Évènements à venir
NOUVEAU CD LA MALMAISON
Les Niouzes
Grands Prix Nationaux FSCF 2017

Mer 7 Juin 2017 - 10:46 par Fiu

GPN 2017
Les Grands Prix Nationaux et Interrégionaux de Musique de la FSCF

à DUNIÈRES - St Romain Lachalm, St Just Malmont - en Haute-Loire (43)
Les 2, 3, 4 juin 2017



[ Lecture complète ]

Commentaires: 0


le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le solfège est-il indispensable au sein de nos BF

93% 93% 
[ 76 ]
7% 7% 
[ 6 ]
 
Total des votes : 82

le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Lun 17 Avr 2006 - 16:29

Chers Amis Forumeuses et Forumeurs,

Depuis quelques temps je m'apperçois que certains jeunes qui viennent de s'inscrire sur ce forum, n'ont pas de notion de solfège et apprennent encore " à l'oreille " ! Pensez vous que pour que nos BF subsistent et évoluent encore le solgège soit indispensable ?

Pour ma part et en tant que " chef d'une formation " et responsable d'une école de tambour, mon analyse est faite.

A vos claviers !

et argumentez vos réactions !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Lun 17 Avr 2006 - 16:45

Pour ma part, voici ce que je pense...
Je crois que jouer à l'oreille est un avantage a ne pas negliger quand meme mais sans pour autant le mettre trop en valeur. je m'explique... jouer à l'oreille pour moi, c'est écouter les autres et c'est ce qui donne une homogeinité au groupe. En revanche, le solfége reste indispensable que ca soit personnel et collectif. Effectivement, les niveaux sont de plus en plus elevés. On le remarque avec des oeuvres qui sont tout aussi rythmiques que rythmés.
Mon avis reste qu'avec une bonne association des deux élements, on a de bons atouts en mains pour evoluer personellement et avec son groupe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Lun 17 Avr 2006 - 16:50

Je ferais une réponse volontairement provocatrice :

Indispensable pour bien jouer : NON
Insispensable pour savoir seul de façon précise ce que l'on doit jouer : OUI

Entendons nous bien, ce n'est pas la faculté de lire qui fait le musicien. J'ai connu des gens capables de vous réciter le Danhauser presque par coeur et être des boulets musicaux, c'est à dire ne pas avoir les capacités physiques et psychiques réclamées par cet art ...

A côté de cela , j'ai aussi rencontré de vrais musiciens incapables de donner un nom aux notes qu'ils jouaient ni de qualifier le moindre intervalle alors que les sons qu'ils émettaient avaient toutes les qualités que l'on peut attendre d'un vrai musicien.
A titre d'exemple , d'excellents acteurs pourraient tout à fait ne pas savoir lire et apprendre leur texte par un lecteur ...cela ne les empêcherait pas de déclamer parfaitement et de faire passer les sentiments au public ! A contrario , il ne suffit pas d'être agrégé en lettres pour devenir sociétaire de la Comédie Française !!!

Cela dit, il n'en reste pas moins que la connaissance du langage musical facilite grandement la compréhension des oeuvres à jouer, cela reste indéniable et plus que souhaitable !!

Excusez la longueur de ma réponse...
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Viva...

Message par Batteuph le Lun 17 Avr 2006 - 17:16

Moi mon avis sur le solfege est qu'il est indispensable pour un musicien.Après si tous les musiciens n'ont pas ce minimum de formation cela peut s'équilibrer grâce à ceux qui ont la formation.Connaitre Danhauser par coeur n'est pour moi pas du tout une priorité pour ceux qui souhaitent se limiter à la musique pour le plaisir de jouer avec ses amis.Je pense qu'il faut simplement un minimum de lecture rythmique et de note et si en plus ona un petit peu d'oreille c'est encore mieux.Après ceux que ca intéresse peuvent aller plus loin mais il faut que la musique reste plaisir pour la vie de nos formations.
PS: je suis une formation de solfege et d'analyse un peu plus poussée et cela n'est pas une contrainte pour moi bien au contraire.Vive la musique...
avatar
Batteuph
Langue pendue
  Langue pendue

Masculin
Nombre de messages : 238
Age : 28
Nom de la BF : Passion BF Bourgogne et au-delà !!!
Ville (Dép, n°) : 71
Instru(s) / Activité BF : Euphonium, trompette basse et percu.
Réputation : 0
Points : 185
Date d'inscription : 25/10/2005

http://www.passionbfbourgogneetaudela.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Tia le Lun 17 Avr 2006 - 18:40

@ Sénot : c marrant mais je sens que mon post t'a inspirée a créé ce post..

voila ma réponse, polémique qd tu nous tiens lol!

je suis une incomprise ! lol!
le solfege donne un grand avantage pr apprendre seul un morceau sans jamais l'avoir écouter, maintenant apprendre en écoutant est comme tu dis casse-tete et demande bcp de rigueur et de temps pr le restituer, c'est indéniable. seulement je ne comprends pas que ceux qui "lisent" soient partisans du "pas musicien si pas de formation solfege" et j'insiste bien sur solfege. car une formation musicale et rythmique n'implique pas pour moi une formation solfege. il est évident que je sais déchiffrer une partition mais grossierement si je n'ai pas le morceau dans la tête alors je ne saurai pas le rejouer rythmiquement au top. voila ma limite et pas des moindres je le sais mais je joue sur ma carte auditive qui jusqu'a present ne m'a jamais fait défaut. comme exemple j'ai créé un morceau entierement sans que celui ci soit mis sur partition et notre fanfare le joue. et je peux vous dire que le rythme ne manque pas ! bien au contraire..


ps : être musicien ne veut pas dire avoir fait 5 ans de conservatoire.... moi j'appellle ca du snobisme..
a bon entendeur.. geek

Tia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Lun 17 Avr 2006 - 18:55

Tia a écrit:
ps : être musicien ne veut pas dire avoir fait 5 ans de conservatoire.... moi j'appellle ca du snobisme..
a bon entendeur.. geek

Je comprend ce que tu veux dire Tia, mais là, tu lances le bouchon un peu loin , non ?

Quelqu'un qui a les capacités et qualités nécessaires à la pratique musicale et qui étudie "EN PLUS" 5 années au Conservatoire, théorie musicale et instrument (souvent doublé par un travail en classe d'orchestre ) c'est assûrément un excellent musicien et complet donc sans lacunes importantes ! Ce n'est pas un snob !!
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Euphonium14 le Lun 17 Avr 2006 - 19:07

Pour moi bien sûr, le solfége est important mais chez nous ce qui compte c'est le déchiffrage et le mettre en application techniquement.(valeur des notes, mesure ,lecture)
Ne font du solfége et théorie que ceux qui veulent passer ldes examens.
Pour les autres, peut importe qu'elle est la compostion d'un interval dés l'instant qu'il arrive à déchiffrer et jouer tout seul.
avatar
Euphonium14
Pipelette
  Pipelette

Masculin
Nombre de messages : 770
Age : 67
Nom de la BF : Diables Bleus
Ville (Dép, n°) : Mondeville-Calvados-14-Basse Normandie
Instru(s) / Activité BF : Euphonium - Tambour
Réputation : 0
Points : 236
Date d'inscription : 19/04/2005

http://perso.wanadoo.fr/bf.mondeville

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Tia le Lun 17 Avr 2006 - 19:24

@krichon a écrit:
Quelqu'un qui a les capacités et qualités nécessaires à la pratique musicale et qui étudie "EN PLUS" 5 années au Conservatoire, théorie musicale et instrument (souvent doublé par un travail en classe d'orchestre ) c'est assûrément un excellent musicien et complet donc sans lacunes importantes ! Ce n'est pas un snob !!

je suis entierement d'accord avec toi, seulement dénigrer les musiciens sous prétexte qu'ils ne savent pas lire une partition, la je trouve aussi que certains poussent le bouchon un peu trop loin En colère
un jour lors d'un concours de bf, les musiciens d'un groupe, sorti tout droit des rangs du conservatoire, jouait tous la tete baissée (leurs partitions étaient par terre), le chef qui dirigeait on se demandait à quoi il servait.. et bien pr le spectateur ce n'est pas tres agréable, ils étaient completement fermé a ce qu'il se passait autour et je trouve ca dommage. la musique c'est quelque chose qui se partage justement !
je ne veux pas dire que le solfege ne sert a rien, loin de la !! seulement pour jouer de la musique en bf ou une formation musicale militaire ou civile, ce n'est pas indispensable, voila tout !
maintenant chacun pense ce qu'il veut !
qd je dis snobisme, j'entends les personnes qui pensent que sans solfege on est pas musiciens Boulet

désolée si je gave tout le monde mais bon des fois un coup de gueule s'impose ! :lol!!:

Tia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par jp le Lun 17 Avr 2006 - 19:27

je connais des BF des 2 "camps" si je peux dire...
ben, m'est avis que celle ou tous savent le solfege, ou plutot, savent s'en servir...en chient VACHEMENT moins pour monter une piece que celle ou tous "repondent" en coeur ce que leur chef leur a montre...
apres, on peut rentrer dans le sacro-saint debat du "vrai musicien", celui qui "connait" la musique, confronte a son 'miroir'...
chacun fait apres tout comme il peut, en fonction du monde et des competences qu'il a sous la main, ou au dessus de lui, c'est selon.
mais bon, n'ayant ni fait 5 ans de conservatoire, ni use mes oreilles et ma cervelle a retenir ce qu'on me jouait, je considere qu'a defaut d'etre indispensable, la connaissance des mecanismes de la musique (pour ne pas citer le mot solfege qui repugne bien du monde, et j'y allais pas non plus en chantant a une epoque...) est une richesse pour tout un chacun, d'abord pour "extirper" d'une feuille de papier pleine de "taches" noires, avec des queues, une melodie, et ensuite, pour transmettre correctement ce "savoir" a ses amis musicos s'ils n'ont eux pas la chance d'en savoir autant que soi...
une fois le morceau appris, on se fout bien de savoir comment on en est arrive la, si les 2 "voies" menent a la meme chose...
pour faire une analogie avec notre cher Jeremy, je me rappelle que mes profs de maths ou mecanique n'avait pour la plupart aucune animosite a me voir arriver a la resolution d'une equation par un autre chemin que celui preconise par la lecon du jour...si le resultat etait BON.
avatar
jp
Homme politique
  Homme politique

Nombre de messages : 2023
Age : 51
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Réputation : 0
Points : 474
Date d'inscription : 20/04/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par jp le Lun 17 Avr 2006 - 19:29

Post scriptum : j'ai aussi vote NON car indispensable est un peu 'restrictif'...mais ca aide bigrement bien...ne pas se meprendre sur le sens de ce NON...
avatar
jp
Homme politique
  Homme politique

Nombre de messages : 2023
Age : 51
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Réputation : 0
Points : 474
Date d'inscription : 20/04/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Lun 17 Avr 2006 - 20:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Chacun fait apres tout comme il peut, en fonction du monde et des competences qu'il a sous la main, ou au dessus de lui, c'est selon.
mais bon, n'ayant ni fait 5 ans de conservatoire, ni use mes oreilles et ma cervelle a retenir ce qu'on me jouait, je considere qu'a defaut d'etre indispensable, la connaissance des mecanismes de la musique (pour ne pas citer le mot solfege qui repugne bien du monde, et j'y allais pas non plus en chantant a une epoque...) est une richesse pour tout un chacun, d'abord pour "extirper" d'une feuille de papier pleine de "taches" noires, avec des queues, une melodie, et ensuite, pour transmettre correctement ce "savoir" a ses amis musicos s'ils n'ont eux pas la chance d'en savoir autant que soi...
une fois le morceau appris, on se fout bien de savoir comment on en est arrive la, si les 2 "voies" menent a la meme chose...

Tout à fait d'accord avec toi jp et cela va encore dans le sens de mon analogie avec le théâtre !!

NB: Moi, j'ai pas voté , car, comme je l'ai écris par ailleurs aucune des 2 réponses ne me satisfait non plus complètement !!
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Lun 17 Avr 2006 - 20:20

Moi, j'ai pas voté , car, comme je l'ai écris par ailleurs aucune des 2 réponses ne me satisfait non plus complètement !!


C'est volontaire Mon Christian, car la question je l'ai bien posée :
Pensez vous que pour que nos BF subsistent et évoluent encore le solgège soit indispensable ?



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Lun 17 Avr 2006 - 20:32

senot a écrit: Pensez vous que pour que nos BF subsistent et évoluent encore le solgège soit indispensable ?
Alors, à cette question précise ci-dessus....
Je répond OUI si l'intensification et la complexité du répertoire continuent à la vitesse actuelle et si les sociétés veulent suivre pour être "up to date" .

Mais pour ceux dont l'ambition est d'apprendre 3 morceaux nouveaux chaque année, cela reste souhaitable mais s'il y a au moins un bon lecteur parmi eux (on peut souhaiter que ce soit le chef !!) , ce n'est pas indispensable.
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Lun 17 Avr 2006 - 20:45

Le solfège reste l'abc de la musique...
Et c'est effectivement bien dur pour ceux qui ne le connaissent pas...
Déjà que c'est dur des fois pour ceux qui le connaissent!!!
Dans beaucoup de sociétés, il ya des gens qui ne connaissent pas le solfège,
et cela n'empeche pas à ses sociétés d'avancer!!! /not

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Lun 17 Avr 2006 - 21:42

je suis d'avis que le solfege est indispensable.
La connaissance aussi minime soit elle de la lecture permet au groupe de monter beaucoup plus vite un morceau qu'en le faisant à l'oreille. De plus, pour avoir pratiqué la technique orale il y a un certain temps, je me suis apperçu qu'il est plus difficile de corriger une erreur lorsque celle ci est due à une mauvaise assimilation auditive.
Je suis plus pour que les musiciens ecrivent le non des notes sous la portée ( par exemple ) dans un premier temps, me disant qu'à force, il arriveront bien à les retenir.
Pour les bien fait d'un musicien de 65 ans, j'ai un jour enregistré une partition individuelle de cor sur suport audio, le resultat en a été convaincant. il a pu bosser chez lui et ainsi suivre avec le reste de la formation.
Il faut donc aussi peser le pour et le contre et prendre une décision suivant le cas. /2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Lun 17 Avr 2006 - 21:51

chorus a écrit:
Pour les bien fait d'un musicien de 65 ans, j'ai un jour enregistré une partition individuelle de cor sur suport audio, le resultat en a été convaincant. il a pu bosser chez lui et ainsi suivre avec le reste de la formation.
Il faut donc aussi peser le pour et le contre et prendre une décision suivant le cas. /2

Je l'ai pratiqué souvent... Tu as raison, il ne faut pas hésiter à recourir à de telles méthodes si on veut pas larguer ceux qui ne lisent pas !! C'est le résultat qui compte !!
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par pam le Lun 17 Avr 2006 - 22:02

moi je trouve que le solfège est indispensable à la musique sinon tu ne pourras pas jouer d'autre morceau car tu ne sais pas lire une partition mais bon après chacun sa méthode mais moi je préfère la partition.
avatar
pam
Commère
  Commère

Féminin
Nombre de messages : 477
Age : 27
Nom de la BF : aucune BF
Ville (Dép, n°) : Mondeville
Instru(s) / Activité BF : aucun
Réputation : 0
Points : 34
Date d'inscription : 22/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Lun 17 Avr 2006 - 22:25

pour ma part j'ai une théorie: considérons le solfège comme une langue vivante appartenant à 2 civilisations distinctes. je m'explique: une civilisation dite orale évolue, se comprend, s'exprime sans l'aide de l'écris alors qu'une civilisation par exemple occidentale utilise cet écris. pourtant est-ce que l'une peut, a le droit de se sentir supérieur à l'autre? Exemple musical: il est vrai que dans notre milieu le solfège prédomine mais, dans le courant dit "musique actuelle" enormement de monde évolue et de façon grandiose sans connaissance du solfège. Je pense que les 2 côtés sont indissociables et font la force d'un musicien, d'un groupe ou d'un orchestre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Tia le Lun 17 Avr 2006 - 23:01

zébulon63 a écrit:Je pense que les 2 côtés sont indissociables et font la force d'un musicien, d'un groupe ou d'un orchestre.

Toi je t'aime !

Tia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par OLIVE le Mar 18 Avr 2006 - 13:08

le solfege est la base de la musique..

maintenat dans les bf et depuis longtemps les zicos jouent soit a l'oreille soit ont une petite notion de la musique.
et depuis ces temps on demande aux personnes de jouer c le plus important pour la societe que d'avoir des grosses têtes pas capables de faire tutukutu ou jouer un sib..

mais il faut voir plus loin, aujourd hui la bf n'est pas la seul chose au monde, on peut integrer les bandas, harmonie, groupe de jazz et sans bonne base de solfege on est dans la m...de

alors il faut bosser les deux et c pourquoi j'ai rouvert le danhauser et refais des concours pour un enrichissement perso et apporter un plus a la societe, et depuis je joue differement et c tant mieux...

mais le plus "chaint " en bf c'est d 'apprendre des choses que l on utilse tres peu (demi ton, diese,etc)...
avatar
OLIVE
Rhéteur
  Rhéteur

Masculin
Nombre de messages : 1701
Age : 39
Nom de la BF : aucune
Ville (Dép, n°) : Rhone 69
Instru(s) / Activité BF : Trompette-Clairon
Réputation : 0
Points : 380
Date d'inscription : 02/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Mar 18 Avr 2006 - 13:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
mais le plus "chiant " en bf c'est d 'apprendre des choses que l on utilse tres peu (demi ton, diese,etc)...

Eh ben Olive, écris les partoches que tu joues, en Ut ...et tu verras que ça sert vachement ces "choses" ...!!


Dernière édition par le Mar 18 Avr 2006 - 14:42, édité 1 fois
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par trucmuch le Mar 18 Avr 2006 - 14:27

Le solfège c'est aussi un super moyen pour comprendre un morceau avant meme de l'écouter, savoir la tonalité, mineur majeur et tout ce qu'une partition peut nous apprendre! et d'évoluer seul chez soi, se faire plaisir à jouer des choses que l'aime vraiment et qui ne sont pas abordables avec sa société( trompetred ), sans avoir besoin de quelqun pour te guider sans cesse....certes l'oreille est très importantes mais la vraie base solide qui me parait indispensable pour atteindre un niveau intéressant c'est selon moi qd meme le solfège!
(ça reste un avis personnel)
avatar
trucmuch
Langue pendue
  Langue pendue

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 34
Nom de la BF : Batterie Fanfare d'Airaines
Ville (Dép, n°) : Airaines
Instru(s) / Activité BF : trompette mib
Réputation : 0
Points : 9
Date d'inscription : 20/01/2006

http://bfairaines.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 14:33

Salut à tous , je n’ai pas voté non plus , car la réponse est ambiguë !
Evidemment qu’il est indispensable d’être lecteur,d’une part pour avancer rapidement dans l’élaboration d’un répertoire ,mais parce que le niveau des œuvres pour BF aujourd’hui est tel ,que si le musicien n’est pas lecteur aussi bien rythmique que lecture de notes , il est pratiquement impossible de les jouer . Ou on se retrouve un jour à attendre 2.55 minutes pour se rendre contre que la bf qui joue devant vous tente en vain de massacrer troïka !
Plus sérieusement je suis issu d’une formation dont la batterie fanfare n’était composée que d’un lecteur (le chef)
Il avait en face de lui 30 musiciens qui ingurgitaient difficilement les passages de clairons , trompettes , cor , de pas redoublés au programme , je vous raconte pas la patience du gars (un papa !) ,ni le résultat , surprenant souvent pour des non lecteurs !

Aujourd’hui les écoles municipales , les conservatoires sont beaucoup plus accessibles qu’il y a 35 ans et les élèves rencontre de moins en moins ce que j’ai connu ,encore faut il que ces écoles jouent le jeux et ne dénigrent pas les BFs en disant qu’il ne faut pas côtoyer ce milieu , « la cavalo va te tuer les lèvres »ect….considérant presque la BF à l’identique des classes techniques dans l’enseignement secondaire. Jusqu’à présent ceci à très bien fonctionné chez nous à VILLERS ,certains d’entre nous, nombreux même ont fait de belles carrières pros et sont issus de notre école de musique. Cependant, j’ai eu l’occasion de me retrouver sur des scènes de variété ou rock ,jazz , avec des gars sortant de 15 ans de conservatoire , prix de contre point , ect ect ect et que dès qu’il n’y a plus de relevé ou partoche ,c’est le néant .Incapable d’en décrocher une ! pas de feuille, pas de culture musicale, pas d’expérience

Pour conclure , la lecture est indispensable, mais si t’as pas en toi cette petite flamme qui fait la différence , l’émotion , et surtout l’envie de partager un espace et un temps , ben tu reste toute ta vie une bête à concours , un décrocheur de prix , mais est-ce ça la MUSIQUE ?

Ces mots ne sont pas valable uniquement pour la BF mais pour toutes sorte de formation !

Longue vie à la BF et aux musiciens en général , et ne laissons pas dans la poussière des archives , les œuvres des compositeurs qui sont à l’origine de notre milieu , il y a une telle richesse de répertoire et grands nombres sont encore au goûts du jour , réactualisables mêmes , c’est peut être ça le mystère de la musique !
bien musicalement
babache

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Mar 18 Avr 2006 - 15:13

Je constate que nous sommes plusieurs à faire une analyse semblable.
Rectifiez si ce n'est pas le cas !

Nous sommes convaincus qu'une bonne formation théorique est nécessaire aujourd'hui voire indispensable , mais elle n'est en aucun cas suffisante à elle seule pour "faire" un bon musicien !
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mar 18 Avr 2006 - 15:41

on est en phase krichon !
une idée pour les écoles de musiques ,voir les différentes formations :
je pense qu'il serait interessant de faire écouter lorsqu'on monte un nouveau morceau ou une nouvelle pièce, des titres du même genre musical , combien de mômes pense que "bossa-nova" est un joueur de foot ou la tarantel une marque de bière sans alcool !

tout ça pour dire que l'école de musique est à mes yeux là pour veiller à l'éveille de l'oreille de l'élève(tiens c'est joli comme formule) , lui faire découvrir des autres univers que la techno ou le r&b , bien que je n'ai rien contre ces deux styles , mais nos jeunes oreilles en sont gavées à longeur de journées et de nuits!

le jazz , la soul , le funk,le rock sont des styles largement exploités dans nos formations, 2/3 des membres qui les composent n'ont jamais écouté otis redding , tower of power , chick coréa ,james brown ,toto et la liste est longue ....

Quelque part c'est également une éducation musicale

on interprète bien ce que l'on ressent bien !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Tia le Mar 18 Avr 2006 - 21:53

super des fagnes a écrit:
on interprète bien ce que l'on ressent bien !

Tout a fait d'accord avec toi !

Krichon, ton analyse est bonne, je suis contente de lire les coms de ce post, ca me rassure

c un tres bon sujet et les avis sont tous autant interressant les uns que les autres, la franchise et l'écoute font encore bonne école ensemble.

Bises

Tia
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mer 19 Avr 2006 - 10:44

Pratiquer le solfège est indispenssable pour les BF.Bien évidemment les niveaux sont évolutifs. Je mets en parralelle, la découverte d' une belle histoire emprisonné dans un livre et voilà qu'il faut apprendre la technique de la lecture puis y mettre le ton pour y associer la couleur et les émotions.Voilà pourquoi le solfège est indispensable pour le plaisir de pratiquer et découvrir un morceau la musique sans pour autant y passer une partie de sa vie.Ludo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mer 19 Avr 2006 - 11:49

@krichon a écrit:Je constate que nous sommes plusieurs à faire une analyse semblable.
Rectifiez si ce n'est pas le cas !

Nous sommes convaincus qu'une bonne formation théorique est nécessaire aujourd'hui voire indispensable , mais elle n'est en aucun cas suffisante à elle seule pour "faire" un bon musicien !
oui Krichon, une bonne association des deux, c'est bien ca...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par cemapa le Mer 19 Avr 2006 - 11:50

Bonjour, je viens de parcourir vos posts car le sujet me paraît intéressant et j'avais envie de savoir où en sont les BF sur ce thème.
J'avoue être surpris en général.
Voici en gros ce que j'ai relevé, sans vouloir être négatif :
- CNR = snobisme
- oeuvres rythmiques, rythmés
- lire n'est pas un bon musicien
- capacités physiques et psychiques réclamées par cet art
- sons émis = toutes qualités d'un vrai musicien
- excellent musicien = musicien complet
- si pour jouer musique en BF ou formation militaire ou civile = pas indispensable
- le + chiant en BF c'est d'apprendre les choses que l'on utilise très peu (1/2 ton, dièse, etc.)
- 15 ans (le jeune musicien) .... et pas d'expérience (Ah bon !)
- ..............


Ne prenez pas mal ces relevés mais c'est juste pour dire que ça m'interroge.
D'autre part, je pense qu'il y a confusion dans les mots et problème de sens donné à ces mots :
MUSICIEN - ARTISTE
PROFESSIONNEL - AMATEUR
SAVOIR - CONNAISSANCE
et qu'il serait bon de revoir nos arts libéraux pour nous aider à comprendre ce qu'est la musique, son cheminement à travers le Quadrivium, le siècle des lumières, le romantisme et revenir à une comparaison aux sciences.
L'autre "état" à traiter ensuite est celui du don, des capacités, de ce qui dépasse l'entendement, ............ voire du sacré. Ce qui fait que l'on peut-être bon musicien sans être instruit .................... Pour ma part, j'en suis convaincu et cela se confirme à chaque fois que j'écoute quelqu'un d'anodin siffler, chantonner, jouer de l'harmonica, ................ avec talent et émotion en total autodidacte.
Là n'est donc pas la vraie question car tout le monde connaît ce genre de situation.

Je reviens donc sur le "solfège" que nous appelons tous aujourd'hui la Formation Musicale (par mode puis parce que l'approche est aussi différente, je pense qu'elle a nettement évolué) et affirme qu'il est indispensable pour qu'un musicien, même de BF (je dis cela car bcp trop de monde tente à démontrer qu'il est différent à commencer les zicos de BF eux-mêmes, il n'y a qu'à lire un peu partout dans le Forum) soit AUTONOME devant sa partition et dans son ENSEMBLE. Bien lire, comprendre ou analyser, ce n'est pas QUE POUR SOI. La démarche de tout musicien est de conduire son ensemble à l'UNITE. Et le Solfège est un excellent outil pour y parvenir.
Maintenant, évidemment que nous faisons de belles choses dans nos sociétés sans pour autant avoir des 1ers prix de FM, mais pour ma part j'en ai encore quelques uns qui ne savent pas lire du tout et je ne vous explique pas leur gêne. Et je suis toujours très étonné, pour avoir animé de multiples stages et encore un récemment, combien de nos jeunes ne savent même pas en quelle tonalité est leur instrument et à quoi cela correspond. Cela veut dire que pendant des heures de répétition à l'année, ils ne comprennent pas les propos du chef et le travail qui est réalisé sur les échanges avec les pupitres (claviers, soubas, etc.). Ca ne vous dérange pas vous ? A l'heure où les écoles ouvrent leur porte à tous, où les schémas vont vers un enseignement spécialisé de la musique, etc.
Allons-nous encore être à la traîne ?
Ne soyons pas ambitieux mais essayons d'assimiler les connaissances d'une fin de 2d cycle pour mieux nous faire plaisir en amateur, en milieu rural, .................. dans nos formations BF très respectables déjà mais qui doivent l'être davantage demain justement par rapport à ces lacunes. Nos ensembles seront encore plus homogènes et on passera moins pour des "souffleurs".

A plus

cemapa
Rhéteur
  Rhéteur

Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 46
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Réputation : 0
Points : 911
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mer 19 Avr 2006 - 12:20

" ITE MISSA EST " ( la messe est dite )

Bravo, excellente analyse que je partage profondément évidement !
Je m'amuse souvent à comparer une partition musicale à une recette de cuisine, si la ménagère ne sait pas lire, sont résultat ne peut être qu'approximatif, même si elle a un excellent palais gustatif, et un bon " coup de main " la méthodologie lui manquera ! le temps de cuisson ( tempo ) les ingrédients ( notes ) et les proportions ( valeur des notes ) et les épices ( fiorritures musicales ) pour arriver à la recette écrite !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Mer 19 Avr 2006 - 12:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
D'autre part, je pense qu'il y a confusion dans les mots et problème de sens donné à ces mots :MUSICIEN - ARTISTE
PROFESSIONNEL - AMATEUR
SAVOIR - CONNAISSANCE
S'il faut être fin lettré pour faire de la musique alors , ça fait plus de 50 ans que je n'en fais pas, alors que je croyais !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: et qu'il serait bon de revoir nos [color=yellow]arts libéraux pour nous aider à comprendre ce qu'est la musique, son cheminement à travers [color:85dd=yellow:85dd]le Quadrivium, le siècle des lumières, le romantisme et revenir à une comparaison aux sciences.


Là, j'ai du prendre le Robert parce que je ne bitais rien ...!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Ce qui fait que l'on peut-être bon musicien sans être instruit .................... Pour ma part, j'en suis convaincu et cela se confirme à chaque fois que j'écoute quelqu'un d'anodin siffler, chantonner, jouer de l'harmonica, ................ avec talent et émotion en total autodidacte...

On est bien d'accord !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je reviens donc sur le "solfège" que nous appelons tous aujourd'hui la Formation Musicale (par mode puis parce que l'approche est aussi différente, je pense qu'elle a nettement évolué) et affirme qu'il est indispensable pour qu'un musicien, même de BF (je dis cela car bcp trop de monde tente à démontrer qu'il est différent à commencer les zicos de BF eux-mêmes, il n'y a qu'à lire un peu partout dans le Forum) soit AUTONOME devant sa partition et dans son ENSEMBLE. Bien lire, comprendre ou analyser, ce n'est pas QUE POUR SOI. La démarche de tout musicien est de conduire son ensemble à l'UNITE. Et le Solfège est un excellent outil pour y parvenir.
Maintenant, évidemment que nous faisons de belles choses dans nos sociétés sans pour autant avoir des 1ers prix de FM, mais pour ma part j'en ai encore quelques uns qui ne savent pas lire du tout et je ne vous explique pas leur gêne. Et je suis toujours très étonné, pour avoir animé de multiples stages et encore un récemment, combien de nos jeunes ne savent même pas en quelle tonalité est leur instrument et à quoi cela correspond. Cela veut dire que pendant des heures de répétition à l'année, ils ne comprennent pas les propos du chef et le travail qui est réalisé sur les échanges avec les pupitres (claviers, soubas, etc.). Ca ne vous dérange pas vous ? A l'heure où les écoles ouvrent leur porte à tous, où les schémas vont vers un enseignement spécialisé de la musique, etc.
Allons-nous encore être à la traîne ?
Ne soyons pas ambitieux mais essayons d'assimiler les connaissances d'une fin de 2d cycle pour mieux nous faire plaisir en amateur, en milieu rural, .................. dans nos formations BF très respectables déjà mais qui doivent l'être davantage demain justement par rapport à ces lacunes. Nos ensembles seront encore plus homogènes et on passera moins pour des "souffleurs".
[/i]

Pour résumer, je ne vois rien de bien nouveau ni original cher professeur, par rapport à nos posts , c'est simplement dit d'une toute autre manière... la tienne ! Content de voir que quelles que soient les façons de le dire, on finit par s'entendre tout de même !
Cordialement
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Mer 19 Avr 2006 - 12:40

senot a écrit:" ITE MISSA EST " ( la messe est dite )

Bravo, excellente analyse que je partage profondément évidement !
Je m'amuse souvent à comparer une partition musicale à une recette de cuisine, si la ménagère ne sait pas lire, sont résultat ne peut être qu'approximatif, même si elle a un excellent palais gustatif, et un bon " coup de main " la méthodologie lui manquera ! le temps de cuisson ( tempo ) les ingrédients ( notes ) et les proportions ( valeur des notes ) et les épices ( fiorritures musicales ) pour arriver à la recette écrite !
C'est mieux et surtout plus commode si elle peut lire "elle-même" la recette mais si une personne sachant lire lui dit ce qu'elle doit faire et qu'elle adore faire la cuisine, son plat sera excellent et les convives ne décèleront pas si elle sait lire ou non !!
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mer 19 Avr 2006 - 13:33

mais si une personne sachant lire lui dit ce qu'elle doit faire

C'est bien là que réside toute la problématique Cher Christian!
Toujours devoir compter sur les autres à ses propres limites, tu " stagnes " et n'évolue pas ! Cela s'appelle " L'AUTONOMIE " et de plus quand tu sais lire toi-même, tu peux à ton tour l'apprendre aux autres......... c'est ti pas bon ça !





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par jp le Mer 19 Avr 2006 - 14:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: et qu'il serait bon de revoir nos arts libéraux pour nous aider à comprendre ce qu'est la musique, son cheminement à travers [color:d419=yellow:d419]le Quadrivium, le siècle des lumières, le romantisme et revenir à une comparaison aux sciences.[/b]


Là, j'ai du prendre le Robert parce que je ne bitais rien ...!
Krichon, décidement, tu me plais mon petit !

ah, t'as oublié le "ite missa est"...mais la, c'est vrai qu'on avait la traduction...
amen...
avatar
jp
Homme politique
  Homme politique

Nombre de messages : 2023
Age : 51
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Réputation : 0
Points : 474
Date d'inscription : 20/04/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Patricia le Mer 19 Avr 2006 - 14:11

C'est quoi le solfège ?!!! :pan:

Le problème n'est pas de savoir s'il faut en faire mais comment il faut le faire...
Faire faire 2 ou 3 ans de solfège à un enfant avant de lui faire commencer un instrument me parait aussi abérent que de faire aprrendre la conjugaison ou l'orthographe aux enfants de maternelle alors qu'ils commencent tout juste à parler...

Le solfège fait partie intégrante de l'apprentissage d'un instrument mais encore faut-il l'adapter à l'âge, et aux ambitions de chacun. Tout le monde ne dieviendra un professionnel de la musique, mais on aura toujours besoin de chefs de pupitre ou directeur...

j'ai des musiciens (anciens) dans ma société qui ne lisent pas la musique et qui sont d'excellents musiciens... à condition que d'autres leur apprennent la partition.

Patricia
avatar
Patricia
Homme politique
  Homme politique

Féminin
Nombre de messages : 2098
Age : 52
Nom de la BF : BF l'Avenir de Bourges
Ville (Dép, n°) : Bourges (Cher, 18)
Instru(s) / Activité BF : Direction, Tambour, clairon-basse
Réputation : 0
Points : 992
Date d'inscription : 01/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Mer 19 Avr 2006 - 14:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
ah, t'as oublié le "ite missa est"...mais la, c'est vrai qu'on avait la traduction...
amen...

Et pis là ...on m'aurait accusé de faire de" l'anticléricalisme primaire !!"
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par cemapa le Mer 19 Avr 2006 - 14:42

Bonjour Krichon et désolé de t'avoir froissé mais je te livre du mieux que je peux mes réflexions sur le sujet. Maintenant, je trouve qu'il y a assez de soucis de langage dans notre société pour faire un effort afin de respecter notre langue et se faire comprendre au mieux de nos interlocuteurs. C'est justement parce que je ne suis pas lettré (arrêt scolarité dans le secondaire), que je suis conscient de mes lacunes et que je me remets en question pour m'améliorer.
Maintenant c'est une démarche personnelle et c'est aussi dans cet esprit que je relate le Quadrivium car il évoque pour moi beaucoup de similitudes avec le sujet du solfège.
Qui n'a pas dit qu'il fallait être bon en mathématiques pour être bon en Solfège ?
Pour ma part, je l'ai souvent entendu dans la petite école où j'ai débuté comme au Conservatoire. Un "truc" de vieux, je me disais jusqu'à récemment où j'ai été stupéfait par un chercheur du CNRS en mathématiques de mon village qui s'intéressait sans faire de bruits à ce que nous faisions à Chapdes et qui nous a écrit une suite de bourrées. Comme ça du jour au lendemain sans réelles connaissances en FM. Toute la musique pour lui est pensée en chiffres.
Je me suis rendu chez lui à sa demande pour d'éventuelles corrections. Evidemment il y avait des problèmes de nomenclature et de tessitures mais presque rien, le résultat est surprenant. Pour vous dire, le morceau est à la PN (je ne sais pas encore ce qu'ils en feront, moi je le trouve intéressant).
Tout ça pour vous dre que cela a réveillé en moi le besoin de rechercher des éléments sur la période du Quadrivium et un rapport de la musique avec les sciences. La musique était belle et bien considérée comme des mathématiques avec l'arithmétique, la géométrie et l'astronomie. Pythagore disait d'ailleurs : « tout est nombre, les étoiles sont des nombres, l’homme est constitué de nombres et la musique, elle aussi, est constituée de nombres ».
De nombreux travaux incroyables ont été réalisés là-dessus et je trouve ça intéressant de le savoir et d'associer le solfège à certaines de ces théories. (Il reste énormément à dire sur le sujet).

Voilà bref, je ne vois pas en quoi cela peut remettre en cause tes cinquante ans de musique !
Tout personne possédant un instrument est un musicien mais pas forcément un artiste. Toute phrase peut être jouée et restée une succession de notes mais chez certains devenir un chef d'oeuvre (je pense que tu es d'accord). Il en est de même pour les autres thèmes, il y a des nuances à apporter à chaque mot. Je crois que c'est bien pour tout le monde que de le spécifier ou au moins d'y réfléchir.

Et désolé pour le reste si tu 'as rien appris, je ne voulais pas jouer au professeur mais rien que le fait de dire les choses autrement c'est une démarche pédagogique appréciable et souvent profitable.
C'est pourquoi avec les mêmes oeuvres et les mêmes méthodes, on va à un moment voir d'autres professeurs car on a besoin d'entendre autre chose ! Ce fut mon cas, donc je fais part de mon expérience tout en n'affirmant aucune vérité.
Salutations musicales.

cemapa
Rhéteur
  Rhéteur

Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 46
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Réputation : 0
Points : 911
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mer 19 Avr 2006 - 15:29

Hé ben il fait couler de l'encre mon sondage.
Je vous rappelle la question d'origine :

Pensez vous que pour que nos BF subsistent et évoluent encore le solgège soit indispensable ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par krichon le Mer 19 Avr 2006 - 15:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Désolé de t'avoir froissé
Rassure-toi Patrice, pas froissé du tout mais je reconnais que je ne suis pas très réceptif aux mots et aux phrases savantes, c'est juste un pb de culture et d'éducation.. ce nest pas très grave, je m'en remettrais !! !

Cela dit, je confirme que sur le fond nous sommes, avec toi, nombreux à partager pratiquement le même avis ... et c'est bien, ça !!!
avatar
krichon
Homme politique
  Homme politique

Masculin
Nombre de messages : 4594
Age : 73
Nom de la BF : Aucune
Ville (Dép, n°) : Près de Trévoux - Ain (01) - 30 km au nord de Lyon- sur la Saône
Instru(s) / Activité BF : Tambour, percus, contrebasse
Réputation : 0
Points : 1471
Date d'inscription : 05/05/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mer 19 Avr 2006 - 16:41

houa patrice t'es aware :pan:

t'es coatché par van damme

t'as un sacré coup de plume ! bravo

plus sérieusement , nous avons répondu au sondage de senot avec notre coeur et surtout notre expérience perso , et connaissant ton cursus évidemment je suis dans les choux !
Mais on est tous d'accord sur le fait qu'un niveau de lecture est indispensable pour faire vivre une BF , rien que le déchiffrage ect ect,
cependant toutes les BFS de france n'ont pas un conservatoire à leur porte , voir d'école de musique structurée , bien souvent ce sont des musiciens locaux qui donnent les cours , ou par le biais de stage fédéraux et ils le font du mieu possible !

Combien de grands Jazzman ne lisent ou ne lisaient pas une note de musique et pouvaient cependant te jouer des thèmes en 5/4 ,7/4 ou toutes autres mesures complètement barrées ?

et quand tu dis "ne soyons pas encore à la traine" concernant l'éducation musicale en france, mais on est déjà à la ramasse et depuis bien longtemps ! il suffit juste de trainer sur la toile et de voir ce qui se passe outre Atlantique , même en europe du nord !

bon on pourrait en écrire encore longuement !
Je pense que le combat premier d'aujourd'hui est de faire perdurer les Batteries-Fanfares , et ça c'est pas évidant du tout!
longue vie aux BFS

à bientôt
FB

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par jp le Mer 19 Avr 2006 - 16:47

bon, c'est pas tout ça, mais c'est quoi, le code quantum de la quintessence musicale du siecle des lumieres sans électricité ???
en gros, tu nous traduit le Quadrivium s.t.p cemapa ??
avatar
jp
Homme politique
  Homme politique

Nombre de messages : 2023
Age : 51
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Réputation : 0
Points : 474
Date d'inscription : 20/04/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par cemapa le Mer 19 Avr 2006 - 17:09

Je précise que ce n'est pas parce que je sors des sentiers battus sur ce sujet ou que je vis de la musique sur Paris que je n'ai pas les pieds sur terre !
Je vous rapelle que j'arrive de Romagnat à une époque où ce n'était qu'une petite commune et où l'on montait trois morceaux nouveaux par an et que je m'occupe depuis plus de 15 ans de la Jeanne d'Arc de Chapdes-Beaufort, cité de - 1000 habitants en milieu rural et où il n'y a pas de conservatoire, ni autre école que celle de la société encadrée jusqu'à maintenant par des gars de la Jeanne, eux-mêmes élèves de cette structure.
Ils n'en font donc pas leur métier et pourtant, à l'exception de 4 extérieurs sur 11, ils ont de bons résultats et sont allés chercher quelques récompenses individuelles. L'école compte 70 élèves sur 2 disciplines (percu et cuivres) et je suis fier d'entre être le directeur (à titre bénévole comme tous les acteurs jusqu'à ce qu'on essaye de monter une école intercommunale depuis le début de l'année. Mais tout n'est pas rose ........autre sujet)
J'ai formé ces jeunes et si nous sommes là aujourd'hui (Grands Prix d'Honneur) c'est bien parce que nous avons eu recours en grande partie au solfège. Après suit qui peut mais il y a toujours des méthodes, des solutions et un bon peu d'humanisme pour fédérer tout le monde et motiver l'ensemble afin d'écarter personne tout en évoluant.
Voilà, je ne pense en cela être un savant.
Le reste appartient à l'histoire.

Et respect pour le grand Louis .......... et son feeling.
A plus, les copains

cemapa
Rhéteur
  Rhéteur

Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 46
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Réputation : 0
Points : 911
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par lacouille le Mer 19 Avr 2006 - 17:26

:pan: ben oui et en plus ça te permet de savoir si ton chef à de
l'oreille ou pas................

lacouille
Pipelette
  Pipelette

Masculin
Nombre de messages : 816
Age : 47
Nom de la BF : nevers banda. et bf
Ville (Dép, n°) : varennes -vauzelles
Instru(s) / Activité BF : CAVALO-
Réputation : 0
Points : 94
Date d'inscription : 02/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Mer 19 Avr 2006 - 17:34

on est d'accord patrice!
amitié à l'Auvergne !

au fait vous avez un grand accordéonniste , il faisait bal à l'Elysé il y a
quelques années ,il connaissait le solfège le gars?
bon après il a fait vulcanologue ..... :pan:


au revoir au revoir président :pan:

à+
babache

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2006 - 0:13

salut à vous!!!!!!!!
je vais peut etre me faire reconnaitre car j'ose,pour toi président capitaine général chef,mais le solfège est nécessaire à quoi???????????
il faudrai des précisions sur les sujets de sondage................................
désolé pour le retard par rapport à tout ce débat.
biz à tous ,un inculte...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2006 - 7:52

je lis que le solfège sert, ou ne sert pas, des bons musiciens joue à l'oreille, d' autres deviendront des pros ou voir s' ils ne le sont pas actuellement.Le monde rural n' a pas forcément d' EM et, je lis personne, présenter d' une manière explicite comment peut t on joue d 'un instrument et être autonome sans passer par l' initiation musicale ou voir comment associé éducation musicale et intégrer un ensemble. Enfin de compte, peut nos BF ressemble à cela aujourd' hui.................

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par cemapa le Jeu 20 Avr 2006 - 9:12

jp,
je te laisse relire mon post d'hier de 14h42.
Sinon, le Quadrivium constituait avec le Trivium les 7 arts des Arts Libéarux. On disait d'eux que c'était les 7 colonnes de la sagesse, voire de la connaissance.
7, n'est-ce pas le chiffre fétiche des musiciens ??? Voilà une drôle de coïncidence, et il y en a beaucoup d'autres rapportés par la symbolique des nombres (à vos cahiers de solfège et recueils de théorie). C'est ce que j'ai découvert !
La musique était donc une branche des mathématiques du Quadrvium.
J'arrête là, vous pouvez aussi effectuer des recherches.
Sinon, pour un des posts ci-dessus, je propose à celui qui s'interroge sur le siècle sans électricité si à l'écoute de la Flûte Enchantée et plus particulièrement de la Reine de la Nuit, il n'entrevoit pas une petite lumière ? Et les exemples ne manquent pas sur le tournant artistique qui s'est engagée à cette époque de bouillonnement culturel et social ....
En ce qui concerne le dernier mail, j'ai enve de dire que tout a été dit pratiquement sur le sujet.
Et quand on n'a pas que des lecteurs, eh bien on rabache, on organise des partielles et on attend que ça rentre pour les plus lents afin qu'ils suivent et restent dans le groupe qu'on aime tant revoir dans son intégralité à chaque répétition et chaque sortie parce qu'ils font partie de l'ambiance que l'on aime tant partagé et qu'ils contribuent aussi à leur manière aux résultats de la société.
Mais à mon avis, il ne reste guère de bons instrumentistes qui ne savent pas gérer leur partition. Sans être de grands analystes, ils savent lire et être autonomes dans leur société. Je pense .......
Bonne journée à tous .....................
je vais voir le Député pour obtenir des sous pour l'école de musique et continuer l'enseignement musical,............ dont le solfège !

cemapa
Rhéteur
  Rhéteur

Masculin
Nombre de messages : 1896
Age : 46
Nom de la BF : Air
Ville (Dép, n°) : Saint Ours 63
Instru(s) / Activité BF : Clairon
Réputation : 0
Points : 911
Date d'inscription : 02/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par jp le Jeu 20 Avr 2006 - 9:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Sinon, le Quadrivium constituait avec le Trivium les 7 arts des Arts Libéarux. On disait d'eux que c'était les 7 colonnes de la sagesse, voire de la connaissance.
merci de la precision...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: J'arrête là, vous pouvez aussi effectuer des recherches.
krichon m'a envoyé une page qui m'a deja "coutée" 2-3 cachets d'aspirine
je me garde ça pour mes soirées d'insomnie...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit: Sinon, pour un des posts ci-dessus, je propose à celui qui s'interroge sur le siècle sans électricité si à l'écoute de la Flûte Enchantée et plus particulièrement de la Reine de la Nuit, il n'entrevoit pas une petite lumière ?
c'etait du second degré...y'a pas que dans la "reine de la nuit" que la lumiere a parfois transparu a cette époque...
A+
avatar
jp
Homme politique
  Homme politique

Nombre de messages : 2023
Age : 51
Nom de la BF : Gex/St-didier
Ville (Dép, n°) : Segny
Instru(s) / Activité BF : Trompette /clairon/Euphonium
Réputation : 0
Points : 474
Date d'inscription : 20/04/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Invité le Jeu 20 Avr 2006 - 12:33

Bonjour CEMAPA, tu dis;
Mais à mon avis, il ne reste guère de bons instrumentistes qui ne savent pas gérer leur partition. Sans être de grands analystes, ils savent lire et être autonomes dans leur société. Je pense .......
tu penses à quoi et à qui?

puis ensuite tu finis par;
je vais voir le Député pour obtenir des sous pour l'école de musique et continuer l'enseignement musical,............ dont le solfège !
aurais tu le même député que le notre?

Ludovic[/quote]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par MF Lab le Jeu 20 Avr 2006 - 12:39

je n'ai pas tout lu alors je risque de recouper des choses déja dites mais à mon point de vue l'apprentissage du solfège et de la lecture sont trés comparables.D'une personne à l'autre son abord est différent.Certains comprennent trés vite et d'autres moins mais ceux qu'on laisse au bord du chemin restent en margent toute leur vie.l'intéret d'apprendre à lire est multiple mais comme avec la langue la lecture et la compréhension ne vont pas de paire.Seule une pratique régulière permet de comprendre ce qu'on lit et pour la musique c'est la même chose.Avec une dimension suplémentaire qui est celle de l'interprétation.Et là une nouvelle fois nous ne sommes pas tous égaux.Certains ont une bonne compréhension de texte mais on un blocage quand il s'agit de l'interpréter,d'autres sont trés musiciens mais ne savent pas lire...
En résumé je pense que pour faire un musicien il faut 3 choses d'importances égales:etre à l'aise sur son instrument,avoir du gout(je préfère pour ma part des fautes de gout plutot que pas de gout du tout)et enfin savoir lire.Peut importe le niveau je pense sincèrement qu'il faut équilibrer ces 3 facteurs pour pouvoir progresser encore et encore...
avatar
MF Lab
Commère
  Commère

Nombre de messages : 487
Age : 45
Nom de la BF : PN et Big Band de la Malmaison
Ville (Dép, n°) : LYON
Instru(s) / Activité BF : Cavalo
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 25/09/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: le solfège est -il INDISPENSABLE ??

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum