Le forum BFConnexion

Le forum de toutes les batteries fanfares


Partagez

pollA partir de quel âge peut-on commencer la musique ?

après
0
0%
entre 8 et 10 ans
3
11%
entre 6 et 8 ans
9
33%
entre 4 et 6 ans
11
41%
avant
4
15%
Total des votes:
27

descriptionA partir de quel âge peut-on apprendre ? EmptyA partir de quel âge peut-on apprendre ?

more_horiz
A partir de quel âge peut-on apprendre ? Enfant10

Bonjour,

Une chose m'intéresse en ce moment de "mesurer", dans le milieu BF particulièrement, qui est :

A quel âge commence-t-on à "apprendre la musique" - pour le dire le plus simplement possible - et pourquoi cet âge ?

Concrètement, a quel âge correspond, chez vous / pour vous, ce qu'on peut appeler le début de formation de la vie musicale :

  • pour vous personnellement donc (ce que vous en pensez : à quel âge doit-on, ou peut-on apprendre ?)
  • pour votre bureau associatif (si celui-ci traite des questions de formation/recrutement...)
  • orchestre (à l'occasion de discussions ou projets...)
  • et surtout votre "école de musique" ou "centre/structure de formation" interne ou dédié à votre BF (à quel âge moyen commence-t-on, ou se préoccupe-t-on de la formation des enfants)


Merci de nous éclairer sur ce qui se passe chez vous !

_____________________________
Le côté obscur de la Force, redouter tu dois.

descriptionA partir de quel âge peut-on apprendre ? EmptyRe: A partir de quel âge peut-on apprendre ?

more_horiz
Dans l'école de musique (non dédié à la BF) dont je m'occupe on enseigne l'éveil musical à partir de 5 ans, et le solfège et les instruments à partir de 7/8 ans (quand les enfants savent lire). 
Une autre association du village (pas école de musique) fait éveil musical à partir de 3/4 ans.

descriptionA partir de quel âge peut-on apprendre ? EmptyRe: A partir de quel âge peut-on apprendre ?

more_horiz
Pour moi s'il s'agit de vivre les premières émotions c'est dès la naissance, et c'est, je pense très important... c'est comme pour le langage : On n'apprend pas à parler lorsque l'on rentre à l'école. L'expérimentation vient avant l'apprentissage.
Pour ce qui est de "l'apprentissage", il est difficile de le formaliser avant 4 ou 5 ans. 
A l'OBF l'Avenir de Bourges, nous ne prenons les enfants qu'à partir du CP (6 ans) pour des raisons d'emploi du temps. Certains enfants de musiciens participent aux répétitions dès leurs premiers jours !!!!

descriptionA partir de quel âge peut-on apprendre ? EmptyRe: A partir de quel âge peut-on apprendre ?

more_horiz
Ah ben il ne suffit pas de longtemps pour arriver au cœur du sujet ! A partir de quel âge peut-on apprendre ? 04 Il y a effectivement dans cette histoire, à mon humble avis, une différence entre l'apprentissage tel qu'il est pensé de manière générale, et l'expérimentation qui relève plus du "territoire" de l'éveil ... Merci pour ces premières réactions !

_____________________________
Le côté obscur de la Force, redouter tu dois.

descriptionA partir de quel âge peut-on apprendre ? EmptyRe: A partir de quel âge peut-on apprendre ?

more_horiz
Effectivement, tout dépend de la définition qu'on donne à "apprendre la musique".
Je fais de l'éveil au sein de mon bagad (fanfare mais avec des bombardes et des cornemuses Clin d'oeil ) à partir de 5 ans pour un apprentissage instrument et solfège à partir de 7/8.
En parallèle, je fais aussi de l'éveil en crèche en basant les ateliers sur l'expérimentation. Il est impressionnant de voir les tous petits chercher naturellement à produire du son ensemble.
En tout état de cause, il me semble important plus l'âge est précoce d'être attentif aux capacités psychomotrices des élèves. Et évidemment de placer le plaisir de jouer au premier plan. Par exemple, en éveil, je les fais chercher un unisson à la flûte à coulisse. Avec quelques explications sur le bourdonnement créé par le battement, c'est devenu un jeu... d'être juste comme d'être un peu faux pour embêter les copains d'ailleurs.

descriptionA partir de quel âge peut-on apprendre ? EmptyRe: A partir de quel âge peut-on apprendre ?

more_horiz
Salut @SebMontefusco, bienvenue !

Je te rejoins, tout comme je rejoins les propos précédents.

Je suis éducateur spécialisé depuis plusieurs années, et je prépare une certification éducateur de jeunes enfants (DE dans 12 mois).
J'ai animé de petits "ateliers musique" (qui sont en fait des ateliers d'éveil sensoriel, sonore, musical auprès de publics en grand manque d'estime ou de confiance, ou en grande restriction d'autonomie fonctionnelle, psychique...). J'ai donc un peu d'expérience dans la conduite de ces temps de rencontre avec la musique auprès d'un public aux capacités très entravées. Même s'ils étaient épisodiques et surtout axés sur la relation, ils m'ont permis de cerner certaines limites et de bien évaluer et cadrer les exigences qu'on peut attendre de tel ou tel personne ou groupe.

Depuis l'an dernier, je fais un petit peu de musique au quotidien aussi avec les jeunes enfants cette fois mais je ne suis pas payé "pour ça" et ne suis pas intervenant musical. Mes missions sont l'éducation, l'éveil, la protection et la prévention globale du développement de l'enfant, mais ce qui forcément ne m'interdit pas de jouer avec une liberté de supports aussi divers que la musique (en petite enfance on sait qu'on chante beaucoup... pour plein de raisons), l'éveil sensoriel, le jeu, les marionnettes, la littérature et les contes, la peinture et les activités de motricité globale et plus fine, etc...

L'éveil est un territoire à part entière, et ce qui rejoint les propos de @serge(64) et @Patricia, semble bien trouver un territoire allant de 3-4 ans à 6 ans. Les connaissances sur le développement sur tous les plans (moteur, biologique, neuro-psychique, affectif, intellectuel, social) confirment et convergent en un espace-temps qui est bien propice à cette première "naissance musicale" : disons 3 ans "bien sonnés" à 6 ans. Bien sûr on est pas à 6 mois... il faut sentir le bon moment : à 3 ans passés je dirai, et à 6 ans en fait jusqu'à l'entrée à l'école élémentaire.

A 6 ans, effectivement, il y a un gros virage qui s'effectue autant sur le plan de la maturité sociale et affective qu'au niveau intellectuel. Qui fait que l'enfant rentre dans une période désormais favorable aux acquisitions intellectuelles (et qu'il va s'y intéresser !avant elle était "pratique" maintenant elle devient "logique") tels par exemple que l'école et le grand public en conçoivent l'idée. Période donc à laquelle on va pouvoir passer par la chose écrite, la logique, un début de raisonnement, etc.

Je n'ai encore qu'une expérience très mince dans cet univers. Et toi depuis quand fais-tu cela ?

Tu as raison, et Patricia aussi quand vous parlez "d'expérimentation". (Mais Patricia dit aussi quelque chose de fondamental : que ça commence très très tôt... le bain dans lequel on est plongé presque même d'ailleurs avant la naissance participe à un "nid culturel" irremplaçable pour l'enfant).

A cet âge ils sont dans ça, et pas encore dans la rationalisation.D'ailleurs ils ont encore beaucoup de mal à "jouer ensemble" que ce soit de la musique ou autre... Ils vivent les uns à côté des autres, parfois bien sûr plus on s'approche des 5-6 ans que des 2-3 ans, plus ils entretiennent des relations, assez sélectives, temporaires plus ou moins, et en tout cas au service de leur propre personne. (L'égocentrisme de cet âge est primordial dans leur maturation). Ils ont besoin de faire des expériences concrètes et bien sûr d'en modifier les paramètres, observer les résultats, etc. Mais leur pensée ne leur donne pas accès à la même forme de compréhension car encore très attachée à l'objet. Ils sont surtout encore très occupés à s'assurer de leurs liens affectifs, et c'est la période des contes de fées, de la magie, du Père Noël et tout l'animisme qui va avec, et dans laquelle leurs parents sont leurs "dieux". (ça se gâtera un beau jour!!)

J'ai pour exemple ma guitare (une petit taille 1/2) qui a une petite tête, un long coup, un gros ventre... et qui apporte des chansons... Enfin bref. C'est vrai qu'il faut que ça plaise, et je pense que tout le monde n'y trouverait pas grand chose de merveilleux... mais pour moi c'est un spectacle incroyable...  ils me tuent... Quelle créativité..! Je ne peux développer mais comme tu le montres bien, ils ont des capacités déjà bien présentes, et se jouent déjà de la musique. Tes exemples vont dans ce sens.

A cet âge, on peut résumer les objectifs d'éveil du côté de l'expérience  :
- du sensoriel, de la matière, du son, du mou/dur : ils ont des attentes de "sensations" tactiles, sonores, visuelles et de ce que ça "provoque" sur et en eux, ce qui les fait beaucoup rire et parfois les déconcerte même, les questionne)
- du jeu et ses composantes symboliques ("faire semblant", etc.) dont l'imitation (fondamentale)
- d'un cadre sécurisant et rassurant, stimulant et bienveillant, qui se défende à vouloir favoriser des acquisitions trop précoces, inadaptées
- d'un espace qui encourage leur besoin vital de créativité, d'epression, de liberté, et donc qui les libère des tensions et exigences, des pressions (externes et internes)
- du plaisir (fondamental), plaisir de faire, d'avoir du pouvoir sur les choses et d'en tirer quelque chose pour eux et pour leur auditoire, surtout encore une fois parce qu'ils sont en quête d'être aimé et reconnu "capables de faire"
- de leur reconnaitre enfin, un potentiel musical, et de les accompagner à l'exprimer en sortant de notre propre cadre de référence, pour lequel notre formation musicale a installé sur le disque dur des théories et concepts, une rigueur, des conventions et normes, ..., notre expérience de musicien et mélomane nous a incliné vers une certaine esthétique, des goûts, une culture de genre, ... ce qui nous impose un gros travail sur soi et ses attentes. Nous sommes ici dans le pré-... (rythmique, mélodique, harmonique, etc...). Cela n'empêche pas de travailler quand même au développement des caractéristiques fondamentales de la musique : hauteur, intensité, durée, et timbre. Ce sera d'ailleurs un des seuls vrais objectifs pédagogiques en éveil relié à la recherche de l'écoute, du jeu, du plaisir, du processus créatif et de la découverte sensorielle.
NB : Désolé s'il y a des fautes...

_____________________________
Le côté obscur de la Force, redouter tu dois.

descriptionA partir de quel âge peut-on apprendre ? EmptyRe: A partir de quel âge peut-on apprendre ?

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum