Le forum BFConnexion

Le forum de toutes les batteries fanfares


Partagez

descriptionEPINGLELa composition....

more_horiz
Bonjour a tous. A vrai dire je ne sais pas comment nommer ce sujet.
Je suis pourtant sur que vous en parlez avec vos amis musiciens.
Tres souvent j'entend dire «les compos d'aujourd'hui, cest nian, y.a rien...etc.»
Loin de moi que de critiquer le travail des compositeurs actuels malheureusement, quand on parle «d'une essence meme» de la composition d'antante (j'ai envie de dire) seul les anciens compositeurs reviennent sur la table!
En discutant, il ressort un pointqui peut paraitre essentiel... cest la technique instrumentale. Il semble et c'est verifiable s'il fallait remettre ces pieces ou cette technique instrumentale au programme de certaines formations, pas sur que ca soit aussi parfait que ce qu'on pouvait entendre une epoque.
Que pensez Vous de discuter de cela?
Je ne souhaite infliger personne... ni musiciens, ni compos, ni formations.
Peut etre simplement y'a t'il matiere a reflexion quand a ce sujet??
Je sais pas... a vous les amis ☺

_____________________________
Mettez ensemble les notes qui s'aiment !!!!
(tiré et inspiré de W.A. Mozart)

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Je ne suis pas sur d'avoir cerné ton sujet @Hlanders

De nos jours, oui, certaines des compositions qui sont créées ne sont pas abordables par toutes les formations.
Ceci est une réalité mais n'est, pour moi, en rien un point négatif.
Il y a 20 ans, quand les BFs de la PN, des TDM, de l'Air etc... ont commencé à jouer des Song'O, des Uncl Sam, des Entrance etc... c'était clairement pas à la portée de toutes les formations amateurs mais ce n'est pas pour autant qu'on les à boudées, au contraire !! L'évolution du répertoire est nécessaire à l'évolution du style, du genre musical. Alors comme il y a 20 ans, et comme depuis toujours, ne boudons pas devant cette évolution et faisons en une chance !!
A l'heure d'aujourd'hui, heureusement que nous pouvons compter sur Christian Tavernier, Jean-jacques Caplier, André Telman etc... (la liste est bien plus longue) pour continuer à faire évoluer le paysage BF.
J'ai récemment lu sur ce forum que @Robert Michel à listé 1840 morceaux écris... Alors à ceux qui disent qu'il "n'y a rien", on en reparle quand vous aurez déchiffré les 1840 !! 
Aussi, je pense qu'il y a trop d'ensemble qui se complaise dans un style et ne veulent pas s'en égarer (par exemple : variétés, arrangements, marches...).
C'est un sujet de discution intéressant.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Je pense que h voulait dire le contraire et parlait plutôt de technique d anciens morceaux

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
en effet, je vous l'accorde, difficille de comprendre où je veux en venir!
en fait, j'assaie de faire ressortir des propos, des paroles que j'entends tres souvent quand je discute avec des zicos autour de moi. Pour moi, il me semble qu'il faut faire ressortir ce qu'il se dit.
Je me repete, je ne souhaite en aucuns cas négativiser, critiquer, mettre à mal ni le travail des compositeurs, ni le travail de chacun d'entre nous en tant que musiciens.
comme tu dis Seb, tu le demontres bien, il y a une evolution qu'il ne faut absolument pas bouder et j'ose esperer que ce n'est pas boudé en tres grande majorité!
ce que j'essaie de dire, c'est qu'il y a dans ces discussions un "esprit" qui s'en degage et cela s'en ressent d'autant plus quand on discute de ces "vieilles pièces" (qui sont tout de meme techniques et loin d'etre évidentes a mettre en place de façon propre et nette).
POur essayer d'imager la chose, souvent je dis qu'avant quand on prenait une méthode, on la mettait a coté d'une partition et on retrouvait pratiquement la meme chose. Alors certes, certains me diront il y a une évolution, il y a sans aucun doute un "repensement" de ce que peut etre une BF en sachant que telle ou telle formation va dans tel ou tel sens (la difference se cultive et il y a du bon partout), chose que personnellement je conçois totalement mais pourquoi alors ce "discours" ressort il tres souvent? est ce nostalgique? est ce pour retrouver cette technique instrumentale dont je parlais dans mon précèdent post?
je comprend que je peux etre incomprehensible, cependant j'essaie de vous dire, de vous en parler... si vous voyez où je veux en venir, prenez la parole :)
a vos claviers les amis!!

_____________________________
Mettez ensemble les notes qui s'aiment !!!!
(tiré et inspiré de W.A. Mozart)

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Ce discours ressort car certains sont comme tu dis, complétement nostalgiques du temps des cliques et des BFs qui ne jouaient que des marches, des pièces pas très compliquées à jouer qui ressemblent comme tu le dis également aux méthodes qu'on avait sur le pupitre.
Je pense que c'est le ressentit d'une minorité, tout ne peux pas plaire à tout le monde. Aujourd'hui toutes les formations peuvent trouver leur bonheur dans le répertoire qui est énorme !!!

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Les nomenclatures et styles ont évolué et proposent des approches instrumentales parfois différentes. 

Pour autant les exigences restent !

Et cela qu'il s'agisse de variété, de fresques, pour petit ensemble ou grande formation le travail est le même : il faut un phrasé adapté au genre, une verticalité et des équilibres maitrisés.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
nous sommes bien d'accord!!
cependant j'aimerai bien qu'on en discute, que les gens prennent le clavier. Peut-être certains d'entre vous comprennent et expliqueront mieux ce que je souhaite dire, faire passer comme message !?
#composition
#technique instrumentale
#nomenclature
#évolution
#formation
j'essaie tous ces hashtags, des fois que ça attire :)

_____________________________
Mettez ensemble les notes qui s'aiment !!!!
(tiré et inspiré de W.A. Mozart)

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Je prends qq minutes pour rebondir sur le sujet.

Pour ma part, je pense que quelque soit le type de formation que l'on a devant soi et quelque soit le style ou l'époque, les musiciens "baignent" dans un vocabulaire qui leur est familier ou pas (ou moins...). C'est ce que l'on constate lorsque des musiciens classiques se frottent au jazz, souvent cela swingue comme une biscotte...
Mais ce que je constate dans l'univers BF, c'est que le principe de "l'assimilation", c'est à dire cette capacité à écouter/reproduire est très développée. Sans doute parce que la pratique du par-coeur, héritée de l'époque où les musiciens ne lisaient pas les partitions (et c'est encore le cas parfois) a cultivé cette capacité.
Alors effectivement, le vocabulaire rythmique/mélodique/harmonique a changé, ou plutôt il a évolué, avec la nécessité pour les musiciens d'apprendre de nouvelles choses.
Nous n'avons pas changé de langue, nous jouons de la musique "occidentale", mais notre vocabulaire s'est étoffé.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Merci Jean-Jacques de ton analyse. Il est évident qu'une évolution à eu lieu avec un développement de notre vocabulaire, comme tu le dis si bien.
Les gens avec qui je discute en sont totalement conscients, cependant quand on ecoute ce qu'ils se fait dernièrement et qu'on revient a des pièces "d'avant" j'entends "Ca c'est de la vraie BF" ...c'est une phrase qui me revient souvent (pourtant ce qu'on écoute dernièrement et ce qui est fait, c'est aussi de la BF).
Ma question se porterait plutôt sur ce "détail", sur ce point...
Sur quoi exactement je met le doigt?
Comment percevez vous cette "chose"?
Je pense que c'est en développant le sujet qu'on arrivera alors a comprendre les dires des uns et des autres.
Peut être y'a t'il "matiere à reflexion" quand à tout ça?
a vos claviers chers amis :)

_____________________________
Mettez ensemble les notes qui s'aiment !!!!
(tiré et inspiré de W.A. Mozart)

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Pour répondre à ca c est de la bf je pense que les gens apprecieent le côté populaire de la pièce adaptable facilement en formation aubade ou défilé, à la mélodie tête à le facilement avec un son plus proche de la bf alors qu aujourd'hui hui on a tendance à tendre vers du son brass band

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
on trouvait des mélodies et des couleurs qui etaient plus sur les instruments comme la trompette et le clairon.
Un gros travail a été fait sur le coté basses ou l'on trouve plus les couleurs et les mélodies actuellement et notamment du coté de l'euphonium!
Pour reprendre une expression que j'ai entendu aujourd'hui, avant y'avait à manger aux petits cuivres, maintenant, beaucoup moins.

_____________________________
Mettez ensemble les notes qui s'aiment !!!!
(tiré et inspiré de W.A. Mozart)

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Très bon sujet H !
C'est pareil de notre côté....la BF se perd, on le voit ...combien de BFs ont mis la clé sous la porte, combien survivent, et combien vont encore fermer ???
La motivation ?! 
Combien de BFs (aujourd'hui)peuvent se permettre d'avancer avec certains morceaux (très jolis) si ils ne possedent  pas 2,3 euphoniums, 8 percussionnistes, 2 tubas.....??? ils aimeraient, mais malheureusement n'ont pas l'effectif pour faire ! et donc ils n'avancent plus, car il n'y a presque pas (voir pas) de morceaux récents (qui sonnent, et classe!)écrit limite sans euphonium, autant de parties de percu, etc...etc...
En gros , a force......
Avant nous avions des supers morceaux au repertoire , ça sonnait, ça pétait....et POURTANT il n'y avait pas de partie(es) d'euphonium.
Aujourd'hui, je sais meme pas si il existe dans nos répertoires récents, de supers morceaux écrits sans partie(es) d'euphonium !!!

Combien de très bons BFs man ont arreté la BF ?
Combien d'autres vont arreter ?

Les gens voient bien que ça devient de + en + difficile dans leurs BFs donc a force...ils lachent.

La question: faudrait il pas voir si des compositeurs seraient partant pour écrire de bonnes pièces (de différents niveaux voir meme difficile), qui sonnent sans partie d'euphonium , qui petent et MOTIVENT les troupes ?????

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
je viens de lire tous vos messages je pense que les personnes qui disent avant c’était mieux ou  ça c'est de la  vrai Bf pense encore au temps ou on jouait des marche ou le chant été donner au Sib ou toute était à l'oreille  il est vrai que maintenant le chant est donné au mib et aux euphonium. ce qui se détache fortement de la bf d'avant mais qui est tout aussi appréciable

Ps; ce n'est peut etre pas clair Marrant Marrant Marrant

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
biensur Gaetan que c'est tout aussi appréciable !

Perso, j'adore les morceaux récents et/ou moins récents avec une partie d'euphonium, ce n'est pas là le soucis!
Le soucis est que je rejoind Hlanders sur le fait que meme moi de mon coté, j'entend souvent des phrases de ce genre:

"bientôt la BF ce sera des flutes, des euphoniums, du piano, des trompettes a pistons avec accompagnement cuivres naturels"

ou bien aussi

 "aujourd'hui, y'a plus de morceaux écrits qui petent sans euphonium ou autres intruments à pistons (a part le tuba)comme le fesait GONDOT ou d'autres compositeurs avant !"

etc...etc...

Après , perso...j'adore encore jouer des morceaux comme LES TATARS,DARKNESS ou ça sonne a fond (et pourtant il n'y a pas de partie d'euphonium donc + accessible pour des BFs qui n'en possedent pas et veulent aussi avancer...) mais je me régale aussi a jouer des morceaux du styles JUS DE CAILLOUX, LES VILLAGES PERDUS, LA SI JOLIE TRANCHE DE VIE DE JULIE,BLUE MOON, CHANT D'OUEST, etc...etc....

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Alors en gros, l'évolution du répertoire concours a la perte des BFs ?!?

Je ne suis absolument pas d'accord avec ce que je lis... au contraire le repertoire qui évolue attire denplus en plus de monde, et de plus en plus qui ne viennent pas du monde de la bf...

Encore une fois, il existe 1800 morceaux de BFs... alors ca me fait rire quand j'entend dire qu'il n'y a rien a jouer...

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Aller je m'y lance, c'est la bonne heure ! 
Bon déjà on est en 2017 et donc déjà loin des années 90, et encore plus loin des années d'avant ...

Pour ma part, vous vous en doutez, je suis plutot en faveur de l'écriture du moment qui à mes yeux a permis d'enrichir à la fois contenu harmonique des oeuvres, mais aussi le caractère musical en lui meme.

Dans mon jeune temps, quand j'ai découvert la BF à st Vallier, il n'y avait guère de partitions avec une voix d'euphonium et du coup, je faisais la partition intitulée "soubasophone Sib" lol! , aller disons contrebasse Sib ...

Un peu dommage quand on y pense.

Encore une fois, la recherche de ces compositeurs passionées qui nous entourent tous, tendent vers la recherche d'un nouvel apport pour ce qui est du coté " musicalité" .Et je crois que c'est bien ainsi. 
Les euphoniums existents et les percussions à claviers aussi, on va quand meme pas les bannir, ce sont des jolis instruments...Et ils complètent en plus l'effectif en chiffre de nos ensembles

Alors après ... que la BF tende vers un son brass band .. Est-ce vraiment un mal ? C'est joli le brass...
De toute façon, soyons rassurés, nos BF  n'y arriverons jamais, 
Pour faire du brass, il faut un certain jeu d'instruments, et nous, nous en avons d'autres. 

Après encore une fois, c'est une histoire de goûts et surtout de couleurs ... Est ce qu'on aime un son + percutant et claire ou un son plus rond, ...

Et après on peut toujours toucher à tout dans le répertoire pour chercher un peu de mixité si on le désire.

Après il est vrai, que jouer les partitions de variétés écrites il y a quelques temps, ce n'est pas facile. Ca je suis d'accord.

J'ai eu l'expérience au GPN 2014, et bien ce ne fut pas facile a monter le "Rackett".

Et bien cette année, meme galère avec le "darkness". 

Disons que pour faire sonner la BF de manière claire, il faut je pense de vrais  bons techniciens aux petits cuivres pour que cela fonctionne.
Et quand le niveau est héterogène et bien pas facile...
Mais du coup, on a déchiffré ce darkness il y a peu de temps chez nous après avoir joué en répétition une pièce plus contemporaine, et du coup, j'ai eu l'impression que l'orchestre en lui meme sonnait creux ...Y'avait un vide quelquepart ...
Pourtant quand on ecoute le darkness de la PN, ca sonne plutot bien lol! 


Aujourd'hui a priori l'attirance des chefs est plutot quand meme vers un univers du moment.
Pour preuve, a priori cette année en GPN le dimanche matin, casi l'ensemble des formations qui vont se présenter vont apporter une création ( avec euphonium et parties de claviers surement) Donc ...

Après je pense qu'on peut  se faire plaisir de temps en temps en jouant une bonne marche aussi en 2 / 4.  ( Pour le parallelisme, les brassband jouent eux aussi des marches encore à notre époque dans leur repertoire) 

En tout cas, nos instruments fondamentaux eux n'ont pas changer : trp, clairons, cor mib ...


Bon en résumé, en me relisant je crois que ce post est plutot un ressenti et n'apporte peut etre pas grand chose, mais au moins je me serais exprimé un peu ici lol! ...


Et pour compléter les propos de Steph, le plus délicat reste avec nos formations diverses et variées qui n'ont parfois ni les musiciens, ni les instruments en question pour jouer certaines oeuvres. Alors là, au chef d'etre bon pour amener l'ensemble dans une direction cohérente, avec le groupe qu'il a devant lui, et donc le repertoire qui lui correspond.

J'en reviens à mon leitmotiv personnel. La BF est aujourd'hui vraiment plurielle. L'importance, c'est que chacun pratique cette esthétique en faisant du mieux possible avec les moyens existants...avec ses différents gouts et ses couleurs.

Pour conclure les morceaux d'avant étaient ils plus dur ? 
Et bien oui et non du coup ...Aller je m'arrete là mais le sujet est vaste c'est vrai .. Bien joué H ...

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Bonsoir à tous,

Hlanders je comprends ce que tu veux nous dire, après on pas tous la même interprétation de ce qu'on lie.

J'ai étais absent un peut plus de 4 ans du monde de la BF, et là je suis de retour à la fois à la BF de la RATP et La BF de Venette  dans l'Oise, je reviens à ma grande passion La BF 

Perso je ne trouve pas que la BF évolue tant que cela.

Concernant le répertoire il y a deux aspects le 1er est les vieux morceaux que beaucoup apprécie, et le deuxième aspect les nouveaux morceaux qui sont pas pareil car nos compositeurs ont sut faire évoluer à leur façon les différents styles, et je reste à dire qu'après cela tout dépend des gouts de chacun rien de plus.

Quand j'entends des gens qui disent ça sonne pas BF, cela veut dire quoi???????c'est quoi le style BF?????? y en a t(il un ou plusieurs ou pas car on a le style que l'on se donne.

Pour moi l'euphonium à sa place comme le piano aurait sa place, et d’autre instrument à son naturel qui ne font pas partie des instruments BF Française Pourquoi????

 La BF c'est quoi de la musique je pense que l'on doit diversifier les gouts et les couleurs, ex: le mellophone naturel  aurait aussi sa place car c'est un instrument naturel des ensembles naturel dans d'autres pays ça à toujours existé ne soyons pas bégueule, et ils utilisent les mêmes instruments que nous et d’autre et cela marche.

En France on est super frileux de beaucoup de choses arrêtons cela, mon grand père ma toujours dit  que l'harmonie boudait et n’aimait pas la BF pourquoi??? En BF faisons pas comme eux soyons ouvert d'esprit ne suivons pas les mauvais exemples.

Aujourd'hui comme depuis pas mal d'années des BF disparaissent pour plusieurs raison donc la 1er qui est essentiel pour  l'avenir se sont  les jeunes c'est eux la relève de demain il faut les écouter, leur donner la parole eux peuvent faire évoluer nos BF qu'est ce qui a comme morceaux pour les jeunes de bien moderne ??? Rien ou pratiquement rien. 

la définition du mot moderne : Qui appartient au temps présent ou à une époque relativement récente, Qui bénéficie des progrès les plus récents,Qui s'adapte pleinement aux innovations de son époque, qui est de son temps.

Les BF qui marche bien, se sont celles qui sortent du lot et comment elles ont fait ???? Rien de plus que d’innover, tant dans le répertoire dans le style et cela attire beaucoup de monde le publique veut quoi aujourd’hui?  Il faut vivre avec sont temps ……

Mister boum,  Domi, sémillante, en avant les jeunes et autres pièces comme celle ci  ce n ‘est avec cela que l’on fera bouger les choses et que l’on attirera nos jeunes dans nos pupitres ou très peut.

Prochainement tenter d'écrire une pièce avec du clairon basse et trompette basse joué avec petite embouchure, pourquoi? Ba par ce que je suis novateur et je veux exploiter nos instruments à font (cela fera grincer des dents de certaines personnes) il faut avancer…..et non reculer

Je n’ai jamais compris pourquoi sur les pièces de BF avec de la guitare basse la partie guitare basse était la même que le tuba ou souba….. Pourtant il y aurait tant de chose à faire  en gros on exploite pas assez nos instruments regardez les Marching américain rien qu’avec des gros caisse ils font un morceau, eux il n ont jamais eu peur de rien faisons la même chose selon nos moyens humain et matériel.


Après cela n’est que mon humble avis

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Beaucoup de pertinence dans les remarques sur ce "grand sujet" et, sans faire un roman, je dirai que les pièces sont toujours autant difficiles, voire sur certains aspects, davantage. Tout dépend de quelle difficulté on parle : il s'agirait d'en identifier l'origine, ses voies d'expression, et d'en préciser la nature.

La difficulté réside-t-elle dans "une" partition ? Ou plus globalement sur l'ensemble d'une pièce ?
La difficulté réside-t-elle en fait dans le "jouer tout seul" ou le "jouer ensemble" ?

Personnellement, je suis un peu perdu, il faudrait, avant de progresser sur le sujet, différencier ces 2 grands niveaux de difficultés, qui tiennent pour l'une dans le travail et les potentialités individuelles, et pour l'autre dans le travail et la conduite d'un orchestre.

_____________________________
Le côté obscur de la Force, redouter tu dois.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Bon, comme il faut que je passe l'aspirateur ce matin, je vais être bref.
Du répertoire pour des formations petit effectif, ou gros effectif, il y en a. Avec ou sans euphonium aussi. A noter, que sur un certain répertoire, l'euphonium est optionnel. Ce n'est qu'une plus-value. Et pour les formations à petit niveau ou grand niveau, il y a ce qu'il faut, il me semble et, en plus, du répertoire neuf et plutôt moderne. Faut-il encore le chercher...

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Pour finir, je dirige une formation BF de 19 musiciens, avec certains pupitres très faibles et d'autres inexistants (trompette basse). Et pourtant, j'exploite un répertoire qui passionne mes musiciens. L'essentiel, pour moi se situe à plusieurs niveaux: trouver le bon répertoire et que le chef ait la bonne méthodologie pédagogique pour que l'orchestre s'approprie ce répertoire.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
@TELMAN a écrit:
Pour finir, je dirige une formation BF de 19 musiciens, avec certains pupitres très faibles et d'autres inexistants (trompette basse). Et pourtant, j'exploite un répertoire qui passionne mes musiciens. L'essentiel, pour moi se situe à plusieurs niveaux: trouver le bon répertoire et que le chef ait la bonne méthodologie pédagogique pour que l'orchestre s'approprie ce répertoire.

Peux-tu me donner des pistes par rapport à ce répertoire s'il te plaît ? Car justement, je suis en pleine recherche de ce type de répertoire (petit effectif, abordable, exploitable même incomplet, qui intéresse les musiciens, actuel...) ? Titres, compositeurs, éditeurs, coordonnées pour commander... ? Peut-être sur ce sujet : http://www.batteriefanfare.com/t1614-repertoire-pour-ensemble-de-cuivres#185770 ?

D'ailleurs, ces 2 sujets se recoupent un peu et sont liés l'un à l'autre...

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
aaah super toutes ces remarques!! :)
comme fiu,il faut mantenant distinguer les choses :
dirigeons la discussion vers la difficultés individuelles?
que pourrions nous dire?
sommes nous "orphelins" sans un autre instrument (par exemple (clairon-trompette)?
rythmiquement, est-ce plus tecnique, moins technique?
essayons de diriger la discussion dans ce sens?
qu'en dites vous?

_____________________________
Mettez ensemble les notes qui s'aiment !!!!
(tiré et inspiré de W.A. Mozart)

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Ayant enfin trouvé un peu de temps, je me permets de réagir (un peu) sur ce sujet.
Il est incontestable qu'il y a eu une évolution du répertoire et donc des compositions depuis que j'ai découvert ce que l'on n'appelait pas encore la Batterie-Fanfare en ..... 1951 !!!!!!!!
Je crois que , pour bien cerner ce sujet, il faut le scinder en 2
I - L'impact sur les musiciens
II - L'impact sur le public.
I -
Vers 1950, la majorité des formations étaient en formation Sib.
Déjà, quelques compositeurs écrivaient pour ce qui était l'ancêtre de la BF actuelle ce que l'on appelait alors des fantaisies ; Fleur de Mai, ( Forter), Sous les Pins Alpestres, (Gadenne???,) Veillée de Noel ( Randouyer ).
Vers 1955, on trouvait beaucoup de formations en clairons - cors , clairons - trompettes et des compositeurs qui écrivaient pour ce type de formation ( Poirrier, Forter etc... ).
Puis Robert Goute est arrivé, a fait appel à J.Devogel, Fayeulle, Luypaerts et ce fut le temps des " Variétés en fanfare" qui révolutionnait le répertoire en s'éloignant des marches militaires et en apportant la variété et déjà les premiers arrangements : Marionnettes ( Puppet on a string de Sandie SHAW - Vainqueur Eurovision) et que J.Devogel avait donc rebaptisé en français puisqu'il m'avait dit un jour détester les titres anglais, Calinerie ( Besoin de toi-envie de rien ou l'inverse ).
A partir de cette période; la formation a profondément changé. De nombreux musiciens de BF ont étudié notamment dans les Conservatoires et certains se sont essayés à la composition. Il y a eu des oeuvres intéressantes avec des styles nouveaux initiés par des compositeurs nouveaux. De nouveaux instruments sont arrivés : claviers, timbales, tuba, guitare basse avec les excès que l'on a connu puisqu'il m'est souvent arrivé d'ironiser en disant que je venais d'entendre un concerto pour guitare basse avec accompagnement de BF. On est aussi arrivé à un moment où la structure de tous les morceaux se ressemblait. Rappelez-vous : Introduction lente, break de batterie, passage rapide. Puis Mériadec Rufet est arrivé avec un genre nouveau pour la BF : La grande fresque musicale et en particulier " Le Val sans retour" qui reste pour moi le summum dans ce genre.
Depuis, beaucoup se sont inspirés de lui pour écrire ce type d'oeuvres.
D'autres compositeurs comme M.Steckar, JJ Charles et beaucoup d'autres que je m'excuse de ne pas citer ont apporté un éclairage nouveau.
Je ne voudrais pas être trop long donc j'arrête ce message et j'en commence un autre sur la composition et le public.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
2 ème partie : La composition et le public.

Jusqu'aux années 1960, la fonction principale de nos formations était souvent le défilé et notamment pour ce qu'on appelait les patros, l'accompagnement des gymnastes.
Très peu se risquaient en concert.
Ce n'est qu'après la révolution du répertoire vers la variété que certains ont osé s'essayer à cet exercice.
Progressivement, le public est arrivé, souvent surpris de ce qu'il découvrait : un répertoire agréable à écouter, facile à retenir et qui démontrait que l'on pouvait faire de la qualité avec des mélodies simples et populaires ( ce que J. Offenbach ou J. Strauss ont su faire dans d'autres types de musique).
A la fin du concert, les spectateurs repartaient avec un coin d'une mélodie dans la tête ( Troika, Marionnettes, That's what i mean etc )
Qu'en est'il aujourd'hui? La mode des grandes fresques musicales a pris une importance grandissante mais ... Si elle fait le bonheur des musiciens, elle éloigne le public extérieur à la BF. J'ai eu l'occasion , à plusieurs reprises ,et notamment lors d'un concert en Bretagne il y a un mois environ de constater que le public n'accroche pas à ce style . Un certain nombre de spectateurs sont d'ailleurs partis à la fin de la première partie et le courant est mieux passé en seconde partie avec des oeuvres plus légères comme Skamoutha, Rendez-vous, Trumpet latino etc. Pourquoi et que peut-on faire?
Rappelez-vous, je parlais du temps où les spectateurs repartaient en chantonnant une mélodie qu'ils avaient retenu.
J'ai l'habitude de comparer avec la musique classique et ses grands succès. Qui connait enrtièrement La Flute Enchantée de Mozart ? Mais beaucoup peuvent chanter "L'air de la reine de la nuit", Carmen et 'l'air du toréador", la 9ème Symphonie de Beethoven et le passage de l'hymne européen etc.
Donc, je pense qu'il faut que nos compositeurs se réconcilient avec le public en réussissant à incorporer à l'intérieur de ces fresques un passage de musique " légère" que les spectateurs pourront facilement mémoriser et dont ils se souviendront à la fin de la prestation de l'orchestre. Mais peut-être, réussir à réaliser celà, c'est la différence entre le talent ( si grand soit-il ) et le génie.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Souvent les artistes s adaptent à une mode ou à leur public ne sommes nous pas en train de nous tromper de public?

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Voilà des apports qui montrent bien tout le contraste témoignant de la vie des BFs, qu'elles sont bien vivantes et mêmes poursuivant avec brillo leur évolution.
Je crois sans me tromper qu'on retrouve aujourd'hui en BF ce qu'on peut trouver dans la musique en général : des gardiens de l'histoire et des traditions, des garants du lien avec le public, et des avant-gardistes assoifés d'une révolution permanente des pratiques, des codes et des esthétiques.
Tout ceci ne témoigne-t-il pas, sans prendre pour archétype UN modèle de BF, en réalité d'une riche et formidable dynamique collective ressemblant étonnamment à ce qu'on nomme (parfois sans comprendre) la CULTURE ?

Je crois que si. L'enjeu est en effet dans la capacité des différents acteurs à pouvoir se rencontrer, c'est-à-dire reconnaître la place, le rôle, les apports, les envies, les histoires, et les ambitions des uns et des autres. De mieux se connaître, partager, et se comprendre en fait...

_____________________________
Le côté obscur de la Force, redouter tu dois.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
plein de réflexions intéressantes en effet...

en réalisant le blindtest n°34, je me suis rendu compte que beaucoup ne connaissait pas.
cela m'a amené a deux interrogations ?
pourquoi ne nous intéressons nous si peu a ces pièces qui ont été une revolution et qui sont aussi quelques parts l'ancetre des compos actuelles?
comment bien comprendre notre evolution si nous nous intéressons pas au passé ou que nous l'oublions?

_____________________________
Mettez ensemble les notes qui s'aiment !!!!
(tiré et inspiré de W.A. Mozart)

"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Tous cela est sympa à lire et vrai, aujourd'hui il reste encore tellement de style que l'on a pas exploité ou mal exploité, demandons aux jeune de nos BF ce qu'ils en pensent, construisons l'avenir de nos BF avec eux, faisons leur confiance. l'avenir c'est eux pas nous

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Bonjour à vous tous,
Je n’ai pas lu toutes les interventions de chacun, je prends le sujet en retard. J’y ai trouvé des choses très intéressantes à mon goût.
Tamino dit des choses vraies, on sent le métier.
La BF a évolué comme nous avons tous voulu qu’elle le fasse.
Au départ l’euphonium ne faisait pas partie de cet ensemble et son apport à mon avis, a rendu différent et le son de l’ensemble et par conséquent le répertoire.
Si vous jouez des pièces à caractères « classique », effectivement je pense que l’apport de la petite basse amène de la sensibilité et viens en plus apporter les notes manquantes et enrichir  certains accords. Donc c’est tout bénef ! On va  avoir des passages lents harmonieux et complets.
Mais attention, pour avoir écouter certaines formations on s’aperçoit aussi que l’on tire la BF vers un son et surtout un caractère semblable ou ressemblant aux harmonies. Et là, problème !
Car en dehors de la contrebasse et de l’euphonium les autres instruments sont restés naturels… avec pas mal de défauts de justesse…
C’est aussi une histoire de goût, de connaissance musicale et surtout savoir ce que l’on veut faire.
Ce que je veux dire, c’est qu’il ne s’agit pas de vouloir faire comme… vouloir ressembler à…
Il s’agit de faire de la musique, Bordel !!
 
Même chez les formations professionnelles, on présente la BF en expliquant « les musiciens ont du mérite », « ils jouent sans pistons vous vous rendez compte !!!! » (j'exagère quoi que)
 
Si je dirige une BF, une harmonie que sais je, si j’ai envie de lui mettre un piano une guitare un synthé au cul voire plus, JE LE FAIS ! je me pose pas la question de savoir si c’est bien ou pas ! je fais de la musique avec des instruments naturels que je complète avec l’apport d’autres instruments et je ferai sonner l'ensemble avec ma sensibilité propre et mes connaissances.
 Et même si je n’aime pas tout dans le répertoire de la BF d’aujourd’hui ou d’hier, l’important n’est pas là, l’important pour tout musicien c’est de voir et d’entendre les gens à la sortie d’un concert, d’avoir donné du plaisir à des gens qui se fichent pas mal de savoir si le mec au fond de la scène il joue avec ou sans piston.
C’est une discussion sans fin, c’est comme la politique, chacun ses idées…
 
Pour terminer,  la BF grandira le jour où elle s’aimera !! Elle fera de VRAIS progrès le jour où elle interprètera une Bossa comme un Big Band, et une grande pièce classique comme un Orchestre Symphonique !!
Mais ce n’est que mon avis…

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
@jean marie bousquet a écrit:
Bonjour à vous tous,
Je n’ai pas lu toutes les interventions de chacun, je prends le sujet en retard. J’y ai trouvé des choses très intéressantes à mon goût.
Tamino dit des choses vraies, on sent le métier.
La BF a évolué comme nous avons tous voulu qu’elle le fasse.
Au départ l’euphonium ne faisait pas partie de cet ensemble et son apport à mon avis, a rendu différent et le son de l’ensemble et par conséquent le répertoire.
Si vous jouez des pièces à caractères « classique », effectivement je pense que l’apport de la petite basse amène de la sensibilité et viens en plus apporter les notes manquantes et enrichir  certains accords. Donc c’est tout bénef ! On va  avoir des passages lents harmonieux et complets.
Mais attention, pour avoir écouter certaines formations on s’aperçoit aussi que l’on tire la BF vers un son et surtout un caractère semblable ou ressemblant aux harmonies. Et là, problème !
Car en dehors de la contrebasse et de l’euphonium les autres instruments sont restés naturels… avec pas mal de défauts de justesse…
C’est aussi une histoire de goût, de connaissance musicale et surtout savoir ce que l’on veut faire.
Ce que je veux dire, c’est qu’il ne s’agit pas de vouloir faire comme… vouloir ressembler à…
Il s’agit de faire de la musique, Bordel !!
 
Même chez les formations professionnelles, on présente la BF en expliquant « les musiciens ont du mérite », « ils jouent sans pistons vous vous rendez compte !!!! » (j'exagère quoi que)
 
Si je dirige une BF, une harmonie que sais je, si j’ai envie de lui mettre un piano une guitare un synthé au cul voire plus, JE LE FAIS ! je me pose pas la question de savoir si c’est bien ou pas ! je fais de la musique avec des instruments naturels que je complète avec l’apport d’autres instruments et je ferai sonner l'ensemble avec ma sensibilité propre et mes connaissances.
 Et même si je n’aime pas tout dans le répertoire de la BF d’aujourd’hui ou d’hier, l’important n’est pas là, l’important pour tout musicien c’est de voir et d’entendre les gens à la sortie d’un concert, d’avoir donné du plaisir à des gens qui se fichent pas mal de savoir si le mec au fond de la scène il joue avec ou sans piston.
C’est une discussion sans fin, c’est comme la politique, chacun ses idées…
 
Pour terminer, la BF grandira le jour où elle s’aimera !! Elle fera de VRAIS progrès le jour où elle interprètera une Bossa comme un Big Band, et une grande pièce classique comme un Orchestre Symphonique !!
Mais ce n’est que mon avis…


Bonjour.
Je tombe tard sur ce sujet.
Je dois avouer que je dois avouer que je suis d accord avec toi Jean Marie.
Un jour, en écoutant une BF jouer une salsa qui sonne salsa, un musicien que je connais me fait la réflexion
"Pfff, ça ne sonne pas BF...".

J étais désolé d entendre cela. Avec ce genre de réflexion, comment voulez vous progresser?
Depuis quand la BF, c est un style?
Ca possède un son particulier certes mais ce n est pas un style de musique pour moi. Il ne s agit pas de faire craquer des contre Ut à tort et à travers.

Comme le dit Jean Marie, en répétition, il faut s imprégner du style morceau pour que l auditoire l apprécie à sa juste valeur (On ne joue pas un swing comme une marche militaire...).

Faisons de la musique pas du bruit. Même si certains encore ne savent pas lire, ils ont tout de même une sensibilité et une bonne oreille pour faire du bon boulot dirigé par leur chef...

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Bonjour à tous j'ai souvent entendu dire: on peut pas jouer ça ça ne fait pas BF....... qui pourrait me dire svp c'est ce qui fait BF? le style d'aujourd'hui  est diffèrent d'avant on a su évoluerait reste encore beaucoup de gens qui ne veulent pas évoluer  je ne comprends pas pourquoi.......

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
J'en ai parlé à plusieurs reprises, et en synthèse, pour moi la BF est :
- d'une part très jeune et par conséquent au début de son évolution
- et d'autre part s'est construite autour du bouleversement des codes admis à l'époque de sa conception dans son univers prédéterminé (militaire)
Elle est le patron d'une évolution musicale permanente.


Concernant les exemples concrets, j'ai entendu des personnes reprocher des esthétiques / "un son brass band".
En synthèse, je dirais 2 choses :
- que "brass" c'est cuivre en anglais, donc pas étonnant que des instruments en cuivre (même dépourvus de systèmes mécaniques permettant au final de moduler la hauteur des sons d'une série d'harmoniques naturelles) sonnent de plus en plus comme des ... cuivres. Le fait que l'évolution de l'écriture pour BF arrive de mieux en mieux à perméabiliser les lignes de démarcation est plus une bonne nouvelle qu'une inquiétude !
- que ce sont souvent les premiers à jouer par exemple les devenus célèbres "philfredo" et "discopat" en défilé, qui sont clairement des pièces connotées BB...

Conclusion : en attendant la prochaine révolution, réjouissons-nous !

_____________________________
Le côté obscur de la Force, redouter tu dois.

descriptionEPINGLERe: La composition....

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum