sujet. Le plus connu est certainement celui qui est paru dans la Gazette des cuivres, téléchargeable [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Il a collaboré à la revue "Harmoniques" (aujourd'hui disparue) et ses articles ont été compilés [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Un cours de Robert Pichaureau a également été enregistré et retranscrit par un de ses élèves : Philippe Maillard. On peut trouver ce témoignage [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] .

Bonne nuit

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
EXCELLENT SUJET

maintenant il est vrai que c est un sujet "particulier" car cette histoire de jouer sur l air est tres compliqué a demontrer et a ressentir car pour un musicien jouant avec une branche ou embouchure, tout ceci se passe a l interieur du corps.

cependant, il est interressant de voir l exposé de jean qui nous mets des documents en ligne avec schema [Cuivres] Colonne d'air 03

je suis impatient de voir la suite, meme si je crois qu effectivement il faut jouer le plus naturellement possible mais il est bon de se poser un jour la question de cette "fameuse colonne d air". [Cuivres] Colonne d'air Icon_ban

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:

Chacun est libre de jouer comme il le sent, cela va sans dire. Mais il me semble que quelques explications, des éclairages variés ainsi que le partage de l'expérience peuvent apporter beaucoup aux musiciens qui se cherchent.


Il n'y a rien à modérer car je suis tout à fait d'accord avec Jean et bien content qu'il mette ce sujet en ligne. C'est excellent et il faut continuer à l'enrichir. Que l'on ne se méprenne pas, je faisais juste partager un avis en disant aussi qu'il y a ce côté "naturel" comme le disait présidentdestos et quand tout va bien eh bien il faut laisser les choses comme cela ....
Je serai un peu plus long la prochaine fois mais je vais à mes cours .... (oups je vais être en retard ....... tant pis, je remplace bénévolement !!!!! hihihi).

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
la colonne d air est un instrument qui marche bien naturellement et pour moi elle commence a deconer a partir du moment ou l on se fait des noeuds au cerveau
donc connaitre le fonctionement est tres bien mais si on commence a y penser en permanance et c est le debut de la cata
il faut jouer comme on sait et surtout pas refflechir 3 heures avant de faire une note sinon vous n allez meme plus penser au plus inportant : ce qui sort de votre bignou
biz a tous


la bel---lle deeeeeeeeeeee .....!!!!!!!!!!!!!!!!!

juste pour le pdt... Clin d'oeil

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Bonjour à tous,

Comme je ne souhaite pas faire un cours d’anatomie (j’en serais d’ailleurs bien incapable) sur les organes de la phonation, je renvoie ceux qui souhaiteraient approfondir le sujet à un document très bien fait qu’ils pourront télécharger [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] . Il est également possible d’explorer tous les sujets connexes de l’article de wikipedia sur la phonation :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En ce qui nous concerne, il nous suffit de savoir que les cordes vocales sont deux membranes munies de muscles qui, si elles sont rapprochées, vibrent au passage de l’air expulsé par la trachée-artère. Par contre, je souhaiterais m’attarder sur le phénomène de vibration lui-même. Quand les “lèvres” des cordes vocales entrent en vibration, l’onde sonore obtenue se propage de part et d’autre des lèvres; et, contrairement à une idée toute faite, n’est pas propulsée uniquement dans le sens de l’expulsion du son par la bouche. Pour l’exprimer autrement, afin que chacun visualise bien le phénomène, quand les cordes vocales vibrent, une partie de la vibration se dirige vers le larynx et la bouche, une autre partie repart vers les bronches.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pourquoi ce phénomène physique est-il important ? Tout simplement parce qu’il mène à l’auto-entretien de la vibration des cordes vocales. Autrement dit, et pour simplifier, plus l’énergie de l’onde montante (vers la bouche) et celle de l’onde descendante (vers les bronches) seront proches l’une de l’autre, moins il y aura d’efforts à fournir pour entretenir la vibration. D’où l’intérêt de placer sa main sur le sternum pour ressentir l’amplitude de l’onde descendante.

Lorsque nous parlons, nous mettons naturellement en oeuvre ce processus. Et pourtant, nous ne réfléchissons pas à l’ouverture de notre gorge ou à la tension musculaire de nos cordes vocales. Il s’agit d’un phénomène instinctif, sans intervention consciente du cerveau.

Toutefois, des émotions telles que la peur ou le trac, peuvent remettre en cause cette fonction naturelle : la crispation de la gorge (toutes parties confondues), des muscles des cordes vocales ainsi que l’expulsion rapide de l’air, rendent l’émission d’un son très difficile, voire impossible. Pourquoi : tout simplement parce que l’équilibre nécessaire à la production d’un son n’est plus respecté.

A bientôt

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Félicitation Jean pour ces explications apportées. Il est clair que ce ne sont pas des "on dit" et je trouve cela très intéressant. Cela se nomme les phénomèmes vibratoires si je ne me trompe. Peux tu maintenant faire plus une explication sur les lèvres par rapport à l'embouchure?
Merci d'avance et continu.

hors sujet : l'embouchure de bugle est très bien. [Cuivres] Colonne d'air Newsmile

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Félicitation Jean pour ces explications apportées. Il est clair que ce ne sont pas des "on dit" et je trouve cela très intéressant. Cela se nomme les phénomèmes vibratoires si je ne me trompe. Peux tu maintenant faire plus une explication sur les lèvres par rapport à l'embouchure?
Merci d'avance et continu.

hors sujet : l'embouchure de bugle est très bien. [Cuivres] Colonne d'air Newsmile

Je suis preneur aussi.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Merci à Jean Vasseur de nous faire part de ces précieuses recherches sur la technique de la "soufflerie" !
Le sujet avait été débattu lors du premier colloque de la GFT (Guilde Française des Trompettistes) banière qui regroupait l'élite de la trompette en France, au milieu des années 70. Le premier colloque avait eu lieu à Chatenay-Malabry en présence de Michel Ricquier, Jacques Mas, l'éminent Docteur Laplace (de la Chappelle St Ursin), le grand Fred Gérard. R. Vanhecke etc... que du "beau linge" pour employer l'expression chère à Bernard Pivot.
La GFT a édité plusieurs bulletins d'information.
Je me souviens bien de l'un deux consacrés à M. Pichaureau. J'ai conservé d'ailleurs "pieusement" chaque numéro.
Idem pour les carnets de mon professeur Jean-Christophe Wiener (qui avait bénéficié d'une centaine de leçons privées avec James Stamp) et dont les écrits ont permi la présentation de la désormais célèbre méthode "Stamp" éditée par B.I.M.

Bonne continuation à tous !

Jean-Louis Couturier

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
toutes ces données sont trés interresantes
Pour ma part je pense faire comme ça
Par contre il est vrai que pour penser à cela en jouant cela demande beaucoup de concentration qui du coup ne sert plus à faire de la musique
Toute la complexité du truc réside donc à faire cela mais sans y penser.Moi plutôt que de penser à tout ça j'essaie dans ma"mise en condition"(chauffe) d'associer ces mots à une sensation ou à une image.Par exemple je commence par faire un peu d'embouchure en imaginant que celle ci est un micro de chant.Beaucoup de chanteurs font des effets avec leur micro en l'écartant et le rapprochant de la bouche.Ce qui pour la trompette est impossible car la vibration est sérrée et à plat.Il faut donc toujours garder le contact avec les lèvres et laisser passer l'air librement bouche fermée:"M","Fffff"
Suite au prochain épisode
Vincent

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Jean-Louis Couturier a écrit:
Je me souviens bien de l'un deux consacrés à M. Pichaureau. J'ai conservé d'ailleurs "pieusement" chaque numéro.
Jean-Louis, si tu as un quelconque moyen de me faire parvenir une copie de ces documents, je suis preneur !!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Par contre il est vrai que pour penser à cela en jouant cela demande beaucoup de concentration qui du coup ne sert plus à faire de la musique
Toute la complexité du truc réside donc à faire cela mais sans y penser.
Tu as raison Vincent : penser à sa manière de jouer alors qu'on doit jouer est un contre-sens musical : on ne peut pas penser à la fois à la technique et s'investir dans la musicalité de l'oeuvre. Aussi, je ne souhaite pas développer ce sujet dans le sens de la "technique pour la technique" mais plutôt de la "technique maîtrisée pour l'oublier au bénéfice de la musique". Je ne souhaite pas non plus me substituer aux spécialistes du placement de la colonne d'air dont les noms les plus connus ont déjà été cités dans ce sujet. Je voudrais simplement expliquer ce que recouvre ce terme de "colonne d'air" dont la majorité des soufflants ont entendu parler, tout en ne sachant pas à quoi elle correspond exactement...

Ce soir, je suis crevé (nous venons de recevoir 20 m3 d'instruments qu'il a fallu décharger, inventorier et ranger). Aussi, je vais aller me coucher. Demain sera un autre jour !

Amitiés à tous

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Pour faire suite à ce sujet passionnant, je vous transmets un extrait d'une interview donnée par Maurice André le 10 décembre 1978, parue dans son intégralité dans la revue N° 3 (avril 1979) de la Guilde Française des Trompettistes :
(à propos de la colonne d'air) :
- " ... Cet air chaud, la poussée verticale pour aller dans le grave, alors quand vous faites les pédales, et le "buzz", ça vous apprend à jouer la-dessus, ça c'est certain... Il y a une synthèse à faire, entre tout ce qui se dit... Parce qu'il y a aussi un petit brin de folie chez certains, il faut faire attention, car c'est fragile, un jeune élève.
- Tout cela vient après avec le métier. La preuve, c'est que tous les trompettistes comme P. Thibaud, M. Lagorce, Coueffe, Pirot, tous ont fini par jouer avec le diaphragme : on l'avait pas appris chez R. Sabarich (professeur de M. André au CNSMDP). Grâce aux vocalises qu'il nous faisait faire, on finissait par la trouver cette chose-là, cette poussée verticale. On s'assied, et on finit par trouver. On faisait tellement d'orchestre toute la journée : 9 heures/midi, 1 heure/5 heures, 5 heures/8 heures, 9 heures/minuit...
On était crevés ! Alors on s'est assis, et vraiment, on s'est dit : voilà, il faut jouer, là, sur le diaphragme, avec la poussée verticale. On l'a trouvé tout seul !
Alors, c'est pour ça qu'il ne faut pas trop empoisonner les jeunes.
Moi, j'ai un credo au Conservatoire : je laisse faire petit à petit, j'explique et l'élève finit par trouver tout seul."

Intéressant, non ?

Jean-Louis Couturier.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
En fait, il donne des indices pour que l on trouve le déclic qui nous permettra de faire un grand bon en avant.
Très pédagogue.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Bonsoir à tous (toutes),

Je comprends bien qu'un certain nombre d'entre-vous souhaiterait que j'écourte les "préliminaires" et que je parle au plus tôt du rôle des lèvres de l'instrumentiste... Mais, pour que le sujet puisse être compris de tous, et pas simplement des musiciens professionnels, il me faut encore un "chapitre" sur la voix...

En effet, je souhaiterais parler préalablement de l'articulation des sons chantés.

Lorsqu'on chante une note grave avec la gorge et la bouche bien ouvertes, le son obtenu est un "A". Si vous souhaitez obtenir un "E", un "O", un "I" ou un U", vous noterez que votre bouche change de conformation : la langue occupe plus ou moins de place dans la cavité buccale et les lèvres se positionnent différemment. Cette adaptation de la bouche correspond à l'ajout de sourdines variées sur une trompette. Et encore n'avons-nous parlé que des voyelles ! Quand on veut prononcer des consonnes, il faut alors mettre en oeuvre des mouvements de la langue et des lèvres qui viennent se conjuguer avec ceux nécessaires à l'émission d'une voyelle. Essayez, par exemple, de chanter un "A" bien profond, puis de prononcer les phonèmes (je suis désolé d'employer des mots techniques...) "Ta", "Ma" ou "Pa". Vous pourrez alors prendre conscience de l'importance du rôle des lèvres et du placement de la langue dans la bouche. Donc, l'articulation d'un son vient se surajouter à la production du son proprement dit : on peut donc dire qu'une voyelle est modulée par ses consonnes.

Bonnes expériences et bonne nuit !

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
alors, on attend la suite!!!!

je me suit bien entrainé poour la langue [Cuivres] Colonne d'air 36 [Cuivres] Colonne d'air 10

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Cette articulation est d'autant plus difficile à faire simplement qu'il faut la faire bouche fermée:"Mmmm"
Un exercice simple consiste à prendre n'importe quel texte et à le parler en gardant les lèvres fermées en essayant d'articuler le plus possible.
Cela permet de se rendre compte de ce qui se passe dans la bouche.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
alors, on attend la suite!!!!
Désolé, j'ai beaucoup de travail car je mets en ligne le site web de notre festival de jazz... Je reviens dès que possible !

En attendant, testez ce qu'écrit MFLab : c'est en effet très instructif.

Amitiés

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Ca travaille beaucoup au niveau de la gorge.
La langue aussi d ailleurs.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Bonsoir,

A ceux qui penseraient que je me la coule douce et que j'entretiens à plaisir le suspense, je dois répondre deux choses :

D'abord, nous avons reçu nos trompettes de cavalerie vernies et il y avait tant de commandes en attente que je passe toutes mes journées à préparer les instruments commandés...

Ensuite, il se trouve que je suis également impliqué dans le festival de jazz de notre village, ce qui prend beaucoup de temps (la nuit !)... La preuve ici (je suis co-fondateur du festival et webmaster du site) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous noterez qu'il y a un concours (tremplin jazz) doté d'instruments. N'hésitez pas à vous y inscrire...

Amitiés

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Juste une petite info qui a rapport avec ce sujet :

Si vous souhaitez voir un trompettiste qui s'appuie à fond sur sa colonne d'air, ne manquez pas de venir écouter Claude Egéa lors du concert de Captain Mercier, le 28 mars à La Ville du Bois. Ecoutez donc un de ses fameux solos ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toutes les infos se trouvent ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Impressionnant ...! Mais faut dire aussi qu'il a "quelques " années de pratique et qu''il est aussi passé je crois, dans les mains de Pichaurau... ça aide ...!! trompetred [Cuivres] Colonne d'air 0028 [Cuivres] Colonne d'air 04

Dernière édition par krichon le Sam 14 Mar 2009 - 20:49, édité 1 fois

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Bonsoir Krichon,

Oui, Claude Egéa est un pur produit Pichaureau ! Il a étudié avec lui de 1976 à 1983. Et, en 1983, il obtient le premier prix du Conservatoire de Toulouse à l'âge de... 17 ans et rentre aussitôt à l'orchestre du Capitole. Donc, effectivement, il a une sérieuse expérience derrière lui !

Ce qui m'impressionne toujours, chez Claude, c'est son endurance. Il peut jouer deux heures de suite sans avoir la moindre marque sur les lèvres. Et aussi, à mon niveau de concepteur d'instruments, sa capacité à décrire avec une précision incroyable ses impressions de jeu sur n'importe quelle trompette.

Amitiés

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Re-bonsoir,

Ayant un peu de temps, je poursuis le sujet...

Donc, le problème énoncé revient à dire : "comment reproduire avec les lèvres ce qui se passe au niveau des cordes vocales" ?

Alors, analysons notre manière de jouer.
En ce qui concerne le contact des lèvres avec l'embouchure, trois positions sont possibles :
- les lèvres sont sorties "en cul de poule",
- les lèvres sont bien droites (perpendiculaires au souffle),
- les lèvres sont rentrées du style "j'ai perdu mon dentier".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La première constatation qu'on peut faire est que, si les lèvres sont droites, il y a besoin de peu de pression de l'embouchure sur la bouche. Alors que si elles sont rentrées ou sorties, l'appui sera nécessairement plus important afin d'assurer l'étanchéité du système.

A ce niveau de la réflexion, il me faut rappeler qu'un cuivre "renvoie" une partie des ondes émises vers les lèvres. Je vous gratifie donc d'un dessin déjà publié dans le sujet "comment ça marche ?".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Alors, à votre avis, que va-t-il se passer lorsque l'onde revenant du pavillon va atteindre les lèvres ?

Eh bien, elle va permettre l'entretien de la vibration d'autant que les lèvres seront bien placées !

Et là, comme il semble désormais évident à tout un chacun, l'idéal est de trouver un équilibre entre le souffle issu des poumons qui génère la vibration initiale et l'onde de retour qui permet de l'entretenir. La position "lèvres droites" est donc la meilleure d'un point de vue physique, puisqu'elle permet un juste équilibre entre la vibration produite et le retour d'onde du pavillon. Les autres positions désavantagent le musicien puisqu'elles l'obligent soit à "forcer" la vibration des lèvres (lèvres sorties) soit à "subir" l'onde de retour (lèvres rentrées).

C'est tout pour ce soir !

Je compte sur mes camarades (n'est-ce pas, Vincent) pour illustrer, commenter ou critiquer mon propos...

Amitiés

Jean

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Visionner dans Google " Ruben Siméo Gijon Casa Youtube " , Robert PICHAUREAU dit qu'il faut etre bien assis et sentir les pieds entrer dans le sol , quand son frère jouait du trombone il avait mal aux pieds , Ruben joue la jambe gauche en " V " , mal assis , aussi bien que debout ou assis normalement , donc , à mon avis , il faut surtout voir chaque cas au cas par cas ...

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Primo , Jean VASSEUR a mon nom complet , je lui ai envoyé un mail , deuxio à Nanterre , les amis de Philippe et Jean-Marc BRISSON , qui m'ont connu , savent les difficultés faites aux élèves-filles , je lance un appel à toutes les trompettistes féminins d'infirmer éventuellement , je termine en précisant respecter Madame PICHAUREAU !

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Si Robert PICHAUREAU m'a confié ce que je rapporte c'est parce que je lui ai posé la question , n'es-ce pas étonnant de ne connaitre aucune fille trompettiste , et c'est aussi un tort à tous les niveaux , quel directeur d'école de musique propose à une fille autre chose que flute-traversière , piano , violon , hautbois ( la fille de Maurice A. , je ne vais pas balancer le nom , vous seriez vexés ) , aujourd'hui , çà change , et j'approuve...

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Revenons au sujet : quelqu'un a évoqué CARUSO , lire JAZZMAN d'octobre 2008 , consacré à DAVE DOUGLAS , page 32 , colonne de droite , Dave parle de Carmine CARUSO , sinon visiter davedouglas.com , son site personnel

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
J'ai rencontré Jacques " KAKO " BESSOT , une fois l'emplaçement de l'embouchure trouvé , si on se met à changer l'emplaçement d'un millimètre çà peut etre la fin de ta carrière , il parlait de lui , il faut , par ailleurs , en plus de la respiration costo-abdo-diaphragmatique , utiliser , quand on expire , les muscles dorsaux , abdominaux , mais aussi ceux qu'on a sous les aisselles " sous les bras " , et donc entretenir sa forme physique , il a essayé ma trompette , et m'a dit : - " elle est fermée " , Eric MULA a confirmé , ils se sont payés ma tete ?

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
En somme, il faut apprendre à se servir de son corps.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
@CORFA40 a écrit:
Bonsoir mais qu est ce que cela à avoir avec le sujet?
Rolf QUINQUE met dans une des méthodes qu'il a écrites des techniques de respiration tres élaborées je crois que l'éditeur est BIM ?

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
MOMON a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Bonsoir mais qu est ce que cela à avoir avec le sujet?
Rolf QUINQUE met dans une des méthodes qu'il a écrites des techniques de respiration tres élaborées je crois que l'éditeur est BIM ?


Si tu trouves un lien, je pense que cela sera intéressant...

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
@CORFA40 a écrit:
En somme, il faut apprendre à se servir de son corps.
Si vous observez Ruben Siméo Gijon Arutunian 9 anos dans Youtube , avoir du coffre c'est du baratinage , ce qui permet à Ruben de jouer comme Maurice c'est uniquement la pression des muscles abdominaux et , comme disait PICHAUREAU , entendre la hauteur de la note avant de la produire , d'autres m'ont dit qu'ils disaient intérieurement les notes en meme temps qu'ils les jouent , c'est valable si on sait lire la musique , beaucoup de jazzmen ne lisent pas la partition , Chet BAKER par exemple jouait instinctivement , je l'ai lu sur le préambule d'un de ses C.D.

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
@CORFA40 a écrit:
MOMON a écrit:
@CORFA40 a écrit:
Bonsoir mais qu est ce que cela à avoir avec le sujet?
Rolf QUINQUE met dans une des méthodes qu'il a écrites des techniques de respiration tres élaborées je crois que l'éditeur est BIM ?


Si tu trouves un lien, je pense que cela sera intéressant... Juste chercher ROLF QUINQUE dans GOOGLE

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
...
J'ai aussi connu Robert Pichaureau et nous sommes une multitude de cuivres à l'avoir cotoyé ou croisé un jour. En dehors de sa compétence dans le domaine de la "soufflerie", ce que nous en retenons aussi, c'est qu'il était simple, humble et respectueux d'autrui, voilà des enseignements essentiels à retenir venant de lui je crois.
...................
Pour ma part, j'enseigne et voilà + de 20 ans que j'ai des filles (en grand nombre) dans mes classes, elles ont même été majoritaires. Je n'ai jamais eu aucun souci avec cela et je dirai que question colonne d'air elles avaient quelques avantages non négligeables. Toutes ont réussi à jouer, humblement, et ont fait de bonnes musiciennes au pupitre.
Quant à Toto, il prenait souvent l'exemple du gorille au pied de l'arbre pour l'image de décontraction qu'il donnait et l'appui au sol.
De même, il a bcp appuyé sa théorie de l'inspiration - expiration et soutien sur le mouvement circulaire avec sa célèbre spirale sur panneau.
Le fait de chanter les notes au niveau du thorax et même plus bas, était à mon sens fait pour l'intonation, la hauteur relative des notes (rien à voir avec la lecture) afin de "creuser" (comme il aimait le dire), soutenir avec le bas de la colonne et non penser aux lèvres, jouer en haut et sur les muqueuses !
Voilà quelques brèves analyses ...

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
tres bonne analyse cemapa [Cuivres] Colonne d'air 03

pesonne detient la verité à ce sujet, mais le fait de partager ses experiences et tres interressants sans toutefois se vanter au juger des forumeurs qui sont presents depuis le debut sur ce forum mon cher momon.

De plus, si kako Bessot a jugeé que ta trompette etait "fermée" c est que t es pas au top niveau resperation. trompetred

a plus

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
.........
Nous essaierons tout de même de te glisser quelques expériences sur le sujet, promis !

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Avis personnel
eh ben je vais bosser ma colonne d'air...
si ce n'est pas le cas, que l'on me jette la faute et merci alors de mieux s'exprimer (c'est de l'ecrit).
Avis personnel

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Bon ok, maintenant on revient au cours de Jean...

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
@Jean Vasseur a écrit:

Donc, le problème énoncé revient à dire : "comment reproduire avec les lèvres ce qui se passe au niveau des cordes vocales" ?

Alors, analysons notre manière de jouer.
En ce qui concerne le contact des lèvres avec l'embouchure, trois positions sont possibles :
- les lèvres sont sorties "en cul de poule",
- les lèvres sont bien droites (perpendiculaires au souffle),
- les lèvres sont rentrées du style "j'ai perdu mon dentier".
Jean

Lèvres en cul de poule , c'est le problème d'un de mes con-disciples , en 1979-80 , Camerounais , pourtant y'en a qui jouent sur la muqueuse sans problème , Louis ARMSTRONG est la référence , doit-on , dans ce cas de figure l'inciter à " rouler " vers l'intérieur la lèvre supérieure ?

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
çà ne répond pas à ma question , mais j'ai la réponse car j'avais posé la question à Toto , s'il joue sur la muqueuse il va saigner souvent , Armstrong chantait autant qu'il jouait donc reposait ses lèvres quand il chantait , il faut inviter mon pote " Noir " , à choisir un instrument à très grosse embouchure , l'embouchure doit dépasser la muqueuse pour ne pas la couper , ce qui serait inévitable avec une embouchure de trompette ou de cor

description[Cuivres] Colonne d'air EmptyRe: [Cuivres] Colonne d'air

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum