Le forum BFConnexion

Le forum de toutes les batteries fanfares


EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

Partagez

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.




Il y a 37 ans, Jean-Marie SOL le chef de la Jeanne d’Arc de Chapdes-Beaufort, créait une école de musique pour former les musiciens, les rendre plus autonomes face à une partition et plus à l’aise à l’instrument.

Cette école a gardé sa spécificité (FM – Percu et Cuivres) et s’est développée jusqu’à compter 78 élèves aujourd’hui avec une forte pratique collective (ensembles multiples et variés).

Depuis 1990, j’en ai pris la direction et avec les compétences de professeurs issus pour la plupart de la société nous travaillons avec passion, sacrifices et dévouement à l’épanouissement de chacun des membres et pour le plus grand bien de la JA qui n’a cessé de progresser. Durant toute cette période nous avons œuvré bénévolement, comme nombre d’entre vous, et nous percevions quelques aides de la commune et du Conseil Général qui, ajoutées aux cotisations et au soutien de la société de musique suffisaient à équilibrer notre humble budget.

Avec la décentralisation et les nouvelles lois en matière d’enseignement spécialisé de la musique, un schéma départemental de l’enseignement a été mis en place par le Conseil Général.

Deux années de suite, nous avons été prévenus par le Conseil Général qu’il fallait se préparer à perdre les subventions de fonctionnement puisque nous ne n’affichions pas de « masse salariale » dans notre budget. Le problème étant posé et ne pouvant nous passer de ces aides conséquentes, nous avons décidé d’essayer de pérenniser l’enseignement sur notre territoire et de profiter des nouvelles mesures en matière d’aides du Conseil Général pour créer une école intercommunale puisque nos élèves provenaient déjà de 6 communes du même canton. De toute façon, nous ne pouvions municipaliser, notre commune ne pouvant à elle seule porter pareille structure. De plus, les aides du Conseil Général étaient bien plus intéressantes sous forme intercommunale puisqu’il était ajouté aux subventions de fonctionnement, une prime intercommunale à hauteur de 40 % de la masse salariale. C’était donc la seule solution viable.

Dans ce milieu rural (- 1000 habitants à Chapdes), et comme indiqué dans les fiches techniques du conseil général, il s’agissait par cette création de mutualiser les moyens, regrouper les écoles existantes et partager les coûts.

A cet effet, notre syndicat de communes - SIVOM, seule collectivité intercommunale sur notre territoire, a pris en avril 2005 la compétence culturelle afin de permettre la réalisation de notre projet.

Le 1er janvier 2006, l’Ecole de Musique Intercommunale « Les 4 Saisons » (EMI = nouvelle association) voyait le jour et était portée par le SIVOM, conventionné à ce titre avec le Conseil Général. Pour ce premier exercice, le SIVOM allouait la somme de 2 500 €, ne pouvant investir plus en cette première faute d’être prêt.

Cette année, 3 autres antennes du canton ont décidé de rejoindre l’EMI à la rentrée 2007 pour travailler ensemble et monter des projets pédagogiques plus intéressants. C’est au moins 150 élèves qui sont attendus.

Une étude a été présentée au président du SIVOM qui s’est montré favorable à sa prise en charge compte tenu de cette évolution encourageante et des résultats incontestables. Les réunions ont été positives et le pas était presque fait, notamment le 26 février où il a été proposé de finaliser le projet sous 15 jours.

Depuis, nous n’avons eu aucune nouvelle, mieux on nous a demandé de partir de l’Assemblée Générale SIVOM le 28 mars et notre dossier n’était pas inscrit à l’ordre du jour. Lors de cette assemblée, aucune subvention n’a été allouée pour l’exercice en cours, même pas les 2 500 € de l’an passé (alors qu’il est obligatoire dans les fiches techniques du Conseil Général que la structure porteuse subventionne l’école en question). Le lendemain par téléphone, le président me disait que le projet était abandonné alors que le Conseil Général continue à nous reconnaître comme tel et que l’année prochaine + de 20 000 € seraient alloués à notre structure.

En clair, nos élus locaux ne se décident pas à pérenniser l’enseignement de la musique, nous demandent de ne pas recruter de directeur le 10 juin (en vue de mon remplacement et de celui du coordinateur) et bloquent tout au point que nous devons envisager à fermer les portes en Août prochain.

Jusqu’ici c’est la Jeanne d’Arc qui a pallié au déficit budgétaire mais il n’est pas de son rôle ni dans ses moyens d’apporter 15 000 € par an pour l’éducation musicale et artistique d’enfants situés à l’autre bout du canton.

Devant ses fins de non-reçevoirs du SIVOM et l’état de la situation, notre « affaire » est relatée par la presse et l’ensemble des membres ont décidé de recueillir des signatures de soutien dans tout le canton (imaginez l’énergie qu’il faut déployer pour ce porte à porte !) afin de faire régir chaque élu et chaque délégué du temps qu’il est encore temps.

Toute une population qui se bouge, qui réagit et qui signe (95 % sont favorables à l’existence de cette école pour le moment), c’est une chance pour changer le cours des choses.

Cependant, cela risque de ne pas suffire, aussi je demande expressément à chaque musicien d’imprimer les feuillets de signature en fichiers joints, de les amener en salle de répétition, en concert, …….. en toute occasion et de solliciter le soutien de toutes et tous pour la survie et la prise en charge de cette école. Tout le monde musical amateur et professionnel sera consulté au nom de la solidarité qui nous unit.

Si nous voulons que la musique résonne dans nos villages, que les jeunes s’épanouissent à travers cet art et que des sociétés comme la Jeanne d’Arc vivent encore de beaux jours, alors réagissez à nos côtés !

Nos plus vifs remerciements de la part des élèves, parents et membres du Conseil d’Administration.



N.B. : il nous faut faire vite, aussi réagissez dés aujourd’hui et veuillez faire parvenir vos signatures pour le 28 mai (4 juin au plus tard) à

Ecole de Musique Intercommunale « Les 4 Saisons »

Complexe associatif

BP5

63230 CHAPDES-BEAUFORT





Je reste à votre disposition (cemapa) pour de plus amples renseignements et vous livrer toutes pièces relatives au dossier, dans la plus grande transparence.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Je ne peux que soutenir cette initiative ou je m'investie aussi, pour le plaisir de la musique avant tout mais aussi pour la formidable expérience que je vis au sein de cette association.
Merci de nous communiquer au plus vite votre soutien.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
romcoca a écrit:
EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.








Je reste à votre disposition (cemapa) pour de plus amples renseignements et vous livrer toutes pièces relatives au dossier, dans la plus grande transparence.


Le conseil général d'ille et vilaine a aussi des projets identiques
Ils veulent démocratiser la musique mais ne font rien pour les sociétés qui existent et ce battent depuis des années dans un parfait bénévolat

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Merci de nous faire passer vos soutients,
sinon c'est 150 élèves du canton de Pontgibaud qui ne pourront plus benéficier de cours de musique (dispensés suivant les règles établis par l'Etat via le CG63 avec une équipe pedagogique diplomée, un directeur diplomé minimum DE, un projet d'établissement sur 5ans, un cursus pédagogique,...)
Pour quelques réticences se serai bête de perdre tout cela et par la suite les sociétés musicales amateurs qui soutiennent l'EMI dont la "Jeanne d'Arc"
Merci de vous mobiliser

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Moi je peut te faire signer ca par toute mon asso meme plus mais est ce que ca aura un impact vu que l'on de l'autre coté de la France....?

_____________________________
Cédric Jarlégan alias Massilia !
Webmaster [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Moi je peut te faire signer ca par toute mon asso meme plus mais est ce que ca aura un impact vu que l'on de l'autre coté de la France....?


J ai envie de te poser la même question que Massilia

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Bonjour à tous,

Pour ma part je suis en pleine recherche de signatures dans ma commune et dans les alentours... Plus il y aura de signatures , plus il y aura d'impact vis à vis des Elus et des représentants.
J'avoue que je n'ai pas tout compris à ce qui se trame, Mais EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. Pourkouw , Je trouve Incensé de fermer une porte aux jeunes Exclamation 150 élèves, ce n'est pas rien.
Comment une commune peux refuser une activité pour ses enfants ? Thumb down
C'est pour cela qu'il faut faire masse contre cela. Et montrer que beaucoup de personnes sont là pour soutenir cette école qui doit survivre !
C'est sûr que cela ne concerne qu'un petit canton mais la France est formée de petits cantons... et cela arrivera peut être bientôt chez vous.
Merci de votre aide !

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Je pense que juju sera d'accord avec moi si je repond pour lui que toutes signatures est acceptées... Plus on est nombreux, plus cela aura d'impact !!!
MERCI ENCORE DE VOTRE SOLIDARITE

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
j'ai mon petit avis sur l'attitude fort généreuse de nos élus : nous sommes en période électorale, donc incertaine quant à l'avenir... en clair, les budgets attendent que le ciel s'éclaircisse pour eux... d'autant plus que l'époque est au resserrement des financements (notre fameuse dette)...
je suis de tout coeur avec vous et je signerai dès que massilia nous présentera la pétition
franchement faut être vraiment c.. pour foutre en l'air une école de musique de 150 élèves comme cela !
à croire que nos élus oublient très vite où et comment ils ont pu apprendre tout ce qui les a menés à leur situation actuelle...
je m'arrête là
bon courage

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Bonjour à vous tous et toutes

/batt

Comme vous avez pu le voir avec de nombreux messages de la part des musiciens de la BF Jeanne d'Arc de Chapdes Beaufort si on ne se bat pas des enfants ne pourront plus faire de musique dans leur canton. Faudra t -il aller seulement "en ville" pour pouvoir faire de la musique
Parfois on se demande si les élus savent vraiment la chance qu'ils ont d'avoir des structures plus que correctes et de qualité chez eux
on se demande pourquoi ils se font élir si ce n'est que pour se montrer
aidez nous pour montrer que l'on est solidaire malgrè les kms qui nous séparent entre musiciens

EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. Newsmile

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
On se mobilise à Noyal alors pas de soucis ! Début de la pétition deemain soir à la repet !

_____________________________
Cédric Jarlégan alias Massilia !
Webmaster [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Je reprends la main, après une escapade à Paris, pour vous remercier de ces premières réactions constructives.
Cependant, il est bon de préciser 2-3 points du dossier afin qu'il n'y ait pas d'erreurs de commises ou de choses erronnées de dites, susceptibles de nous causer du tort.

1) tout d'abord, ce n'est pas le Conseil Général qui est en cause mais le SIVOM (syndicat Intercommunal) de notre canton. En effet, le CG a validé nos projets et verse ce qu'il a à verser. Par contre, les mesures du schéma départemental visaient à inciter les communes, syndicats ou communautés de communes à participer au financement, en inscrivant dans les fiches techniques que la structure porteuse (donc SIVOM) doit donner des sub de fonctionnement et d'investissement à l'école. Or, aujourd'hui elle ne verse rien pour l'exercice en cours (2 500 € l'année dernière) et surtout n'a pris aucune disposition pour en verser l'an prochain. En gros, le conseiller général fait son boulot au Conseil Général et tout son contraire au SIVOM. Seulement, il n'est pas seul (même s'il dirige les travaux) et ce sont les 22 délégués qui doivent en décider. Or, personne ne bouge aujourd'hui, alors qu'ils avaient promis le 26 février dernier en réunion de régler une bonne fois pour toutes le problème et c'est ce qui fait râler. Les élus se regardent et c'est l'avenir d'une école qui en découle.

2) l'école s'étoffe et ce sont 150 élèves qui sont attendus à la prochaine rentrée, et seulement à la prochaine rentrée. Actuellement, nous en avons 78.
Le projet de développement et de rayonnement intercommunal est atteint et c'est pourquoi le SIVOM devrait aujourd'hui prendre ses dispositions, tout comme le conseil général.

On nous a promis des choses le 26 février et depuis plus rien. Nous sommes même en fin de non recevoir.
150 élèves attendent le soutien de leur canton.
Signez et vous nous aiderez à essayer de changer le cours des choses ...................................................... le soutien du monde musical est important, même si celui des citoyens du canton l'est encore plus, mais pour cela, c'est bien parti.
Nous verrons ensuite si nos élus peuvent restés sourds et muets encore longtemps !

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Bonjour.
Je découvre le sujet...
Dans un cas comme celui ci, il n'y a pas 36 solutions : la manif.
C'est la seule chose qui permet de faire bouger les élus.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Cette situation est inadmissible dans un pays comme la France et il est malheureusement trop courant de voir une telle attitude chez des élus qui s'imaginent que la vie s'arrête entre les élections.

Le sens des responsabilités et du devoir vis-à-vis de leur engagement en tant qu'élus mérite d'être sérieusement reconsidéré !

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Le week end approche avec sans doute des répétitions, des concerts ou autres manifestations pour un grand nombre d'entre nous. Alors, se serait sympa de parler de tous ça dans vos formations et de nous envoyer au plus vite des tas de signatures pour notre école de musique.
On a vraiment besoin de votre soutien.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Toute cette histoire m'interroge. Dans le rhône le conseil général est en train de mettre en place un schéma départemental identique avec suppression des subventions aux écoles de musique qui n'ont pas de salariés (il doit y en avoir beaucoup). La solution est effectivement de créer une école intercommunale qui puisse obtenir les subventions.

Mais quel effet cela aura-t-il sur les BFs et les harmonies, les jeunes intégreront-ils toujours nos formations ensuite?

Que cherche à faire exactement les conseils généraux avec leur schéma départementaux? (suppression du bénévolat..., il me semble qu'à long terme ce ne peut-être qu'une erreur)

Je comprend un peu votre SIVOM, c'est le conseil général qui par son schéma départemental l'oblige à payer (c'est toujours plus simple de faire payer les autres).

Ceci dit, je suis de tout coeur avec vous.

Maintenant si quelqun à des réponses à mes questions, ou si on pouvait m'expliquer ce que je n'aurais pas compris, je suis preneur.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Un peu comme Tamino,la manif c'est bien.Mais encore mieux,faites donc le grève aux cérémonies officielles (8 Mai,14 Juillet et 11 Novembre)et essayez que les formations voisines de la votre en fasse autant,par pure solidarité (si vous faites la manif,vous allez voir les collègues deTamino,ils vont vous jouer la symphonie de la matraque)LOL,la gomme à effacer le sourire,n'est pas un bel instrument...

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Un peu comme Tamino,la manif c'est bien.Mais encore mieux,faites donc le grève aux cérémonies officielles (8 Mai,14 Juillet et 11 Novembre)et essayez que les formations voisines de la votre en fasse autant,par pure solidarité (si vous faites la manif,vous allez voir les collègues deTamino,ils vont vous jouer la symphonie de la matraque)LOL,la gomme à effacer le sourire,n'est pas un bel instrument...


Manifester n'est pas forcément lié à une éventuelle "brutalité"... Une manifestation peut revétir bien des formes. Réveiller le maire à 5h du matin par une aubade... Par exemple...

Boycotter les cérémonies commémoratives me dérange un peu car c'est faire un affront aux anciens combattants qui n'ont pas à faire les frais de l'immobilisme des élus. Au contraire, s'approprier le soutien des anciens peut être porteur. D'autant que l'on voit à nouveau parmis les jeunes générations un regain d'intérêt pour le devoir de mémoire.
Etre le plus présent possible, je crois que c'est l'une des conditions de la réussite.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Bien evidement,Tamino.je plaisantais.Montrer son utilité est plus suptile .

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Ne pas aller au monument c'est prendre la population, les anciens combattants et notre mairie en otage. Il ne faut pas faire d'amalgame car la population de Chapdes ne comprendrait pas.Dans cette affaire, notre commune n'est pas à montrer du doigt. Elle nous met les locaux à disposition, pour ce qui est de notre antenne, paye le chauffage et verse presque 2300 € de subvention à l'Ecole Intercommunale.
NON, c'est le canton et donc le SIVOM qui n'est pas à la hauteur. Le coût doit être partagé par l'ensemble des communes ou des habitants puisque l'école est intercommunale.
Tout comme le Conseil Général, la commune de Chapdes n'est pas en question dans ce dossier, donc nous n'avons pas à boycotter les monuments de Chapdes, d'autant plus que c'est la BF Jeanne d'Arc qui les assume et que ça n'a pas directement de lien (si ce n'est qu'elle peut s'éteindre à petits feux s'il n'y a plus d'école autour) avec l'EMI. Il ne faut surtout pas confondre.

La seule chose que l'on pourrait reprocher à la commune de Chapdes, c'est de ne pas monter assez au créneau au SIVOM pour défendre l'existence et la nécessité d'EMI sur le canton, et plus particulièrement à Chapdes, puisque c'est elle qui assurera la relève dans la société locale qui anime la commune.
Mais cela, nous allons en parler dés lundi en mairie puisque nous sommes reçus suite à notre demande expresse ........

Je reprendrai la main plus tard pour répondre au forumeur qui s'interroge sur les schémas départementaux.
A +

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
ils ont bien des reunions regulieres, au siege du SIVOM, non ?
ben, organise un sitting un soir de reunion !
50 musicos + 150 eleves (surtout si ils sont tres jeunes !!!) + 2 parents par eleve (disons 200 en comptant les freres-soeurs) + amis-famille musiciens de Chapdes + sympatisants (allez, 1 petite centaine), ca peut faire du brouhaha devant le siege de ces messieurs-dames ! et ca peut un poil les gener pour y acceder ...
quelques banderoles, 2-3 chants, bien sur avec tous vos instruments, y'aura de quoi improviser sur place...en attendant l'arrivee des stroumphs... ou "l'illumination" des elus, on sait jamais. en tout cas, ca pourrait frapper les esprits !!!

PS : pour une pancarte....SIVOM:
Subvention Indispensable Votee O Musiciens

cordialement jp

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
C'est bon ça, ta traduction de SIVOM ... ! Très marrant.
Bien sûr, se montrer lors d'une réunion c'est pas mal, mais le problème c'est que le SIVOM se réunit 2 fois par an pour faire une assemblée et un banquet derrière (payé par le contribuable). Or, ils se sont réunis en mars, donc il faudra attendre septembre maintenant, à moins qu'ils se décident à faire quelque chose ..................!!!!

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
n oubliez pas nos copains de chapdes, PROFITEZ DU GPN pour faire signer un max de musiciens......


ce forum est la pour soutenir et unir les bf..

ps: je fais le max pour la vaillante, patrice compte sur moi

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Moi aussi j'adore la traduction "SIVOM: Subvention Indispensable Votee O Musiciens"
je pense que cela va rester et sera transcris sur une pancarte si il y a besoin

Mobilisez vous, merci de votre soutient à l'EMI

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Et dans tout ça, OU SONT LES AUVERGNATS ??

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Et les explications concernant les schémas départementaux......
Ca m'interresse!!!

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Il n'est pas évident de répondre en quelques lignes mais je vais tout de même essayer car ça ne peut qu'éclairer notre situation et vous aider à comprendre le système actuel qui peut s'imposer à vous demain et sur lequel il faut rester vigilant.

Ne parlons plus de la loi de décentralisation, on sait qu'il faut modifier notre approche de l'enseignement et pour cela les régions sont chargées de s'occuper des Conservatoires de Région (CNR) et les départements, communautés, syndicats et communes : du reste (le plus important volume).
Le Conseil Général a donc bâti un schéma de l'enseignement de la musique.
J'y ai participé puisque membre et trésorier adjoint de l'ADDM à l'époque. Cependant, j'ai été réticent au fait que les écoles de mulieu rural soient traitées à même hauteur que celles du milieu urbain. Les moyens ne sont pas les mêmes et il aurait fallu majorer les aides envers les plus défavorisées. J'ai dit à Michèle ANDRE (présidente de la Vie Collective à ce moment) et ce le jour de l'AG de l'ADDM, jour de présentation du schéma, que bien des sociétés musicales allaient rester sur le bord de la route avec ce principe là. Il m'a été répondu aimablement que je trouvais toujours quelque chose à redire, en gros que je pinaillais. Personne n'ayant repris mes propos (ni représenatnts des EM, ni responsables de fédérations musicales non plus), mon intervention en est restée là.

Le schéma a été construit essentiellement pour créer des écoles de musique intercommunales afin pour fédérer les "petites" écoles, de mutualiser les moyens, partager les coûts, dynamiser l'enseignement et la pratique musicale sur le même territoire, mettre les acteurs de cette activité culturelle en réseau. Il en allait aussi d'une politique générale du moment portant sur l'intercommunalité.
A cette fin, le Conseil Général ne subventionne plus que ceux qui "jouent le jeu". Fini la subvention de base par élève s'il n'y a pas de masse salariale. On considère que confier des enfants en vue d'obtenir un enseignement, ça relève de compétences reconnues, donc de personnes spécialisées et diplômées.
Alors que faire ? Continuer dans le bénévolat et se passer de 2-3 extérieurs qui viennent encadrer ce qu'il vous est impossible de faire, les embaucher tout de même, les indemniser, réduire les effectifs, refuser les grands ou les disciplines, augmenter la cotisation, .............
Optons pour le bénévolat, comment faire pour pérenniser l'école quand vos professeurs du cru s'en vont (étude, mariage, boulot, ....?). Comment les maintenir à niveau ? Comment assurer un suivi pédagogique quand l'équipe est en mouvement régulièrement ?
Il reste qu'une école de + 60 élèves, elle a un buget qui tourne à pas moins de 15 000 € avec quelques indemintés kilomètriques pour certains qui viennent de trop loin, le budget sans cesse croissant de partitions, inscriptions à certaines formations, concours individuels, bureautique, projets, etc.
Avec 4000 € d'inscriptions (car il ne faut pas que ça coûte cher, surtout si l'on sait que les profs sont bénévoles, où est ensuite la logique aux yeus des parents ?), 1000 de produits d'activités et 2000 de la commune, il en reste au minimum 8 000 à trouver et encore on a aucune garantie d'assiduité des profs et de suivi pédagogique .............. Je rappelle qua dans ce cas, le CG retire son aide par élève !
Sinon, il faut structurer et dans ce cas, il s'agit de trouver un directeur diplômé au minimum d'un DE ou d'un DUMI et une équipe pédagogique composée au minimum la première année de 50 % de profs diplômés et salarier tout ce monde.
Dans les deux cas, ce n'est ni une société, ni une commune qui peuvent porter seules cette charge.
Aussi, le schéma intervient pour inciter les écoles et communes à se regrouper afin mutualiser les moyens.
A cet effet, dans le cadre de l'interco, le CG prend en charge 40 % de la masse salariale (+ aide par élève), sans compter les nombreuses aides en matière d'investisssement. Sur un budget (à titre indicatif) de 50 000 cela peut présenter (ttes aides CG) une subvention de 20 000. Normalement, il revient aux autres collectivités de proximité (SIVOM ou communes) d'apporter quasiment autant et le reste s'équilibre par les cotisations et produits d'activités.
En termes de cotisations, les parents ont joué le jeu en doublant le coût !
Mais la mission du Conseil Général est de soutenir toute initiative pas de les imposer. Il faut à la base qu'il y ait une volonté locale. Ensuite, et seulement ensuite, il apporte ses aides.
Pour qu'un projet de regroupement soit validé, il faut remettre un tas de textes de référence (projet d'établissement, projet pédagogique, conventions, ...) et surtout que la collectivité intercommunale possède une compétence en la matière et porte le projet.
A ce titre, et en ce qui nous concerne, notre SIVOM a pris la compétence le 25 avril 2005 et a signé les conventions avec le Conseil Général afin de nous reconnaître comme structure d'enseignement intercommunal sur son territoire.
La première année, ils n'avaient pas trop de sous et ce n'était qu'un démarrage avec seulement l'antenne de Chapdes, donc il a fallu palier à l'équilibre du budget (sur quoi nous nous étions mis d'accord), et cette année qu'il faudrait encore que ce soit la société musicale, une association sur une commune, qui assume la différence au budget.
De plus, avec l'arrivée de 3 autres antennes, la vocation intercommunale est plus que justifiée.
Mais le SIVOM ne veut encore rien donné, ni pour boucler cet exercice, ni pour permettre une prochaine saison .... !

En fait, il n'a pas bcp de solutions, à moins de faire 3 pas en arrière et de revenir au bénévolat, mais faut-il encore que la commune de résidence veuille et puisse donner 5 à 8 000 € minimum !

Le SCHEMA DEPARTEMENTAL est légitime et justifié dans mais que si les aides sont revues et corrigées à la hausse envers le milieu rural.
Mais n'oublions que sans volonté politique de proximité, on ne peut rein faire. Le CG ne peut se subsistuer aux communes.

Le problème est que les communes sont autonomes et ne veulent pas être commandées mais par contre elles voudraient que d'autres qu'elles se substituent à leur place quand il s'agit de payer.
Et puis, quelle est la place de la culture dans tout ça ????

Pour finir, le schéma apporte des aides que jamais des écoles ou sociétés n'avions eu auparavant. Mais il faut que tout le monde suive.
A LA SOCIETE, VIVE LE BENEVOLAT.
Pour l'enseignement, obligations de résultats, contraintes, savoir faire, remise à niveau, assiduité, ...................., IL FAUT STRUCTURER. Ca devient incontournable avec les exigences des collectivités, des fédés et des PARENTS.

A suivre ............

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Je pense que tes explications étaient importantes pour ceux qui consultent ce forum.
Ce n'est pas toujours simple à suivre et à comprendre toute cette machinerie, même pour certains d'entre nous qui vivons les choses en direct.

Alors, encore un effort s'il vous plait, faites signer le recueil pour l'EMI.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Merci pour ces explications qui aident bien à comprendre le pourquoi des schémas départementaux et qui nous éclairent sur votre problème avec votre SIVOM.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Les choses sont clairement dites dans le journal La Montagne de ce matin.
6 colonnes en haut de page départementale qui donnent la parole aux deux parties mais qui montrent bien l'incohérence de la politique locale et en particulier du SIVOM sur le sujet. Ca me paraît clair.
Trop d'amalgame entre le conseiller général et le président du SIVOM (même personne), ce n'est pas tout à fait la même mission.
Ce n'est pas CLERMONT qui votera aux prochaines élections mais bien les électeurs du canton de Pontgibaud. Ca me semble simple comme bonjour comme raisonnement.
Alors, va t-on poursuivre les activités pour les enfants du canton, notamment celles de l'enseignement musical ???? Pour cela, il faut que le SIVOM mette de l'argent au lieu de 0 € ! même si le CG fait ce qu'il a, lui, à faire .............

Au fait, je disais, où sont les Auvergnats ?

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Encore un week end à ralonge et des tas d'activités dans vos société.
Please, faites passer les feuilles de recueil de signatures pour soutenir notre école de musique.
Par avance merci à tous et à toutes

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Etant auvergnat et ayant toujours pensé que la batterie fanfare ne progressera que par la formation la plus solide possible des jeunes musiciens qui composent nos formations , je suis evidemment solidaire des chapdaires pour qu'il obtiennent les moyens d'exister et d'offrir à leurs jeunes des cours de musique encadrés par des profs diplomés et rémunérés. n'habitant pas votre secteur , j'éspére que les élus du canton se rendront compte assez rapidement qu'ils investissent pour l'avenir , connaissant bien cemapa je sais qu'il trouvera rapidement les arguments pour dénouer la crise , sinon comme il le dit plus haut ,il reste les élections pour montrer de maniére répubicaine son mécontentement.
sle

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Et dans tout ça, OU SONT LES AUVERGNATS ??
Ben... P'têt que ça ne les intéresse pas!!! Ils n'ont peut être pas beaucoup envie de sourtenir des ambitions personnelles... Et puis une Ecole de Musique Intercommunale... Internationale? Non, c'est pas vrai... Et puis chapdes Beaufort, c'est sûremùent très jolie, mais ça n'est pas toute l'Auvergne... Ni même tout le canton...

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Tu parles d'ambitions personnelles. Dans ce cas c'est l'ambition de plus de 200 personnes, bénévols, parents, élèves et habitants du canton. Ca fait quand même un peu beaucoup de personnes. Et quand tu dit intercommunale en te moquant, sache que, c'est un statut de commumautés de communes qui existe dans tout la France et qui a pour but de pouvoir trouver des financements pour monter des projets. Grâce à ce système, de nombreuses infrastructures (piscines, stades, collèges, cinémas ...) ont pu voir le jour dans des zones qui se sont soudées. Contrairement à ce que pense certaines personnes bornées dont tu as l'air de faire partie, les zones rurales n'ont rien à envier aux villes. Et Clermont, qui n'est pas une grande ville, ferait bien de regarder les exemples de solidarité que l'on retrouve dans nos régions.

Pour finir (je sais je suis long, mais une fois n'est pas coutume), en tant que porte drapeau, tu devrais défendre les valeurs qui sont le respect de l'autre, des idées et des actions. Ce sont ces valeurs que nous véhiculons à travers l'enseignement de la musique. Et penser que cela vient d'une initiative personnelle déshonnore ta fonction.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
bonjour

je fais partie de l'OBF de Graulhet et je veux vous aider si c possible bien sur
est ce que l on peut faire signer cette petition a l'heure actuelle ou c deja trop tard ?
j'arrive un peu tard dans le sujet alors je me demande ?
je suis de tout coeur avec vous

philippe

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Ben... P'têt que ça ne les intéresse pas!!! Ils n'ont peut être pas beaucoup envie de sourtenir des ambitions personnelles... Et puis une Ecole de Musique Intercommunale... Internationale? Non, c'est pas vrai... Et puis chapdes Beaufort, c'est sûremùent très jolie, mais ça n'est pas toute l'Auvergne... Ni même tout le canton...


Je rentre de Paris, où je viens de nourrir mes ambitions, je m'arrête à Volvic où je continue de nourrir mes ambitions, je vais passer voir mes amis à l'orchestre d'auvergne car j'y nourris aussi des ambitions, par contre je viens de refuser un jury car je n'avais plus de place pour mes ambitions ............. Heureusement qu'il me reste le canton de Pontgibaud sinon j'aurai du mal à savoir quoi faire et comment alimenter ma boulimie d'ambitions !

Je trouve l'intervention de musik81 très constructive et je pense qu'elle apporte beaucoup de solutions.
Il y a un fait incontournable, c'est qu'en plus que les gens citées par Narco, 1 800 personnes pensent aujourd'hui qu'une école de musique pour tous est utile sur le canton. C'est le nombre de gens qui ont signé le registre d'adhésion à cette école à ce jour. Sur 3 407 foyers, il me semble que c'est important et que ça mérite un peu de considération. Alors si même les auvergnats ne voient pas en Chapdes-Beaufort le centre du monde, ils peuvent au moins encourager la pratique musicale et l'enseignement de la musique. C'est tout ce qu'on leur demande, et rien d'autre. Et pour repréciser, cela reste le projet de l'EMI des 4 Saisons avec le Club des Roches et de Sioule à Pierre Signée, pour l'ouverture de 4 antennes sur le canton et non celui exclusif de Chapdes-Beaufort .................mauvaise langue !

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Musik81, je te remercie et j'admire ceux qui prennent des responsabilités ouvertement. Bien sûr, tu peux nous envoyer des signatures (téléchargeables sur le site JA), elles seront les bienvenues car nous ne comptons pas lâcher comme cela.
Attention, dans le post précédent, ce n'est pas toi la mauvaise langue, mais tu l'avais compris ....

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Pour repondre à Couleurs...
remplis deja ton avatar, pour avoir le courage de tes opinions!!!
Ensuite je ne vois pas pourquoi critiquer le fait d'offrir une éducation musicale aux enfants d'un canton rurale.
tout le monde n'a pas la chance d'appartenir à une grande agglo, c'est pourquoi on se bat pour proposer ce service aux habitants de ce canton.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Nous avons des Faux Frères sur ce Forum qui se font une joie de colporter et d'imprimer aux élus de notre canton nos discussions sur le sujet de l'EMI pour nous faire taper dessus lors des réunions.
C'est vraiment du joli et d'une moralité inégalée !
Bravo à tous ceux qui essayent de construire cet outil intercommunal dans la transparence, c'est mieux que d'essayer de nuire cagoulé

.... le problème c'est que le SIVOM se réunit 2 fois par an pour faire une assemblée et un banquet derrière .....
OUI, à l'exception de cette année où ils se seront réunis 3 fois avec la réunion discrète de jeudi dernier, c'est à peu près tout ce qu'il y a comme échéances pour les 22 délégués à l'année. Et puisqu'il y a de bonnes langues à qui on peut faire confiance, sachez que le SIVOM n'existe plus, la population l'appelle dorénavant le SIVOR - Syndicat Intercommunal à Vocations REDUITES -
Je m'appelle Cémapa, persiste et signe

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Rappel...
Adresse du receuil de signature...
http://jeannedarc.chapdes.free.fr/recueil/recueil.pdf

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
L'OBF "LA RENAISSANCE" de MARCQ-EN-BAROEUL est solidaire pour l'EMI.
Je trouve que l'on devrait tous être à leurs côtés,et les aider comme on peut pour cette détresse.
On a pas tous la chance d'avoir ce que l'on souhaite pour l'avenir de nos sociétés(enseignement musicale,recrutement,locaux,subventions,etc...).
Nous les grandes villes(comme nous Marcq-en-Baroeul)avons + de 40000 habitants dans nos communes avec une agglomération importante,etc....mais CHAPDES BEAUFORT ,voir d'autres ne sont pas dans ce cas là,et font tout pour l'avenir de leurs sociétés ne disparaissent pas...
VIVE CHAPDES BEAUFORT ,et leur directeur CEMAPA qui a mon avis, réussira ce qu'il souhaite comme il a ramené au sommet sa BF de la Jeanne d'Arc...
Je croise les doigts pour votre EMI.

Stéph
OBF Marcq-en-Baroeul [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Très, très sympa Steph, j'apprécie et je pense que les autres forumeurs concernés aussi. Ca c'est de la solidarité, même si ça ne change rien, ça fait chaud au coeur, alors merci.

Pour tous les autres, pensez à une seule chose, ce qui nous arrive aujourd'hui, peut vous arriver demain ........... Bien au-delà de l'école pour tous sur un même canton, seul projet réalisable pour être reconnu et subventionné (à moins d'avoir une municipalité qui ait les reins assez solides pour porter seule une école), c'est l'avenir de la pratique musicale amateur qui est en péril.
On se demande si ce n'est pas ce que veulent certains : la mort de la Jeanne d'Arc ! Une société comme cela dans un petit pays comme le nôtre, vraiment ça dérange ...............!!! Décidément, ils ont vraiment rien compris.

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
a JULIENAS ont a signé la petition, jean luc doit ou a du te l envoyer patrice.

bonne chance a vous et a mon avis chacun de nous aura droit a ce genre de recours plus vite que l on pense...

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Bien d'accord avec vous.
C'est pas toujours facile la vie asssociative et ce que vit l'EMI en est la preuve. Cependant, personne ne sait ce qui nous attend demain.
Mais, une chose est sûre, il faut être solidaire face aux difficultés comme on sait l'être dans les bons moments. Il faut aussi que notre expéreince serve à tous dans le monde associatif et qu'elle se reproduise le moins possible.

Merci pour votre soutien

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Depuis le 28 mars dernier, date de l'AG SIVOM à laquelle cette collectivité a refusé de traiter notre dossier, aucune nouvelle écrite ne nous a été donnée !
Nous savons qu'ils se sont réunis depuis mais tout ce qui nous est retourné verbalement ne se recoupe pas.
Nous ne savons donc rien d'officiel malgré notre courrier du 7 juin leur demandant de nous informer des suites données à ce dossier.
C'est ce qu'on appelle une vraie FIN DE NON RECEVOIR.
De ce fait, le Fonds Français de Soutien aux écoles associatives, la CMF, parents et dirigeants d'EMI organisent une grande réunion publique ce mardi 26 juin à 20h afin de provoquer un débat et trouver des solutions pour notre structure.
Les élus (tous ceux du canton, Sénat, Député, Conseil Général, Conseil Régional, SIVOM, Sous-préfecture, .....) sont invités et LA PRESSE SERA PRESENTE.
M. SIMON national, président du Fonds ainsi que M. AURY, président national de la CMF seront présents.
Avec presque 2000 signatures sur le canton (+ 1/3 du canton sans avoir passer dans 2-3 communes, bénévolat oblige), les parents, sympathisants, ... espérons qu'ils réagissent à notre demande et arguments.
Si les élus sont absents (il y a de fortes chances), la presse ne les ratera pas et les électeurs s'en souviendront.
Tous vos témoignages, constructifs, sont bons à prendre. N'hésitez pas à envoyer vos signatures au plus vite.
Merci à la Police Nationale, la Musique de l'Air, la Garde Républicaine de nous avoir soutenu et envoyé leurs signatures. Jusqu'ici le vrai soutien extérieur est venu des pros .......... je passe sur les petits Puydômois qui doivent avoir l'impression qu'ils vont perdre quelque chose si le SIVOM finance notre école !!!!!!!!!!!!!!! Petites gens ...
Merci

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Bonsoir à toutes et à tous,

Donc , si je comprends bien, lorsqu'on cautionne à 300km de distance une cause dont on ne connait strictement rien sinon le son de cloche de Cemapa, alors on est constructif et solidaire. Par contre ceux qui sont supposés avoir rapporté aux gens concernés ce qui a été dit dans leur dos (car ce forum n'est malheureusement pas connu de tout le monde, donc c'est bien dans le dos de ceux-ci) alors ceux-là sont des faux-frères... Mais de quel droit insulter ainsi des gens qu'on ne connait pas? De quel droit traiter les Puydômois de "petites gens"? Je suppose que dans un souci d'appaisement, nos modérateurs qui font tout ce qu'ils peuvent pour que tout ce passe bien sur ce forum n'ont pas souhaité intervenir devant ces propos injurieux. Il faut dire aussi que ce sont les premières insultes que je lis ici, on n'est pas habitué.

Cependant, laissez-moi vous expliquer pourquoi je ne cautionne pas cette pétition et pourquoi j'ai des doutes quant à sa légitimité.

En fait, d'après ce que j'en sais, car je suis loin d'être la science infuse, nos amis de Chapdes ont déjà essayé de créer une structure intercommunale avec l'union Musicale des Ancizes -St Georges. Apparement le projet semblait pouvoir rouler mais, je ne sais pas pourquoi, les gens de l'Union, après réflexion, ont choisi de ne pas travailler avec Cemapa. Des contacts ont alors été pris avec les musiciens de Bromont Lamothe qui ont, eux aussi, refusé de travailler dans les conditions proposées. Construire un projet d'école avec Volvic -puisque Chapdes et Volvic forment déjà les mêmes orchestres et ont coutume de jouer ensemble- aurait pu être une solution intéressante mais, Volvic étant déjà en intercommunalité avec d'autres communes, je suppose quil leur est difficile de soutenir en solo un projet hors intercommunalité et hors canton pour eux. Mais là n'est pas notre souci.
Alors, il reste une solution: persuader les élus du canton que ce projet est une question de vie ou de mort pour l'avenir musical des enfants du canton. Seulement voilà, les élus pas si bêtes et pas si inactifs qu'on veut bien nous le faire croire, se sont renseignés et on constaté que d'autres portaient également des projets. Alors pouquoi soutenir celui-là plus qu'un autre? Les solutions proposées sont-elles efficaces? Et à quel prix? Car il ne faut pas oublier que dans ces petites communes qui peinent déjà à justifier aux yeux des contribuables l'embauche d'agents d'entretient dont le besoin ne fait aucun doute, il est encore plus difficile de justifier l'embauche de profs de musique... et oui c'est comme ça...
Par ailleurs, comme je le disais, d'autres projets ont vu le jour... A quel prix? Avec quel objectif? Avant de signer, j'aimerais pouvoir comparer...

Aujourd'hui on assiste à une entente avec un group de musique à l'autre bout du canton (St Pierre je crois... Je ne le connais pas) et le club des Roches, association qui avait auparavant vocation à faire du théâtre et des animations pour les enfants. Le rapport avec la BF? Ou l'harmonie? Très loin... Ca semble plutôt être le rapport de la masse d'élèves supposés pour la rentrée prochaine... Par contre, à mon sens, une question se pose: Est-il raisonnable de lancer à grands frais une école de musique qui prodiguerait des cours de guitare ou de flûte ou autre à des gens qui ne feront probablement pas partie des fanfares existantes ou est-il préférable de mieux cibler les besoins de celles-ci et les soutenir toutes quelles qu'elles soient afin de les péreniser, tout en gardant l'option d'élargir à d'autres instruments plus tard si le besoin s'en fait sentir... Et si les moyens suivent... Car il ne faut pas oublier que , dans l'état actuel des choses, la création d'une structure trop lourde demanderait certainement un effort sur les impôts que les contribuables du coin ne sont peut être pas prêts à consentir même s'ils ont signé la pétition: Quand il s'agit de mettre la main au porte-monaie c'est partout pareil...
Alors, pour forcer les choses, on lance les gamins du pays dans les villages faire signer cette pétition sans forcément en comprendre le sens (certains l'ont avoué) mais: "Vous comprenez Mamie, c'est pour la musique!!! Ah oui on y tiens à la musique!!! et bien faudrait signer Mamie sinon y en aura plus"... Heureusement, même à 80 ans, elles ne sont pas toutes séniles...
Mais ça marche quand même pas mal, surtout quand on n'a, comme je l'ai dit, que le son de cloche de Cemapa qui sait parfaiement expliquer les choses et dont l'excellente éloquence n'est pas à démontrer. Ajoutez à cela les signatures de ceux à qui cela donne une bonne occasion de critiquer les élus en place, ça devrait en faire un certain nombre.

Ah oui, j'oubliais que, pour ce qui est de la solidarité ou de l'amitié, la Jeanne d'Arc a été invitée aux anniversaires des sociétés voisines et y a participé quand elle a pu pour le plus grand plaisir de tous -je suis sincère- mais qu'elle n'a jamais invité les autres pour Octavia ou Noctavia... Bromont Lamothe: env 10/12 km. St Georges / les Ancizes: env 8/9km. Pulvérières: env 3km...

Maintenant vous signez ce que vous voulez pour qui vous voulez, tout ce que j'ai affirmé est vérifiable et , si j'étais à 300 km, je me demanderait pourquoi, justement, les élus de presque toutes les communes du canton (sauf une où une femme de musicien est adjointe ou conseillère) ne désirent pas soutenir ce projet et pourquoi les Puydômois n'ont pas manifesté plus de soutien...

Au fait, le SIVOM de Pontgibaud a-t-il seulement la compétence musicale?

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Bonsoir!

jusque quelques mots en réaction aux arguments très "constructifs" de couleurs, qui, au bout de son 5ème post sur ce forum, se permet de critiquer et d'attaquer un sujet ce qu'il ne connait apparament pas très bien...

Comme tu le dis si bien:
d'après ce que j'en sais, car je suis loin d'être la science infuse
, tu n'es pas au courant de tout, et puis, vérifie aussi tes sources avant d'avancer tel ou tel propos.

Tout d'abord, les conditions proposées pour faire vivre l'EMI ne sont pas celles de Cemapa, mais un schéma du Conseil Général que chaque école doit respecter (ou devrait, car apparament elle ne le respectent pas toutes!) pour pouvoir toucher les subventions de fonctionnement de la part de ce même Conseil Géneral, et donc pouvoir fonctionner!

Est-il raisonnable de lancer à grands frais une école de musique qui prodiguerait des cours de guitare ou de flûte ou autre à des gens qui ne feront probablement pas partie des fanfares existantes ou est-il préférable de mieux cibler les besoins de celles-ci et les soutenir toutes quelles qu'elles soient afin de les péreniser, tout en gardant l'option d'élargir à d'autres instruments plus tard si le besoin s'en fait sentir...

Là, tu te trompes bcp, car on aura beau soutenir du mieux qu'on peut les sociétés actuelles, sans école de musique, le résultat dans quelques années sera, malheureusement, catastrophique, et d'avantage dans nos milieux ruraux... Pérenniser une école, fidéliser des professeurs et donc proposer un enseignement musical de qualité est à mon avis une bien meilleure solution, et c'est avec cet objectif que le schéma du Conseil Général doit être appliqué!

on lance les gamins du pays dans les villages faire signer cette pétition

Il y a effectivement pas mal d'ignorance dans tes propos, mais aussi bcp de mauvaise foi!

dans l'état actuel des choses, la création d'une structure trop lourde demanderait certainement un effort sur les impôts que les contribuables du coin ne sont peut être pas prêts à consentir

structure trop lourde? ... pour qui jusqu'à présent???
Pour l'information de tous, si le Sivom remplissait son rôle comme il le devrait, bien sûr que ça demanderait un effort sur les impôts des contribuables... mais cela représente environ 5 euros par foyer fiscal et pas an sur tout le canton....pour un enseignement de qualité à un pris abordable sur tout le territoire du canton!
Alors oui, messieurs les décideurs, à un an des élections, une idée pareille, mon dieu!?!
il faudrait avec des c....... pour prendre cette décision, et ce n'est apparament pas le cas...
Malheureusement, dans ces conditions, notre territoire est promis à un drôle d'avenir (en dépassant le cadre de la musique, je précise)

Pour ce qui est de la solidarité (je ne vois pas du tout ce que ça vient faire là), je précise juste que la JA a organisé plusieurs concerts au profit des restos du coeur, de la lutte contre le cancer, contre la mucovicidose (virades de l'espoirs), et d'autres... et à travailler en toutes amitiés avec les associations (nombreuses) de la commune, et autres sociétés extérieures pour d'autres projets (pas ces dernières années, c'est vrai, mais couleurs, tu n'es pas renseigné sur le passé des sociétés que tu cite, JA y compris)


Pour finir, le SIVOM a voté, voilà plus d'un an (je ne ma rappelle pas la date exacte), la compétence "Ecole de Musique"....plutôt explicite quand même, non?...

comme je le disais au début, avnant d'avancer des arguments, vérifie tes sources....
....et soit un peu objectif...

Musicalement,

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Bonjour,

Mon pauvre Couleurs, qu'est-ce que tu racontes comme conneries ......
Si le projet n'a pas abouti avec l'Union Musicale c'est parce que nous n'appartenions pas au même territoire et que l'interco entre nos deux cantons ne s'est pas faite.
Ensuite avec Volvic, qui n'est pas en interco pour la musique puisque "Volvic, Source et Volcans" n'a pas la compétence culturelle, c'est Michèle André du conseil général qui a refusé, prétextant que ce n'était pas notre territoire et qu'il fallait qu'on se rapproche de notre syndicat, le Sivom (courrier à disposition). Ce projet était déclaré temporaire dans l'attente de notre interco et avait été signé des deux maires (et oui, Volvic avait dit oui et en solo contrairement à ce qui est dit) et avec l'aval du conseiller général. [/i]Révises tes notes ou tes sources. Celui avec Bromont a été signé par le président et le directeur puis présenté et lu en AG Sivom 2006. Ensuite, 15 jours seulement après, ils se sont dédits par un courrier signé de personne ! "La guerre des ombres".
Maintenant, si tu connais d'autres projets, fais passer, nous aussi on veut bien comparer ...
Je passe sous silence la volonté d'exclure les flûtes, guitares, etc. ce qui montre une certaine politique d'ouverture et de cloisonnement de l'enseignement musical. Enseignement à 2 vitesses et isolement des pratiques, alors que nous on prêche une école pour tous ! Même 150 élèves, c'est faux, on les invente.
Moi, je préfère mettre 5 € /an sur mes impôts que de descendre 2 fois /semaine x 35 à Clermont, Riom ou Volvic pour que mes gamines fassent de la musique. Ca me coûte moins cher sans compter le coût des inscriptions conséquents. Les citoyens l'ont compris et c'est pour cela qu'ils ont signé. Ils ne sont pas bêtas et presque 2000 signatures sur 3 407 foyers, ce n'est pas rien. Mais là aussi, on invente !
Question éloquence, vous voyez je fais au plus direct mais Couleurs me reconnaît au moins une qualité, c'est déjà ça. Moi, je regarde aussi les résultats, garder autant de musiciens (52), les faire progresser et obtenir des résultats, le tout dans une bonne ambiance. Que fait-il de mieux ?
Question Volvic, il est vrai qu'il s'est créé des liens naturellement ayant des élèves et des responsabilités des deux côtés, mais ce n'est jamais que 5 musiciens (Galliet 2, Rosnet, Moral et Chêne) sur 52 qui jouent à Chapdes. Ce sont en plus d'excellents sociétaires. Quelle mauvaise langue !
Pour ce qui est de la solidarité, je pense que monsieur veut parler de l'anniversaire de l'Union Musicale mais nous avions signé un contrat à Dompierre / Besbre avant. Je rappelle que pour aider à vivre l'école, la JA apporte actuellement 12 000 € en lieu et remplacement du canton. Il faut bien faire des sorties pour les trouver. Ayant en plus signé avant, nous ne pouvions remettre en cause ce contrat et ce cachet, nous n'avons pas forcément le choix. Ca n'a pas empêché + de 30 musiciens d'aller au concert de gala du vendredi soir pour participer. Il en a été de même pour le concert des Gardiens de la Paix à l'occasion de l'anniversaire de Bromont. De même, nous sommes allés jouer un dimanche pour l'anniversaire de Romagnat, de même nous avons remplacer les Martres dans leurs sorties quand ils ont eu un décès dans leur société (même reversé la moitié des cachets à la société pour les aider), jouer à Bromont pour leur fête pour ne pas les laisser tomber, etc, etc. Micho, cite les actions caritatives, alors nous n'avons vraiment aucune leçon à prendre en termes de Solidarité !
Pour Octavia, l'Union musicale a été invitée. Bromont l' a été pour une action caritative autour du décès d'un fils de musicien. Pour Noctavia, il s'agiassait d'un concours de BF, l'Union ne pouvait être réinvitée mais cela ne nous a pas empêche entre les deux anniversaires de faire un échange réussi.
Pour l'anniversaire de Pulvérières, nous sommes allés jouer.
Pour Noctavia, leur société n'existait plus. Alors ???
Par contre, pour notre anniversaire, Bromont CMF, n'a pas participé au concours (3 km), Romagnat l'a fait et ils ne nous ont pas invité pour leur anniversaire, nous sommes pourtant allés les dépanner quand les Martres n'ont pu y aller; Nous n'aurions pas refusé ......... je n'en dis pas plus !
Quelques autres pécisions :
- il ne s'agit pas d'une pétition mais d'un registre de signature pour un soutien à EMI, Ceci ne va pas contre quelqu'un mais pour un projet. Il y a une grosse nuance qui dépasse les propos conflictuels de Couleurs
- les "petites gens" n'est qu'un terme dérisoire utilisé pour montrer à un moment important du dossier que les gens ne voient pas plus loin que le bout de leur nez car comme le disent certains forumeurs en amont, "ce qui se passe chez nous peut se passer ailleurs demain". C'est fait pour réveiller le monde et il n'y a rien d'injurieux. Je ne traite pas les gens de malhonnêtes ou de mauvaises moeurs !! A part Couleurs, ils l'ont compris et nous témoignent depuis leur soutien, de même que les gens les plus éloignés car ils sont sensibles à nos soucis, c'est tout.
- l'autre bout de la planète n'est pas St Pierre mais Mazayes ...
- pour Volvic, il faut arrêter de "supposer", on affirme et on est capable de montrer des documents ou on se tait ... sinon, ça devient grave et diffamatoire
- contrairement à ce qui est dit : beaucoup d'élus ont signé, dont 4 maires, et aucune de femme de musiciens n'est adjointe ou conseillère ..... Couleurs balance un peu de n'importe quoi ...

Je veux bien croire que l'on en est eu peu contre moi mais au moins je livre à découvert mes informations, convictions et passions.
Je demande aux forumeurs de faire attention à ce forumeur qui ne me paraît pas clair.
Je veux bien scanner mes documents et les mettre en ligne mais je souhaiterai également que Couleurs nous montre "tout ce qui est vérifiable" de ce qu'il avance (partcipations avec programmes des anniversaires en question, projets, études, ....). N'oublions pas qu'EMI a produit des documents d'évaluation, projets d'établissement, etc. pour chaque étude, demande de prise en charge, et est reconnu par les collectivités (dont Sivom, 3 000 € de subventions à ce qu'il paraît qui viennent d'être votées, en attente du document). Nous ne sommes donc pas des hors la loi !!

Ensuite, notre cause créé un mouvement de soutien des professionnels de l'information car nous avons encore fait l'objet de deux articles en 1 semaine (La Montagne, page Puy de Dôme et Info Magazine). Faut-il penser que la presse est elle aussi "sénile" ?
La volonté de Couleurs à influencer les forumeurs à critiquer notre action est suspecte. Je parle de personnes qui oeuvrent dans l'ombre pour nous déstabiliser, je pense qu'il fait parti des jaloux qui n'aiment pas voir Chapdes réussir.
Que ces gens nous montrent leur parcours individuel, associatif avec leurs résultats, après on verra. Pour l'instant, ça n'aspire pas au respect.
Ce soir grande réunion, je continue à croire que l'on peut conjuguer le verbe "espérer" à tous les temps.
Je m'appelle, persiste et signe : Patrice LEDIEU

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Autres précisions :
- le SIVOM a déposé une compétence en sous-préfecture : école de musique, prise en AG le 25 avril 2005 (je peux donner copie)
- ensuite, nos élus ont bien connaissance de ce qui se dit sur ce Forum puisqu'ils avaient presque tous copie de nos écrits à la réunion dernière du Sivom. J'en ai même vu sur le bureau de certains maires mais apparemment, il ne leur avait été remis que ce que certains voulaient qu'il soit lu !
On ne me fera pas croire qu'ils sont allés sur le Forum tout seul ou même qu'ils y sont allés tout court. Certains oeuvrent dans l'ombre pour nuire à nos démarches et impriment ce qui les intéresse. C'est une certitude (hein Couleurs ?).
Enfin, je précise que c'est Bromont qui ne nous a pas invité à son anniversaire et non Romagnat, comme ça pourrait être lu suite à mon post précédent. Il est important de rectifier.
Ah oui, et puis aussi c'est faux ce que j'ai dit, Bromont est à + de 3 km (erreur avec Pulvérières), je me suis trompé. Je relève car sans cela ça va finir dans le bureau d'un maire ou au tribunal alors mieux vaut que je m'évite un procès avec tous ces gens qui m'en veulent de faire tourner la société de Chapdes ......(bénévolement)!!!!!!

A +

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
voila un sujet qui prete réellement au débat...
ceci dit, la discussion doit elle aller plus loin aux risques que celle ci chavire...mal ?
Cemapa est venu chercher de l'aide pour ce qu'il croit de bon et c'est tout a fait son droit...
Couleurs est venue quant a lui demontrer le pourquoi de sa non-aide, c'est son droit aussi (le visage decouvert aurait été souhaitable).
Cette discussion a l'air parfois de prendre des allures personnelles. Faites y attention, Pensez a ceux qui vous lise...
MERCI.







Avis personnel:
Je ne pense pas que c'est en se tirant dans les pattes que les choses avanceront...Je crois qu'il serait preferable et certainement plus astucieux d'en parler ensemble (les personnes concernées) que de debattre sans "ouverture".

descriptionEMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité. EmptyRe: EMI, école de musique en détresse … jouons la solidarité.

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum