Partagez
Aller en bas

Sur quel modèle de trompette de cavalerie jouez-vous ?

1 - 3%
1 - 3%
1 - 3%
0 - 0%
2 - 6%
3 - 9%
0 - 0%
10 - 29%
0 - 0%
1 - 3%
3 - 9%
13 - 37%
 
Total des votes: 35
avatar
Invité
Invité

Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Sam 1 Nov 2008 - 16:35
Supprimé


Dernière édition par Zeff le Mer 5 Nov 2008 - 19:43, édité 5 fois (Raison : modification du titre... de "Constatations et propositions" à "Et la BF pour les pauvres ?")
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Sam 1 Nov 2008 - 20:07
Je vien de parcourir les sujets traitant des instrus.

Pour les instrusments Weril, (je trouve le concept sympas, et ce que je vais rédiger n'engage que moi) au lieu de vouloir initier toutes les bfs (et là je pense que le défis va etre très rude) Peut etre que la recherche de nouveau musicien serait moin rude.

"Nouveaux instruments nouveaux musiciens".

Je m'explique,

Les projets "l'orchestre à l'école" prenant de plus en plus d'importance, pourquoi de ne pas soliciter l'éducation national pour créer un orchestre "type" avec cette nouvelle nomenclature. Bien sur pour se faire il faut une structure adéquate, (une école de musique ou les instruments d'ordonance ferait parti de l'enseignement).

Je débute dans ce domaine "l'orchestre à l'école". Les élèves commencent à jouer en orchestre avant de savoir jouer d'un biniou. (tout l'inverse de tout cursus....). Avec une école de musique sur Bordeaux nous avons un partenariatavec l'éducation national jusqu'en janvier 2010 pour créer un ensemble de cuivre et de percussion....

Pour la trp Sib je suis d'accord avec Alain Lantin. (sur un différént post).

Pour ce qui est de l'évolution de la bf, les gouts et les couleurs....
Si il faut faire du rap et du hip hop pour attirer les jeunes, moi je di oui.
A bonne entendeur.
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Sam 1 Nov 2008 - 22:31
Supprimé


Dernière édition par Zeff le Mer 5 Nov 2008 - 19:43, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Dim 2 Nov 2008 - 1:04
Si de nouveaux fabriquants d' instruments veulent s' interesser à la "BF" je pense qu' ils doivent s' adapter à notre genre musical...

Ce que je veux dire :
pourquoi çà serai au musiciens de "BF" de s' adapter à de nouveaux instruments voir de changer notre genre musical en achetant de nouveaux instruments qui ne sont pas forcément conçus (je ne dit pas non adaptable ) pour ce genre musical ??

Si je voulai jouer d' un instrument "harmonique" ( sans parler tuba ou euphonium désolé... ) j' irai dans une harmonie , pareil pour ce qui est des instruments "symphoniques" voir de "marching band"...

Ce qui n' empêche pas d' avoir des très belles pièces pour "BF" et autres ( soprano , guitares , violon par ex...).

Ok pour améliorer les choses , allé de l' avant , découvrir , "ajouter", ... mais gardons notre identitée !!

... comme le dit Zeff : "nouveaux musiciens , nouveaux instruments" mais pas l' inverse !!

...sur ce Taket' s !!
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Dim 2 Nov 2008 - 1:11
Supprimé


Dernière édition par Zeff le Mer 5 Nov 2008 - 19:44, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Dim 2 Nov 2008 - 1:48
Zeff a écrit:Salut Aéronef,

J'espère que tu seras suivi dans ta détermination...

Amitiés

Jean

...le + important c' est pas ce que les autres veulent nous faire croire , mais de croire en ce qu' on fait... Tombe dans les pomme drunken

...ouah j' arrive à faire des phrases compliquées...
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Dim 2 Nov 2008 - 2:11
Supprimé


Dernière édition par Zeff le Mer 5 Nov 2008 - 19:44, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Dim 2 Nov 2008 - 8:03
Très intéressant tout ça. J'apprécie beaucoup les explications de Jean et je suis de l'avis d'Aéronef, il faut croire en ce que l'on fait, surtout qu'il se fait des choses de plus en plus belles en BF.

José.
avatar
Didier Martin
Rhéteur
  Rhéteur
Nombre de messages : 1282
Nom de la BF : obf cournon d'auvergne
Ville (Dép, n°) : cournon 63800
Instru(s) / Activité BF : trompette mib
Date d'inscription : 21/12/2005

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Dim 2 Nov 2008 - 9:32
Bravo Jean pour le sujet. Nombreux sont ceux qui te connaissant, savent que tu est un militant"bf" et un concepteur cuivres crédible.
L'avenir des BF .....
Les -: Il y a tellement peu d'économie (d'affaires ,ou de fric si vous préférez) autour de la bf ,que nous passons les années sans voir arriver de gros investissements (privés ou publics) qui seuls génèrent un support et un suivi médiatique.
Nul ne peut contester l'èspèce d'accouplement brutal subit(?) par les médias de la part des industries de produits-gadgets audiovisuels.L'orgie sado-maso copulant sous le regard complaisant d'une "classe"(????) politique avide d'aristocratie et en panne d'idée mais surtout de détermination.
Interressez vous aux fonctionnement des clubs sportifs locaux ,malgrès les inter-communalisations et autres combines,l'ampleur des dégats est impressionnante.Vous pouvez aussi "grattez" derrière les apparences d'autres pratiques musicales....et institution......
Autre point négatif:l'usure et la fatigue de responsables qui ont beaucoup donné ,mais sans préparer d'autres cadres ,pas seulement sur le plan musical.

Les + : découlent de ce que j'écris plus haut : l'absence "d'économie",nous a appris à optimiser le peu de moyens que nous trouvons et gagnons. La part d'autofinancement de nos associations bf est énorme,et là,avec ce qui se prépare,nous avons des années d'expérience à notre profit,une véritable "expertise"même!!!!
Nos instruments ,incomplets,pauvres,pour les uns , sont des atouts incomparables sur le plan socio-culturel et musical : inutile d'avoir "un égo sur-dimensionné" le ballon (ovale bien sur!) doit circuler ! Les "nombrils" ont peu d'avenir dans nos "cliques".
L'orchestre de batterie fanfare comme modèle de société....

Tant sur le plan artistique que sur l'irremplaçable et noble mission d'éducation populaire:la "bf"a sa place dans notre avenir commun.
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Dim 2 Nov 2008 - 10:10
Par rapport aux trois questions lancées par Jean.

Dans ma BF le pupitre de trompettes est composé de Selmer ayant environ une dizaine d'années, et d'une Zeff (la mienne). Nous jouons tous sur des Bach 1 1/2 C et il n'y a pas vraiment de problème de cohabitation entre les deux marques d'instruments. Une différence existe au niveau du fa, qui est plus proche du fa bécarre chez les trompettes Zeff que chez les Selmer, mais nous corrigeons et cela se passe très bien. La différence notable existe au niveau du timbre, la Zeff "vibrant" plus que les Selmer du fait des branches séparées (Pardon Jean pour ce jargon) mais pour moi pas de souci.
Le problème est plus important au niveau des clairons. Le test que nous avons fait Zeff + Selmer nous a montré que les Selmer avait un sol grave trop bas, et qu'une correction conséquente était nécessaire pour avoir la justesse. La aussi nous jouons tous avec du Bach 1 1/2 C. Je n'y connais pas grand chose mais il me semble que cette cohérence d'embouchure garantit une homogénéité de son et de justesse. Il faut bien sûr que les musiciens l'acceptent. Nous avons fait ce saut il y a environ 1 an et demi, je l'ai un peu imposé, mais personne aujourd'hui ne le regrette et il y a eu une vraie plus value.
Peut-on fabriquer une embouchure qui nous permette de rectifier le tir sur les clairons, là où le "problème" justesse mais aussi timbre est réel ? Si c'est le cas il faut le faire, car pour moi, sur ce pupitre, la problématique existe et ne peut être corrigée à la gueule.

Pour ce qui est de la simplicité des compositions, je suis d'accord. J'en parle sans gêne parce qu'on m'a souvent "reproché" la trop grande simplicité de mes morceaux. Simple ne veut pas dire simpliste, et s'il faut des morceaux costauds, cette notion de pièces abordables par la majorité (c'est à dire sans trop de percussions exotiques et coûteuses, sans des parties de trompettes nécessitant 10 bonhommes ou un serre-joint, etc.) sont importantes. Ensuite, le compositeur demeure libre. Le fait d'écrire simple et abordable relève, outre la création, d'une démarche "citoyenne" vis à vis du monde de la BF, car elle implique de sacrifier certaines choses. Jacques Devogel, par exemple, a fait ça toute sa vie de compositeur et cela n'a rien enlevé à son grand talent. L'autre versant du sujet, c'est le travail "à façon" : une compo pour une société donnée. C'est génial quand on peut le faire, mais comme dirait l'autre ce n'est pas le même prix. La formule se développe dans certaines sociétés, on le voit bien, et le phénomène se comprend parfaitement, mais il y a un vrai danger d'enfermement dans un style. Je l'ai plus ou moins vécu avec ma propre BF , et il faut vraiment faire attention à ce piège. Il faut donc composer de la musique populaire au sens noble du terme.

Sur le troisième sujet de l'adaptabilité (création d'un pupitre de trompettes d'harmonies pour assurer la Marseillaise par exemple) il faut bien sûr le faire si on peut. J'ai arrangé l'Arioso de Haendel, que nous jouons avec une partie de trompette d'harmonie. Dans une église ça sonne, et je me contrefous du reste. Cela ne vaut pas dire qu'il faut faire n'importe quoi, naturellement, mais les BF sont suffisamment dans la mouise pour qu'elles s'imposent encore des contraintes.

Ce sujet est important. Donnez votre avis. Oublions un instant les messages d'anniversaire, le style sms, les allusions personnelles à des soirées privées, allusions comprises uniquement par ceux qui y étaient, et parlons vraiment de la BF. J'ajoute ça par rapport au fameux coup de mou émergeant de ces jours derniers. Bon courage à tous.
avatar
Invité
Invité

Re: Et la BF pour les pauvres ? (+ vote)

le Dim 2 Nov 2008 - 10:46
Zeff a écrit: L'arrivée sur le marché des instruments Weril, avec leur coulisse permettant d'ajuster les notes naturelles d'un demi-ton vers le bas, n'est pas (à mon avis, cela va sans dire) une offre correspondant aux besoins de la musique de BF telle qu'elle est pratiquée actuellement en France.

Vos opinions sur les instruments Weril restent votre avis, et j’en conviens, mais vous me comprendrez aisément si je vous contredis sur les propos tenus au sujet des instruments Weril.

Tout au contraire, je pense que les instruments naturels à coulisse sont la suite logique de l’évolution de la Batterie-Fanfare (de la clique à la BF). Monsieur Brouet avait proposé un autre axe avec des instruments en Sib, La, Mib, Ré et Fa, ce qui aurait débouché sur un orchestre de cuivres d’ordonnance. Son excellente idée n’a malheureusement pas été retenue par l’histoire de ce style qu’est la BF.

Zeff a écrit: Par contre, Weril ouvre de nouvelles perspectives vers des pratiques alternatives (Marching Band) que nous ne devons pas refuser "d'emblée".

Les instruments Weril peuvent être utilisés dans n’importe quel style (BF, style ‘marching’, reggae, bandas, etc.) du moment qu’il y ait besoin de cuivres. Ce ne sont pas les instruments Weril qui font un style ou un autre. C’est l’état d’esprit et l’environnement dans lequel vous les utilisez.

Zeff a écrit: Sur le deuxième sujet, je voudrais exhorter nos compositeurs de BF à produire plus de morceaux à "difficulté réduite". Il me semble que cela est important car de cette offre diversifiée et moderne dépendra l'avenir de nos Sociétés musicales.

La coulisse permet d’obtenir le demi-ton inférieur, et forcément davantage de mélodies dans le médium. Nous n’avons plus besoin d’aller chercher des notes aigues, et le public amateur n’en est que mieux servi.

L’argument prônant l’incapacité des Français et de nos BFs à utiliser la coulisse est mal venu. Comment expliquez-vous que des adolescents brésiliens n’ayant aucune connaissance musicale puisqu’ils viennent des « favelas » les utilisent sans aucun souci ? Sommes-nous plus bêtes qu’au Brésil ? J’en doute fortement …

Voici un des exemples à suivre ...

http://fr.youtube.com/watch?v=KcBDTy4Plrg